1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,84/5 sur 457 votes)

Loading...

Apprendre à dire non – #WUC 140

Bonjour à vous ! Ici David Laroche de la série WakeUpCalls, le réveil quotidien pour secouer et booster votre vie. Là, on est le matin, en direct de Los Angeles, en Californie, sur le toit de ma maison là, avec une petite vue à la mer. Comme je vous le disais, et j’avais envie de vous partager un truc… j’ai dit, dans la journée de la veille, « apprendre à dire non ».

Apprendre à dire « non » aux opportunités, apprendre à dire « non » aux gens, apprendre à dire « non » aux projets, apprendre à dire « non » à ses propres idées. Pourquoi ?

Parce que plus vous réussissez, plus vous êtes aligné. Plus vous êtes créatif et plus les gens vous reconnaissent comme quelqu’un de valeur. Plus vous allez avoir des sources de distraction de partout, des possibilités de partir dans toutes ces idées-là, tous ces projets-là, avec toutes ces personnes-là, et donc, plus ça avance, plus le paradoxe, c’est qu’il y a des possibilités de s’éparpiller et de mettre l’énergie au mauvais endroit. Au début, si je n’ai pas d’idées, pas de personnes qui me connaissent, eh bien, à la limite, mon challenge, il n’est pas, en fait, d’apprendre à dire « non », il est, d’apprendre à dire « oui » à la vie. Mais une fois que j’ai dit « oui » suffisamment à la vie, c’est apprendre à dire « non », non à ces personnes-là, non à ce projet-là, non à cette tâche-là et c’est souvent dur, mais si j’en suis là aujourd’hui, c’est parce que j’ai appliqué ce conseil de mentor, comme Darrel Hardy qui m’a inspiré, c’est apprendre à savoir à quoi je dis non.

Des fois, on peut dire « non » à quelque chose qui était un « oui » du passé. Un projet qui était génial l’année dernière peut s’avérer, non pas pas génial, mais moins génial qu’un autre projet. L’idée, c’est que plus on avance, plus on est confronté, non pas à c’est génial ou ça ne l’est pas, mais qu’est-ce qui l’est plus que d’autres. Et c’est un jeu de subtilité, un jeu de détail qui fait la différence. Et donc, c’est là dessus que je voudrais vous inviter de réfléchir : est-ce qu’il y a des choses à lâcher dans votre vie en termes de rencontres, en termes d’amis, en termes de façon de manger, en termes de lecture, en termes de projet, en termes d’idée, en termes de voyage, en termes d’activité récurrente, en termes de rituel le matin, en termes de pensée, en termes de dépense en argent, en termes de temps consacré, en termes de projet. Si vous avez une plus grosse entreprise : en termes de sous-projet, ou en terme même de filiale, ou en termes de pays, est-ce qu’il y a des choses à quoi dire « non » ? E plus vous êtes conscient de ceux à quoi dire « non », plus vous avez de l’espace dans votre vie pour dire « oui » aux bonnes choses. Est-ce qu’il y a peut-être des fois, les gens, ils ont du mal à créer des opportunités, mais leur vie est pleine, elle est remplie ? Le meilleur moyen d’attirer quelque chose, c’est d’avoir un vide.

Si j’ai un vide, je peux remplir donc, ce vide-là, parce que la nature n’aime pas le vide. Et donc, c’est un peu comme le dressing d’une femme : si je vide le dressing d’une femme, il est vite rempli parce qu’elle va le remplir. Ma mère, elle avait changé de maison, son dressing était plus grand, elle a dit : « Ah! Enfin, j’ai de la place ! » Mais 6 mois après, il était plein et alors-là, je prends les femmes, mais c’est pareil pour les hommes, sur le même domaine, soit dans d’autres domaines. A quoi vous avez envie de dire « non », pas vous avez envie, mais à quoi c’est important de dire « non » pour commencer à créer de l’espace.eut-être dire « non » à certaines soirées et plutôt « oui » à d’autres soirées, parce que dans ce genre de soirée-là, vous avez plus de chances de rencontrer les personnes que vous voulez. Peut-être dire « non » à Facebook des fois, parce que ça prend trop de temps. Peut être dire « non » au sucre parce que ça bouffe votre énergie et que c’est montré que ça vous rend addict. À quoi vous avez envie de dire « non » ? Je sais que ce n’est pas simple, mais si j’en suis là aujourd’hui, et ce n’est que le début, c’est parce que j’ai dit « non » à certaines choses.
Voilà, je vous laisse méditer là-dessus, je vous dis à demain, à bientôt. Merci à vous, je vous aime… et toi aussi, j’espère que tu t’aimes ! Je t’ai tutoyé, désolé !

À bientôt, salut !

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Samuel
Samuel
5 années il y a

Interessant !

boutchou
5 années il y a

Bonjour.
Dire non c’est dur pour moi. Tout ce qui se présente à moi je le considère comme une opportunité. Faire le tris ça me permettra de me concentrer sur l’essentiel et être plus efficace.
Merci David pour vos conseils.

david
4 années il y a

Merci pour cette vidéo!
Apprendre à dire non est essentiel pour se respecter.
Il faut se connaître aussi car plus on définit ce qui est important pour nous, plus on sait ce qu’on ne veut plus.
La première étape est peut-être de se demander ce que l’on veut vraiment dans sa vie. Dire non devient plus évident ensuite.

0 0 voter
Évaluation de l'article
3
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This