1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,78/5 sur 639 votes)

Loading...

Comment arrêter de se préoccuper de ce que les autres pensent ? – WUC #159

Bonjour à vous! C’est David Laroche de la série Wake Up Calls votre rendez vous pour booster et secouer votre vie. Comment arrêter de se préoccuper de ce que les autres pensent?
C’est une question qu’on me pose souvent lors de mes séminaires. Il est vrai que beaucoup de personnes ont tendance à se juger elles-mêmes et surtout à avoir peur du jugement des autres et c’est peut-être votre cas si vous regardez cette vidéo. Peut-être est-ce la peur d’être jugé ou critiqué ou la peur de ne pas être aimé si vous vous mettez à danser sur la piste de danse de la façon dont vous avez envie. Peut-être est-ce la peur de parler en public, peut-être est-ce la peur de raconter une blague lors d’un entretien d'embauche. C’est peut-être la façon dont vous êtes habillé, la façon dont vous parlez ou votre comportement dans le monde du travail. Quand j’interviens en entreprise c’est assez incroyable le nombre de fois où je propose un exercice par exemple, et le premier réflexe c’est de tourner la tête vers ce que les autres font ou ne font pas et ce qu’ils pensent c’est de se demander si je vais être jugé si je le fais. Pareil quand j’interviens en école de commerce ou dans les lycées, pour beaucoup de personnes, leur premier réflexe c’est de voir ce que les autres vont penser et ça prend une énergie considérable. C’est un poids d’être en permanence entrain de se demander ce que les autres vont penser pour être moi même ou non, et si je vous dis que c’est un poids c’est que personnellement j’ai connu ce poids de passer mon temps à être tout le temps entrain de me demander si je vais être aimé si je fais ceci ou cela. C’était tellement puissant qu’il y a eu une période de ma vie où j’étais même inconscient que j’eus ce comportement là, c’est à dire que j’avais pleins de comportements automatiques qui avaient pour but de ne pas être moi-même mais qui visait surtout à ce que je sois aimé et je vivais avec mon masque social dans l’objectif de m’aimer et de me faire aimer surtout. Alors ça n’a jamais fonctionné parce que ça fonctionnait en apparence à court terme mais j’avais toujours cette blessure à l’intérieur de moi, de honte, de culpabilité que je ressentais par peur d’être rejeté et j’avais beau recevoir des retours des autres mais c’était toujours vide. Et puis je me suis passionné sur le cerveau, l’être humain et comment se libérer de ce truc là. C’est la raison pour laquelle aujourd’hui j’interviens en entreprise, j’organise des séminaires pour aider les personnes à être libre, libre d’être eux-mêmes, libre d’avoir une vie sur mesure et être un peu confiant, à l’aise en toute circonstance. Alors la première chose que je voudrais vous partager c’est que c’est normal, c’est normal d’être sensible au regard des autres. Il y a beaucoup de personnes qui viennent me voir en me disant :  » j’aimerai ne plus du tout être sensible au regard des autres » et j’aime bien leur répondre qu’ils auront un plus gros problème parce que c’est quand même bien d’être sensible aux autres. On est dans une vie de collectivité, nous sommes des êtres humains de relations. Les êtres humains ne peuvent pas vivre et survivre seuls, donc ça veut dire que déjà se préoccuper de ce que les autres pensent c’est en soi une belle chose, maintenant la question c’est si je fesais de cette force mon ennemi, mon fléau ou si je l’utilisais à mon avantage. Quel est le désir qu’il y a derrière cette peur du jugement? Le désir c’est de plaire, c’est d’être en relation, c’est d’évoluer, c’est de faire bien, ce ne sont que des intentions qui sont belles et positives. Déjà revenir son intention ça fait du bien, se rappeler qu’on est normal. ça m’arrive encore pleins de fois de me demander : si je fais cela est-ce que je vais être aimé? Même dès fois quand je fais des vidéos, ou quand je monte sur scène  et qu’il y a 1000 personnes devant moi et que c’est un public dont je n’ai pas l’habitude. La dernière fois je suis intervenu pour le groupe décathlon, c’est un groupe super d’ailleurs et j’avais une petite appréhension dans le train. Voilà! ce sont des petites choses aujourd’hui j’ai appris à les gérer et notamment en me rappelant que c’est normal et ça fait de moi quelqu’un d'emphatique. Donc ne souhaitez pas ne plus avoir cette peur du jugement, faites en sorte plutôt de vous dire que c’est normal et que vous allez aimer cette partie de vous qui est sensible aux autres. Bien sûr les sept clés suivantes vont vous aider encore plus à lâcher prise et à vous sentir bien mais rappelez vous, vous êtes normal, et surtout rappelez vous que les plus grandes stars, les plus grands sportifs, toutes ces personnes là ressentent à un moment donné une forme de peur du jugement des autres. Je n’ai connu aucune personne qui a affirmé dit qu’elle n’a jamais ressenti ça dans sa vie. Pourtant on interviewe des champions, des champions olympiques des artistes, des comédiens, des peintres…toutes ces personnes là elles le ressentent sous une forme ou sous une autre, après elles ont les outils pour le transformer.

La deuxième chose c’est de lâcher prise, lâchez prise! Plus vous allez vouloir être dans le contrôle de ce que les autres pensent, plus ça va prendre de la place dans votre tête et moins vous serez vous même et plus vous serez rejeté. Rejeté par vous et rejeté par les autres. Lâchez prise! Lâcher prise commence par le corps, par la respiration et plutôt que de vouloir faire bonne impression, revenez à l’intérieur de vous même et soyez vous même, exprimez-vous comme vous êtes et passez de l’impression à l’expression comme disait les Américains. Et donc voilà, lâchez prise, lâchez prise par le corps et peu importe ce qui va se passer, ça sera forcément bon pour vous. Lâchez plutôt que de vouloir tout décider et tout contrôler. Lâchez, ça nous dépasse et peu importe ce qui va se passer même si ça me parait mauvais, peut-être qu’en fait avec du recul ça sera bon, donc autant lâcher prise.

La troisième chose que je voudrai vous donner c’est que soyez vous-même, soyez authentique. Il n’y a rien de pire que de vouloir ressembler à quelqu’un d’autre parce que dès lors que j’essaye d’être quelqu’un d’autre je ne suis plus moi même et quand je ne suis plus moi même je ne suis plus avec les autres, donc je ne suis ni avec moi ni avec les autres, et comme un authentique on se fait le cadeau d’attirer des gens qui vont nous aimer pour qui on est et nous détester pour qui on est, alors que si je ne suis pas moi même, il y a des gens qui vont aimer quelqu’un que je ne suis pas et peut être détester quelqu’un que je ne suis pas, bah! autant qu’à faire, autant avoir les deux polarité, c’est à dire amour et rejet mais pour qui je suis. Donc en étant authentique, en étant moi-même, moi je me libère et une fois que je suis moi, ben une fois que je suis vulnérable, une fois que je suis là il n’y a plus rien à perdre c’est bon je suis là après que les autres me jugent pour qui je suis, c’est ce dont les gens ont peur mais la réalité c’est qu’une fois qu’on a fait le pas, une fois qu’on a fait le pas de la vulnérabilité, on se sent bien, parce qu’après il n’y a plus rien à perdre. Et quand j’étais en école d’ingénieur, il y avait un de mes amis qui avait des troubles sexuels et il était selon lui précoce, et il arrive une fois en plein milieu d’un repas et il dit comme ça on était entre mecs il dit : « voilà moi c’est que deux secondes » alors que tous les mecs ils étaient là plutôt entrain de vouloir exagérer leurs performances, moi j’écoutais et vu qu’à ce moment là de ma vie j’étais mal dans ma peau et j’avais plutôt tendance à être proche des deux secondes plutôt que de savoir, être à l’aise avec mon corps, respirer et je ne savais pas qu’à l’époque tout s’apprenait même la sexualité on pouvait la transformer. Il m’a libéré en fait, mais non seulement il m’a libéré mais il s’est libéré parce qu’une fois qu’il avait dit  « moi c’est deux secondes » qu’est ce que tu voulais lui dire, lui il était bien et donc t’aurai pu lui dire oui mais toi tes deux secondes haha, il aurait dit et alors je viens de te le dire et ça m’a vraiment marqué à vie que être soi même et libérer les choses ben après une fois que c’est fait il n’y a plus rien à perdre en fait, et 1- il n’y a plus rien à perdre donc on est bien et 2- comme je vous l’ai dit même s’il y avait à perdre, on ne peut perdre que les mauvaises personnes, parce que si la personne ne m’aime pas pour qui je suis ben elle ne m’aime pas parce que l’amour c’est la synthèse des opposés, l’amour c’est quand t’aimes la partie ombre et lumière de la personne, donc je préfère être moi même avec les gens, avec vous, avec ma chérie, avec mes parents, quand je suis en formation parce qu’au moins je me dis si la personne ne revient pas ben elle n’aime pas qui je suis mais au moins ceux qui sont là et je pense que la raison pour laquelle mon entreprise elle fait que décoller c’est que le gens qui me suivent, ils aiment mon travail, ils aiment mon authenticité, ils aiment quand je parle de ma sexualité, de ma relation et c’est pas une histoire que j’ai lue, je parle de moi, comment je transforme et comment j’avance et ça m’a libéré, j’en avais, vous imaginez pas à quel point j’étais dans le masque avant et je faisais ça dans le but d’être aimé, surtout par peur d’être rejeté et je me suis aussi libéré de ça.

La quatrième chose qui m’aide à arrêter de me préoccuper du regard des autres c’est de basculer vouloir être aimé par vouloir inspirer, c’est à dire qu’au lieu d’être égoïste et de penser à moi si je vais être aimé, je focalise dans l’autre sens si je peux inspirer et peut être que je peux même inspirer en étant mauvais ou inspirer en faisant une erreur parce que par exemple imaginons que je bafouille dans ma vidéo et vous vous dites : tiens il bafouille, donc si lui il bafouille donc c’est ok pour moi et donc peut-être que je vous ai plus aidé en faisant une erreur qu’autre chose mais si je pense qu’à moi et à mon petit ego, je vais me sentir mal en me disant que je ne suis pas parfait mais si je pense à vous et à vous inspirer je me dis que même en agissant imparfait je vous aide à aller vers vos rêves et donc finalement mon action imparfaite était parfaite et c’est ça qui est beau. Focalisons nous sur inspirer parce qu’un héros est toujours imparfait. Tous les films qui ont essayé d’avoir un héros qui n’avait pas de problèmes n’ont pas marché c’est pour ça qu’il y a la kryptonite de Superman, le talon d’Achille, c’est pour ça que chaque héros a une difficulté sinon on ne se reconnaît pas en lui donc pour être inspirant il suffit d’être imparfait et c’est ça qui est parfait.

Cinquième chose c’est une notion que j’avance énormément dans mes formations et je vais vous en parler un petit peu, et je vous invite d’ailleurs à participer à mes séminaires, vous rentrerez dans un autre monde. C’est comme passer du CD audio au concert. C’est la notion de fierté et honte, pride and shame en anglais. C’est à dire que si vous êtes attaché à tous les retours positifs, vous serez aussi attaché à tous les retours dits négatifs et ça c’est un truc qui a été douloureux pour moi. C’est que généralement les personnes ont rarement dit que j’avais un problème. Tout le monde m’a dit que j’étais super et en fait on s’attache aux retours positifs, on s’attache aux gens qui nous disent qu’on est extraordinaire, qu’on est beau, qu’on est bon, qu’on est je ne sais pas quoi, et plus tu t’attaches à ça plus tu t’attaches à une polarité, plus tu seras attaché à l’autre polarité. C’est pour cela que si tu veux être libéré de ce que les autres pensent par rapport à toi, être libéré tout court,n’accorde aucune importance à ce que les gens t’aiment ou ne t’aiment pas. ça veut dire aussi moi des fois je me saucele tout seul c’est à dire que j’étais là et je me dis oui j’étais trop bon et je m’exagérais, je m’exagérais en pensant quelques secondes, quelques minutes au-dessus des autres, eh ben c’est simple quand tu te sens au-dessus des autres la vie te rappelle par une belle petite baffe que t’es juste au niveau des autres sauf que pour équilibrer ben elle te rappelle que t’es une merde parce que t’es autant extraordinaire qu’une merde, on est les deux et donc c’est pour ça libérez-vous de la honte et du sentiment de fierté, je ne parle pas du sentiment de fierté quand je suis fier de moi c’est de me sentir fier dans le sens supérieur aux autres, c’est vrai qu’en français et en anglais d’ailleurs, il y a des mots qui ont plusieurs sens, là je parle vraiment de la fierté dans le sens je m’exagère je suis au dessus de vous, euh tu comprends.

La sixième chose c’est définissez-vous vous-même parce que si moi je ne me définis pas alors ce sera vous qui me définirez. Si je ne me définis pas ayant comme de la valeur et ben vous me diriez : David tu n’as pas de valeur, et je vais prendre cette étiquette et me la coller sur moi parce que je vais prendre votre post-it. Maintenant c’est à moi de me définir et si je me définis moi-même je vous garantis, je suis libre, parce qu’une fois que moi j’ai pris l’espace David il est top, il est top il n’y a plus d’espace pour que quelqu’un dise qu’il est nul. Donc c’est à moi de me définir. Définissez-vous vous-même au quotidien et vous allez voir que ça change toute votre vie en fait.

La septième chose qui m’aide énormément c’est que je focalise sur ce qui est important et ce qui est important c’est absolument d’être aimé ou par exemple actuellement c’est de plus de vous donner du contenu de qualité. Ce qui est important pour moi maintenant, c’est d’aider au moins une personne et je focalise sur des choses simples qui m’aident à respirer, à me sentir bien. Je me dis par exemple que s’il y a une personne qui regarde cette vidéo, qui en fait quelque chose et qui se libère avec ça alors moi j’ai gagné ma vidéo. D’ailleurs si c’est votre cas si vous êtes cette personne là, dites moi en commentaire, peut être on aura plus qu’une personne qui auront été inspiré par cette vidéo, donc dites le moi en commentaire et partagez cette vidéo ça augmentera mes chances qu’il y ait plus de personnes qui mettent des commentaires et qui disent que cette vidéo les a inspiré. Donc qu’est ce qui est important pour vous. Là, maintenant ce qui est important pour moi; à titre personnel, c’est de donner le meilleur. Voilà! je donne le meilleur de moi, je pourrai peut être faire mieux mais je donne le meilleur de moi donc on s’en fout. Ce n’est pas que je ne veux pas être le meilleur, je veux donner le meilleur de moi et ça c’est un truc qui m’appartient. Donc focalisez sur ce qui est vraiment important. Il y a des fois où ce qui est important pour moi c’est de savoir qui je vais devenir et je fais moins les choses pour réussir une vidéo ou réussir un entretien, ou réussir mon accostage, une personne, une star, une célébrité ou un entrepreneur mais je le fais plus parce qu’à la fin je vais devenir quelqu’un d’autre. Et quand t’arrêtes de faire les choses pour « avoir » mais que tu les fais pour « devenir », alors t’es libre parce que même si on te critique les critiques te feront grandir, elles t’apprendront à t’aimer, elles t’apprendront à corriger et donc heureusement que t’as été critiqué pour grandir. Vous n’imaginez pas toutes les personnes qui m’ont critiqué à la télé, radio, dès fois sur Youtube, mais je dis merci parce que c’est grâce à ces personnes là qu’aujourd’hui je m’aime autant, donc j’ai besoin de gens qui me critiquent, donc au pire des cas, c’est parfait et ainsi je vais utiliser ça comme une matière pour grandir, au pire je vais grandir et ça me libère. Au pire les gens vont me dire que je suis nul et ça me fera grandir parce que je vais focaliser sur le long terme, sur qui je deviens à la fin de ma vie. J’ai envie de devenir un exemple d’amour, de passage à l’action, de quelqu’un qui est capable de se créer une vie sur mesure, et ça ne se fait pas du jour au lendemain, ça ne s’improvise pas du jour au lendemain, ça se crée et ça se bâti au quotidien.

La huitième chose que j’avais envie de vous dire c’est l’idée toute simple, j’ai envie d’être libre et pour moi être libre c’est juste être moi même, c’est faire ce que j’ai envie de faire, c’est être là comme je suis, m’habiller comme j’ai envie, parler comme j’ai envie et décider des choses. Plus je me focalise sur cette idée de liberté plus ça me fait du bien, donc utilisez ça et peut être que ça aussi va marcher aussi pour vous cette idée de liberté et en tout cas ça marche pour les personnes que j’accompagne. On a tous envie de liberté au fond, donc juste focalisez sur le fait d’avoir envie d’être libre. Nous avons donc vu 8 principes, le premier c’est que vous êtes normal, rassurez vous! Le deuxième lâchez prise, tout ira bien. Le troisième soyez vous même, soyez authentique, soyez vrai avec les autres parce que vous attirez les bonnes personnes. Quatrième chose vous pouvez inspirer les autres, vous pouvez faire en sorte d’utiliser ça pour en faire un cadeau pour les autres. La cinquième chose c’est fierté ou honte, libérez vous de tout l’attachement qu’il y a au retour positif et négatif, libérez vous de ça et vous vous sentirez libre. La sixième chose c’est : définissez vous même qui vous êtes, à vous de mettre votre propre étiquette et votre propre label dans votre vie. La septième chose c’est focalisez sur ce qui est vraiment important pour vous, de qui vous allez devenir, comment allez-vous grandir parce que dans tous les cas, vous grandirez de ce qui est entrain de se passer, et enfin la huitième chose, focalisez sur votre désir d’être libre et vous verrez que ça fait une énorme différence.

Merci d’avoir visionné cette vidéo, vous êtes plus de 70000 abonnés à ma chaine. Merci encore pour votre confiance. Si vous avez aimé cette vidéo, cliquez sur j’aime, cliquez surtout sur partager, parce qu’il se peut qu’il y ait une personne qui voit la vidéo qui peut être quelqu’un qui va décider de se sentir libre et je me dirai que j’ai vraiment bien fait de faire cette vidéo et de continuer à vous en faire. En tout cas on avance ensemble et surtout on est libre.

0 commentaires

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This