LA TRIADE ANTIDOTE + EXERCICE 5

Bibliothèque multimédia EPR

LA TRIADE ANTIDOTE + EXERCICE 5

LA TRIADE ANTIDOTE – EPISODE 5 – CHAPITRE 14

Une triade antidote quand je suis dans la souffrance

1. La physiologie : change ta physiologie

  • ▫ Bascule le cerveau sur une onde Alpha. Observe la manière dont tu respires : lente et profonde, inspire 5s – tiens 5s – expire 5s – tiens 5s

  • ▫  La posture : ouvre épaule, détend ventre, regard horizon, gorge libérée, je suis ouvert, je détends mon visage et mon cou. On inspire et on expire en visualisant qu’on expulse notre mal être. 

▫  Tu peux localiser ton mal être, donne lui un nom, une couleur, une forme, touche-le et visualise que tu le fais circuler. Poser l’intention d’avoir des réponses de « que veut me dire cette partie de moi? »

2. Le focus : ce sur quoi je porte mon attention

  • Qu’est-ce qui est magique dans ma vie ? au moins 2 choses !

Mettre en perspective : regarder tes problèmes dans le temps et voir les contrastes pour relativiser, ont-ils un si grand impact que ça dans ta vie, c’est un challenge, tout va bien. 

Le sens : qu’est-ce que j’apprends, comment je grandis, comment je sers, quelle histoire je me raconte

La manière dont je me parle, le langage  : “Qui ne connaît pas le pouvoir des mots, ne connaît pas le pouvoir des hommes.” Confucius

Les affirmations et les questions : ressentir les affirmations et pour les questions vraiment être impliqué pour trouver les réponses (pas le caprice mais impliqué : je m’aime, je suis fier de moi, j’ai les ressources en moi pour pouvoir me libérer, je reprends mon pouvoir, je peux me libérer, je suis 100% responsable de mon expérience, qu’est-ce que je suis prêt à faire dans le but que la situation se passe comme je le souhaite ? qu’est-ce que je suis prêt à arrêter ? qu’est-ce que je peux apprécier dans cette situation ? comment je peux apprécier le processus ?

3. Comment célébrer la vie et l’importance du jeu

    1. ▫ Tendance à être victime. À subir la vie et les évènements dans une perception d’échec.
  • Passage de la victime à la personne qui combat. Pris de conscience de sa responsabilité et ses aptitudes pour commencer à changer les choses une par une.
  •  
    1. ▫ Voir la vie comme un jeu : on joue avec ses forces et ses faiblesses, on s’amuse avec les cartes que la vie nous a données. Ça devient plus fluide : On sirote la vie.

     

    On a tendance à compliquer le fait d’être heureux: il nous faut beaucoup plus de critères pour être heureux et 1 ou 2 seulement pour être malheureux. Il faut des « et » pour être heureux et des « ou » pour être malheureux. Inverses le process ! Dans chaque situation tu as toujours les trois types de cadeaux.

  • 👐 Les cadeaux cachés : tu vis une difficulté et tu ne vois pas tout de suite le cadeau mais si tu creuses tu le découvres en te posant la question de qu’est-ce que ça m’apporter ?

Avec 5 ans de recul, je me rends compte maintenant que c’est génial de ne plus être avec telle personne.

👐 Les cadeaux invisibles : où tu n’as pas le niveau de conscience ni les œillères et même le temps ne suffit pas à la découvrir

👐 Les cadeaux que tu crées : tu décides de prendre la douleur et d’en faire quelque chose.

EXERCICE 5  : SOLUTIONS – EPISODE 5 – CHAPITRE 14

Prends une situation qui a été difficile pour toi dans la passé et fermes les yeux : 

Ton focus était branché sur quoi ? Quelles questions tu te posais ? Quelles affirmations tu disais ? Où est-ce que tu percevais de la perte ? Quel sens tu donnais à ça ? Quelle histoire tu te racontais par rapport au futur ? Comment cet événement allait impacter le futur dans ta tête à l’époque ?

Prends un problème que tu vis là maintenant, fais la triade antidote puis enchaîne avec la visualisation de la gratitude d’hier.

Écris à présent ta nouvelle histoire personnelle qui connecte ton passé, ton présent avec tes rêves et qui connecte tout ce que tu es et ce que tu as vécu.

➡ Tu es maître de ton état interne et de toutes les choses que tu mets à ton avantage pour  grandir et évoluer, être meilleur qu’hier sous toutes tes facettes. L’ombre aussi recèle de pépites. Ainsi est la beauté de la vie, en équilibre.

Chapitre - LA GRATITUDE - IV