LA MÉTHODE AUTO COACHING – LES BALISES A ET B

Bibliothèque multimédia EPR

LA MÉTHODE AUTO COACHING – LES BALISES A ET B

GUIDE – EPISODE 4 – CHAPITRE 12

Quand on veut atteindre un objectif, on part d’un point A vers un point B. 

A = où est-ce que j’en suis

B = où est-ce que je veux aller

BALISE A : LA SITUATION ACTUELLE

1 – Avoir une vision très spontanée du problème.

Laisse exprimer quelle est vraiment sa problématique, quel est le réel problème ? 

Qu’est-ce qui se joue dans ce que je raconte ? Quelle est réellement ma problématique ? Souvent, on noie son problème sous d’autres problèmes, moins essentiels. Or si je mets en place un protocole de réparation sur un problème qui, en fait, n’en est pas un, je perds mon temps. Voici une série de questions qui me permettent de comprendre ce qui se joue :

Si ça ne va pas dans ton business, demande-toi : “Qu’est-ce qui, exactement, ne va pas ? Quels sont les éléments qui ne fonctionnent pas ? Comment tu te sens dans ces situations ?” Cette première interrogation fait naître une vision spontanée du problème. Est-ce que tu as tendance à en rajouter une couche ou à te focaliser sur des détails sans importances vis à vis de ton évolution..?

2 –  Interroger l’environnement direct du problème.

Dans quel contexte es-tu stressé ? Quand cela a-t-il lieu, où et avec qui ? Quels sont les éléments déclencheurs ? 

Je n’arrive pas à passer à l’action. -Quand ? -Quand je vois une fille qui me plaît dans la rue et que je ne lui parle pas.

Ou 

J’ai des conflits avec mon mari. Où ? À la maison, pas à l’extérieur. Quand ? Quand je rentre du boulot, que je suis fatiguée ou pendant mes périodes de règles.

Sélectionne un problème que tu vis (amical, social, couple, professionnel ou financier) et décortique-le avec ces questions.

3 – Déterminer le type d’alliance.

Y a-t-il un environnement social, des relations qui renforce cette problématique ? Par exemple, un environnement d’entrepreneurs qui ne te “tire pas vers le haut” ou encore un entourage qui connaît les mêmes problèmes que toi ?
Si tu es en surpoids et entouré de personnes qui ne prennent pas soin de leur corps, c’est un manque d’alliance qui favorise ton problème. Tu es peut être la personne qui tire tous le monde vers le haut mais manque d’une figure de mentor

4Les résultats obtenus sont souvent la conséquence de nos comportements.

Qu’as-tu mis en place pour obtenir ce genre de résultat ?

Je me rends compte que le conflit que j’ai avec mon mari démarre souvent avec ce type de phrase ou de comportement (..) 

Dès que je suis fatigué, je fonce sur le sucre. En faisant les courses, j’ai tendance à acheter des aliments qui accentuent mon addiction. 

Dès qu’on me reproche quelque chose, mon ego en prend un coup et je rentre en mode “conflit”.

Je dis que je prévois des actions à faire, mais ne les pose pas dans mon agenda.

J’ai beau être en déficit financièrement, je ne compte pas mes dépenses et multiplie les crédits.

Liste en toute honnêteté les actions qui ont pu engendrer de tels résultats et prends la responsabilité de tes actions. Quels sont les comportements que tu mets en place et qui créent ou entretiennent ce problème ? Cette partie du coaching est fondamentale, pour bien progresser !

5Penser stratégie globale.

La manière dont je mets en place mes comportements et l’ordre dans lequel je le fais, compte tout autant que le reste. Je peux avoir le bon comportement, mais ne pas agir au bon moment. Par exemple, c’est super de se connecter émotionnellement avec quelqu’un dans une relation amicale mais… pas dès les 1res secondes ! 

– Si je dis à ma femme que je l’aime alors que je suis énervé ou distant, ce n’est pas le moment ni la bonne énergie pour le faire ;

– Si je vois que ma prospection rame, mais que j’appelle mes prospects quand je suis fatigué, il y a un timing à revoir.

6Quelle est la croyance en moi qui fait que ce problème persiste ?

Revenons sur la notion des croyances (Chapitre 7). 

Je crois qu’il faut être 100 % libre dans une relation amoureuse ou amicale, pour être heureux. Je crois qu’il faut bosser non-stop pour gagner de l’argent. Je crois que les autres sont dangereux. Je ne pense pas être une opportunité pour un partenaire ou un associé. Je suis trop jeune/ pas assez diplômé / pas assez à la hauteur. On ne peut pas proposer de prestation si celle-ci n’est pas parfaite. Je ne pourrai pas me relever si on me critique. Une belle vie est une vie sans inconfort. 

Certaines croyances vont favoriser ou renforcer mon problème. Quelles sont-elles, pour toi ?

7 – À qui ça me fait penser ?

Quand tu te comportes de cette façon-là dans cette énergie, dans ce contexte, dans ces croyances, tu as l’impression d’être qui ?

Met un label, un prénom : cela va te permettre de représenter le comportement d’un point de vue extérieur. Qui je deviens quand je me comporte comme ça ? 

Je peux me trouver un surnom de type Pascal-Henri, Jean-Eudes quand je ralentis, quand je n’agis pas dans le bon ordre, quand je fonctionne de manière incohérente.

BALISE B : L’OBJECTIF : OÙ AI-JE ENVIE D’ALLER ?

1 –  Qu’est ce que tu veux atteindre ? 

Qu’est ce que tu veux ? Qu’est ce qui est important pour toi ? A quoi tu sais qu’il est atteint ? Qu’est ce que tu veux profondément ? Qu’est ce qui va te rendre fière ? 

 Il y a un écart entre ce que tu crois vouloir et ce que tu veux vraiment.

Si tu as une seule chose à atteindre cette semaine, dans le mois ou l’année ce serait quoi ? Si tu es en mesure en changer un seul élément comme par magie ce serait quoi ? 

S’il n’y avait plus de problème et que tout allait comme tu le souhaite, comment ça se passerait, quelle différence y aurait-il ? Réponds à ces 3 questions.

J’ai envie que quand mon partenaire me parle avec énergie négative, ça ne m’affecte pas, que je puisse rester objectif et détendu. 

Au niveau professionnel, si quelqu’un de plus expérimenté que moi me défie et me menace, je me redresse, me tiens droit et ne “lâche pas l’affaire”. Je veux que ça ne m’impacte pas et que je calme et sûr moi-même.

2 – Quel est l’impact de mon comportement ?

Lorsque tu agis ainsi, quelle mission sers-tu ? Quel impact ai-je sur les autres er sur moi-même ? Ces interrogations sont douloureuses OK, mais elles sont aussi autant d’effets de levier pour commencer à bouger. Quel impact voudrais-tu avoir ?
Quel impact est-ce que ça aura sur mes enfants, ma femme, mon mari, mes amis, ma famille, si j’atteins mon objectif ? Vais-je pouvoir inspirer quelqu’un ou quelques-uns ? Quelle est la raison pour laquelle je dois atteindre cet objectif, pourquoi est-ce vraiment important ?

3 – Cela ne dépend que de moi.

Si ton objectif n’est pas si important pour toi et s’il ne dépend pas exclusivement de toi, tu ne seras pas fière de l’avoir accompli.

Si la météo change, je ne peux m’en attribuer aucun mérite. Par contre, si j’arrive à faire ce qui est important pour moi, que le temps soit favorable ou non, c’est une vraie victoire !

4 – Quel est l’environnement qui est favorable pour atteindre mon objectif ?

Y a-t-il un contexte qui m’aide largement à avancer ? Notes tes idées, préférences, face à chaque point.

▫ Lieu : celui où je suis plus productif, où je me ressource davantage, où je suis plus créatif (nature, bibliothèque, transports, coworking, chez soi…)

▫ Moment : quel est le moment de la journée idéal pour moi? Suis-je plutôt du matin ou du soir ? Comment répartir ce que j’ai à faire en fonction de mon niveau d’énergie ?

▫ Entourage : quel est l’entourage qui te réussit ? Celui qui te redonne joie et détermination ? Aller dans un espace de coworking peut décupler la productivité. M’associer en binôme avec un autre professionnel peut m’aider à dépasser certaines limites et accélérer ma progression ! Je peux m’inscrire à un mastermind, suivre une formation, aller en séminaire avec d’autres personnes motivées ou m’inscrire à un cours de théâtre pour perfectionner mon aisance à l’oral.

5 – Quelles compétences, comportements dois-je mettre en place pour multiplier mes chances d’atteindre mon objectif ?

Il y a mille possibilités selon mon contexte, mes forces, mes envies. Tu peux mettre l’accent sur la préparation, la façon dont tu manges et l’heure à laquelle tu te couches la veille d’un événement stratégique. Engager une conversation en posant une question, créer une routine qui booste mon niveau d’énergie, te répéter une phrase en cas de problème ou de conflits…
Tous ces exemples sont une série de comportements à impulser avant-pendant-après mon projet et à adapter au cas par cas. Il y a des choses à mettre en place, certains à déléguer et d’autres à cesser !

De manière très pragmatique, ça peut être : faire le lancement d’un produit, élaborer une stratégie de développement, rencontrer une personne en particulier, sourire d’une certaine manière, m’habiller d’une façon précise, etc. Toutes les idées que j’ai pour atteindre l’objectif que je me suis fixé sont à considérer. Déconstruis, assemble et liste les compétences qui favorisent l’atteinte d’un résultat.

6 – La stratégie.

En plus de toutes ces intentions d’actions, dans quel ordre vais-je les faire ? En combien de temps ? Pendant 2 mois, je me concentre sur une série de petites actions puis pendant 4 mois, sur d’autres. Comment organiser, planifier mes actions pour qu’elles génèrent le plus de fruits possible ?

7 – Croyances.

Qu’ai-je besoin de croire pour augmenter mes chances d’atteindre mon objectif ? Ai-je  besoin de croire que j’ai les ressources en moi ? Que quoiqu’il se passe, je serai là pour moi ? Qu’il y aura toujours des solutions ou une personne pour m’accompagner ? Que, dans le pire des cas, ma vie sera toujours belle ? Ai-je besoin de me donner la permission de prendre du temps pour moi ? De me dépasser, de déranger ou même d’avoir des conflits avec les gens que j’aime ?

Réfléchis à quelqu’un qui est un mentor pour toi, dans ce domaine-là. Quelles sont les croyances qui font qu’il résussit ? Souvent, ceux qui réussissent croient profondément que même s’ils échouent, ils seront fiers d’eux-mêmes, qu’ils inspireront des gens, qu’ils ne peuvent pas échouer, mais qu’apprendre .

8 – Les alliances

Quelle personne inspirante peut m’apporter des éléments de réponse à une question qui m’aide à avancer vers mon but ? Ou quelles sont les personnes qui, de près ou de loin, peuvent m’apporter des réponses ou connaître des gens qui connaissent des débuts de réponse ? Ça peut être des conseils sur des lectures, des redirections vers d’autres personnes ou des formations, par exemple.

Quand j’avais 20 ans, j’ai perdu mon emploi. À force de faire passer le message que je cherchais un poste, à force de parler à des gens qui connaissaient des gens qui en connaissaient d’autres, j’ai eu une proposition de poste ! Peu de gens ont l’audace de faire vraiment cette démarche.

9 – Qui deviens-tu en avançant vers ton but ?

Cette balise-là est cruciale. Quel homme, quelle femme deviens-tu au fur et à mesure que tu te rapproches de ton objectif ? Es-tu un gladiateur, une battante, une femme missionnée et rayonnante, une guerrière, un lion, un rhinocéros ? Te vois-tu en titanium, en 360 ? Qui suis-je en faisant ça, en avançant vers mes rêves ?

 Donne-toi un surnom, qui te parle et te booste. 

Quand tu fais ça, quel projet plus grand que toi nourris-tu ? À quoi contribues-tu ? Au bien-être de qui, à la performance et à la réussite de qui ? Cette réalisation doit te toucher dans tes tripes et infiltrer ton cœur. L’impact que tu te prépares à avoir ira au-delà de ta propre vie. 

Pour moi, quand je deviens qui je suis, je contribue à diffuser le message qu’on peut réaliser ses rêves, je permets à des adolescents suicidaires de ne pas passer à l’acte et de tout miser sur eux-mêmes.

10 – Quand tu fais ça quel projet plus grand que toi tu nourris ? 

Tu contribues à quoi ? Quelque chose qui te dépasse ? Au-delà de toi ? Quelle mission as- tu accomplies ? Qui impacte-tu ? 

LEITMOTIV DU JOUR : 

“Ma vie est mon message” 

“Mes actes résonnes dans l’éternité”

EXERCICE 9 : FAIRE AUTREMENT – EPISODE 4 – CHAPITRE 12

À présent, revois tous ces points par rapport à la problématique que tu vis et l’objectif que tu vises. Je te félicite d’avance car c’est un vrai travail que tu fais aujourd’hui ! Et n’oublie pas, c’est ok de ne pas tout intégrer d’un coup, tu peux relire ce déroulé de nombreuses fois, faire des pauses et recommencer si nécessaire.

⇨  Passe par ces balises pour résoudre un problème que tu vis en prenant en compte un objectif que tu veux atteindre !

Les balises : 

1.OBJECTIFS

2.POURQUOI IMPORTANT POUR MOI

3.LE CONTEXTE, L’ENVIRONNEMENT

4.COMPORTEMENTS

5.LA STRATÉGIE

6.LES CROYANCES 

7.LES ALLIANCES

  1. QUI JE DEVIENS ?

9.QUELLE MISSION J’ACCOMPLIS ?

Passe par les balises par rapport à un problème que tu vis et un objectif que tu veux atteindre 

Chapitre - LES OPPORTUNITÉS - IV