1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3,95/5 sur 423 votes)

Loading...

Ce qui est EN TOI pourrait CHANGER TA VIE !

J’ai envie de trouver une femme que j’aime. J’ai envie d’avoir une sexualité épanouie. J’ai envie d’être en forme physiquement. J’ai envie de gérer mieux ma santé. J’ai lâché tout ce qui me faisait rêver. Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ?

==========================================================

C’est OK de rêver très grand. Je ne vous dis pas : « vous devez rêver très, très grand. » Il y a des choses qui vous disent : « Rêvez grand, il faut rêver grand. » Je ne sais pas parce que ça, ça ne s’avère pas marcher pour tout le monde. Si vous avez un désir de rêver grand, et que ça vous donne de l’énergie de rêver grand, rêvez grand !

RÊVE GRAND SI ÇA TE DONNE DE L’ÉNERGIE

Si vous rêvez grand et ça vous plombe votre énergie, rêvez plus petit. Les fantasmes font que : soit vous n’allez pas les réaliser, vous allez être frustrés. Vous pourriez conclure que la clé, c’est de ne pas avoir de fantasmes. Je précise c’est OK d’avoir des fantasmes, c’est normal d’avoir des fantasmes et ça fait partie du jeu d’avoir des fantasmes. Juste d’avoir en tête, c’est possible qu’au fond, ça ne soit pas exactement ce que je veux. Ça évite le jour où ça se réalise, d’avoir une énorme dépression et se dire : « et je fais quoi après ? »

De se rendre compte que le but, c’est je rêve ma vie aussi grand que j’en ai envie, aussi grand que j’en ai envie. Et dans tout ça, il y a des fantasmes. Le meilleur moyen de savoir si un rêve est un fantasme, c’est de voir quels sont les inconvénients sur le chemin et les inconvénients du but ?

ACCEPTE LES INCONVÉNIENTS DE TON RÊVE, ET CEUX POUR L’ATTEINDRE

Et si quand vous listez les inconvénients et vous vous dites : « Je suis OK de les vivre. » Les chances que ça soit un objectif qui vous parle sont plus élevées. Si par exemple, vous vous dites : « OK, j’ai envie d’être millionnaire » et vous demandez : « c’est quoi les inconvénients ? », et que vous voyez des inconvénients, vous lisez des biographies de millionnaires, vous voyez les inconvénients, vous côtoyez des personnes, vous avancez dans ce processus-là. Et quand vous voyez les inconvénients, vous dites : « OK, j’ai toujours envie d’y aller. » Il y a plus de chances que vous alliez le réaliser.

Quand je parle de lister les inconvénients, il ne s’agit pas de se dégoûter de ses rêves. Il s’agit juste d’atteindre un stade où vous êtes calme intérieurement, pas en mode surexcitation de croire le jour où je serai millionnaire, je n’aurai plus aucun problème. Non, c’est faux. Ça sera le début de nouveaux problèmes. Est-ce qu’ils seront plus durs qu’aujourd’hui ? Pas forcément. Plus complexes qu’aujourd’hui ? Oui, c’est sûr, parce que tu auras évolué. Est-ce que vous êtes d’accord que vous gérez des problèmes plus complexes aujourd’hui que quand vous aviez 5 ans ? Normal ! Est-ce que pour autant votre vie, elle est plus difficile ? Non ! Vous apprenez à les gérer et vous gérer des problèmes de plus en plus complexes.

Ce n’est pas plus difficile aujourd’hui de me séparer de 10 personnes que ça l’a été la première fois d’une personne. Je ne dormais pas la nuit à l’idée de me séparer d’une personne, c’était super dur. L’idée, c’est de se dire : « Je rêve ma vie. Qu’est-ce que j’ai envie de réaliser dans les 8 domaines de vie ? Quel couple j’ai envie d’avoir ? Quelle santé j’ai envie d’avoir ? Quelle relation familiale j’ai envie d’avoir ? Qu’est-ce que j’ai envie de faire dans ma vie ? D’expérimenter ? Qui j’ai envie de rencontrer ? » Allez-y à fond ! J’ai envie de rencontrer telle personne, j’ai envie de travailler avec telle personne. C’est exactement comme ça que j’ai fait, je me suis dit : « Tiens, j’ai envie de rencontrer telle et telle personne. Une grande partie d’entre eux, je les ai rencontrées. J’ai envie de voyager aux États-Unis et j’ai envie de faire une conférence aux États-Unis. J’ai envie de faire une conférence avec plus de 100 personnes si tout est possible, avec 1000 personnes. J’ai envie de faire des séminaires. J’ai envie d’avoir des milliers de vues sur YouTube. J’envie de trouver une femme que j’aime. J’ai envie d’avoir une sexualité épanouie. J’ai envie d’être en forme physiquement. J’ai envie de gérer mieux ma santé. » J’ai lâché tout ce qui me faisait rêver.

Qu’est-ce qui est le plus important pour moi ? Comment je sais ce qui est plus important pour moi ? Je fais par élimination à la fin de l’année si je devais en avoir réalisé qu’un, lequel je voudrais avoir réalisé ou dans l’autre sens pour ceux qui ont plus le cerveau branché dans l’autre sens, lequel, à la fin de l’année, ça me ferait le plus de mal qu’ils ne soient pas réalisés. Ça aide ça aussi, qu’à la fin de l’année, je m’en voudrais le plus pourquoi ? Est-ce que je m’en voudrais le plus parce que mon business n’a pas avancé ? Est-ce que je m’en voudrais le plus, parce que je suis toujours pas en couple ? Est-ce que je m’en voudrais le plus parce que je n’ai pas d’enfant ? Est-ce que je m’en voudrais le plus parce que je n’ai pas pris mon poing dans les bras ? Est-ce que je m’en voudrais plus parce que je ne suis toujours pas allé au sport ?

C’est quoi ma priorité de mon année ? L’étape, d’après une fois que je connais mes priorités, là, je veux renforcer le désir donc pour renforcer le désir d’y aller. Là, je vais faire l’inverse pour casser le fantasme. Je vais me demander : « OK, c’est quoi l’intérêt d’y aller ? C’est quoi les bénéfices que je vais tirer à y aller ? C’est quoi les bénéfices que je vais tirer à le réussir ? » Ce que je veux, c’est que mon système nerveux, il lie mon objectif à mes autres domaines de vie.

RELIE TON OBJECTIF À TES AUTRES DOMAINES DE VIE

Par exemple, imaginons que je me dise : « OK ! Cette année, je veux prendre mon père dans les bras. » Là, je vais me demander : « en quoi c’est génial pour moi de prendre mon père dans les bras ? » Je n’ai pas pensé qu’à mon père, j’ai pensé dans tous les domaines de ma vie. Par exemple, pour moi, ma carrière, mon activité professionnelle, ça a une énorme valeur pour moi. Donc, si j’ai envie d’augmenter mes chances de prendre mon père dans les bras, quelle est la question, à votre avis, que je dois me poser ? Exactement, en quoi prendre mon père dans les bras va booster ma carrière ? Pour faire qu’un être humain passe à l’action dans quelque chose, il a besoin de relier avec ce qui est important pour lui.

Si, par exemple, je discute avec vous et vous me dites que ce qui a le plus de valeur dans votre vie, c’est vos enfants. Et vous me dites : « J’ai envie de perdre du poids » et vous me dites : « je n’arrive pas à aller au sport ? » Quelle est la question à un milliard de dollars que je dois vous poser ? En quoi faire du sport va impacter la vie de tes enfants, la relation avec tes enfants, le bien-être des enfants, la santé de tes enfants, la carrière de tes enfants, les finances de tes enfants, le sentiment de fierté vis-à-vis de tes enfants ? Et si j’y vais comme un bourrin avec vous, vous n’allez plus pouvoir penser à un enfant sans sport et à sport sans enfant. Et le jour où c’est indissociable dans votre tête, vous n’allez plus faire du sport, vous allez vous occuper de vos enfants. Et le jour où vous dites : « Est-ce que je vais m’occuper de mes enfants ou est-ce que je vais au sport ? » Il y a plus de conflits internes parce que dans votre tête, sport = enfant. » Et je vous garantis, vous bougez. Connaître son système de valeurs, ça aide énormément parce qu’on peut aller gagner énormément de temps pour vous aider à être motivé parce que vous êtes différents. Certains d’entre vous, la relation aux autres, c’est hyper important.

Certains, vous socialisez tout le temps. Si c’est le truc que votre vie démontre et ça vous donne de l’énergie en permanence et que vous me dites : « J’ai envie de gagner plus d’argent. » La question, c’est en quoi gagner plus d’argent va améliorer tes relations sociales, va augmenter le nombre de personnes avec qui tu peux connecter, va te permettre de conserver plus de liens et on va chercher plein de voies, plein de voies. Les idées de la personne m’intéressent, peut-être qu’elle va me dire : « Ah ! Je vais avoir un assistant ou une assistante pour m’aider à garder le contact avec toutes les personnes et leur faire des petits cadeaux. » Peut-être qu’elle va me dire : « C’est génial, je vais pouvoir aller dans des endroits où je n’ai pas accès aujourd’hui, parce que je n’ai pas les finances et je vais pouvoir rencontrer des personnes que je ne connais pas, qui sont certainement super intéressants dans je ne sais pas, je vais pouvoir m’offrir un mastermind, par exemple. » Je vais pouvoir faire un voyage, mais j’ai besoin qu’elle n’associe pas. Je veux de l’argent. J’ai besoin qu’elle associe argent=relations. Mais pas juste intellectuellement, j’ai besoin qu’elle le martèle dans sa tête pour qu’elle puisse plus dissocier les deux du même ordre que moi aujourd’hui, j’ai réussi, c’est une victoire. Je n’arrive plus à dissocier business et compta, ce que je faisais les premières années.

Pour moi, il y avait : « j’ai mon business » et une fois par an, il faut que je fasse ce truc merdique. Bien sûr, j’avais compris intellectuellement, ça fait partie du business, mais aujourd’hui ça n’a rien à voir, aujourd’hui, c’est meilleur : je suis dans ma compta, meilleur : j’ai de l’optique et des chiffres et une clarté sur mon business. Mieux : je vais optimiser, mieux je vais anticiper et mieux mon business va croître. Ce n’est plus « j’ai de la compta et j’ai mon Business, » c’est je ne peux pas penser à la compta sans voir plus de personnes que je sers et penser à plus de personnes que je sers sans penser à jamais à la compta. Donc, forcément, je passais de « je me force à faire ma compta » à bizarrement, « j’ai envie de faire ma compta. » Mais je ne me suis pas dit : « Allez ! On se motive. » Ça je l’ai fait quatre ans. Ça donne une compta pourrie.

Là, aujourd’hui, j’ai envie, je me forme et je lis. Je regarde le bilan différemment, j’essaie de comprendre mon bilan, comment je peux l’optimiser. C’est fou, ce n’est plus un effort parce que ça a du sens.

PASSE À L’ACTION EN TE CONNECTANT À CE QUI EST IMPORTANT POUR TOI

Et ce qui a du sens, c’est ce qui est lié à ce qui est important pour vous. Et ce qui est important pour vous, ce sont vos valeurs.

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font » et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t'empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux. Clique sur le lien dans la description, va voir la vidéo. C’est un indispensable, on se dit très vite. On avance ensemble. Cette année, c’est notre année. C’est parti !

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This