1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (345,00/5 sur 5 votes)

Loading...

10 conseils surprenants pour SAISIR les OPPORTUNITÉS en période de crise !

FEDEX, UPS, WALT DISNEY, HP, GENERAL MOTORS, MICROSOFT, LINKEDIN et FORTUNE MAGAZINE sont des sociétés qui ont été construites et créées en période de crise donc ça nous montre que dans les difficultés il y a vraiment une opportunité, c’est vraiment l’objectif.

======================================================================

Toutes les difficultés de notre vie ont le potentiel de se transformer en opportunité si on arrive à voir en quoi il y a une opportunité et si on est flexible. Là ce qui compte aujourd’hui, plus que tout, c’est de s’adapter, de regarder comment le monde il évolue.

La clé c’est d’ouvrir son cœur. La clé c’est de s’oublier en fait. Et la clé c’est de dire : « Qu’est-ce que tu vis ? Qu’est-ce qui se passe ? Comment tu te sens et qu’est-ce qui se joue pour toi ? » Parce que plus tu écoutes les gens, plus tu es concerné par leurs problèmes, plus en tant qu’être humain on a envie de résoudre le problème des gens.
Si aujourd’hui vous n’êtes pas gravement malade, vous n’avez pas un proche gravement malade, je vous invite à ne pas consacrer plus de 20 % de votre temps sur le coronavirus en tant que tel et à avoir 80 % de votre temps consacrés sur : Comment sortir du lot ? Comment servir le monde ? Comment je vais pouvoir rendre service autour de moi ?
Ayez des réflexions en 2 à 3 brainstorming sur : Quelles sont les menaces qui arrivent ? Quels sont les besoins qu’il va y avoir au niveau mondial ? Quelles sont les peurs qu’il va y avoir ? Quels sont mes objectifs ? Qu’est-ce que j’ai envie d’accomplir dans les mois, années qui viennent.

Et donc pour trouver des opportunités aujourd’hui, je pense que la première chose que tu dois faire :

1- Identifier qui tu as envie de servir.
Moi, je me suis rendu compte que j’ai envie de servir les gens qui n’ont pas envie de juste lire les livres ou regarder des vidéos, mais qui ont envie de se bouger les fesses.

La deuxième chose, une fois que tu as identifié qui tu as envie de servir :

2- Quels sont leurs problèmes ? Quelles sont leurs frustrations et quels sont leurs désirs ?
Si ce sont les animaux, ne t’arrête pas là, demande-toi quel être humain est en contact avec les animaux parce qu’il faut que tu aies une personne. Et passe du temps à discuter avec eux. C’est quoi leurs problèmes ?

3- Dans les problèmes qu’ils rencontrent, choisis-en un qui a du sens pour toi, un où tu es prêt à investir du temps.
Et l’idée c’est d’arrêter de courir dans toutes les directions, d’arrêter de vouloir faire de l’agent rapide. L’idée c’est de mettre son âme, son cœur et des heures de travail et capitaliser sur les heures de travail que tu as déjà faites pour résoudre des problèmes.
Tu veux le secret du bonheur ? Va résoudre le problème d’autres personnes.
Tu veux le secret de « gagner plein d’argent » ? Résous le problème d’autres personnes.
Tu vois la question qui m’obsède en tant qu’entrepreneur avec mes équipes là depuis plusieurs jours, ce n’est pas moi, ce qui m’obsède c’est : Comment je suis disponible pour mes équipes ? Comment je les aide ?
J’ai pris du temps pour une personne de mes équipes pour l’aider, c’est parce qu’il a été stressé par rapport au coronavirus. Je suis allé plus loin que mon rôle de « patron ».
Ta vie, elle change quand tu te mets au service des autres êtres humains.

4- Développe les compétences et le réseau nécessaire de manière obsessionnelle pour résoudre ce problème, pour changer la vie de ces personnes-là. Développe les compétences, deviens indispensable pour ces personnes-là, deviens incontournable, fais en sorte que tu changes des vies et ensuite on parlera de gagner de l’argent.

5- Fais tout pour le résoudre et teste dans la vraie vie. J’insiste.

6- Demande un feedback à ton employeur, demande un feedback à tes collègues, à tes collègues, à tes amis parce que notre égo il nous empêche d’écouter les critiques négatives. On a envie d’entendre : « C’est super », « c’est génial ».
S’il y a bien un moment où c’est important d’être à l’écoute de là où tu es nul, c’est maintenant !
Dans les périodes de crise c’est important de mourir et renaître. Et pour mourir et renaître tu as besoin de feedbacks. Demande à tes proches où est-ce que tu es nul. Et quand ils te le disent, ne les attaque pas. Ne te justifie pas et rappelle-toi, ils n’ont pas forcément raison. Ils ont juste une partie de la vérité.

7- Quand tu as compris où est-ce que tu étais incompétent, fais en sorte de t’améliorer de manière pragmatique. Si tu es un monteur vidéo, deviens meilleur. Si tu es artiste, progresse dans ton art. Si tu es thérapeute, écoute tes clients. Filme-toi, remets-toi en question, regarde-toi. Si tu es orateur, enregistre tes conférences et débriefe-toi.

8- Parle de ce que tu ressens et ce que tu vis et montre aux gens ce que tu peux faire pour eux.
Ce n’est pas seulement de bosser dans ton coin, montre à ton patron la valeur que tu peux apporter, parle au monde de la valeur que tu peux leur donner. Parle, parce que si tu es très bon, mais que personne n’est au courant, les gens ils ne pourront pas venir vers toi.

9- Apprends à en parler d’une manière qui fait écho avec les gens à qui tu veux parler.
Moi je veux m’adresser aux gens ambitieux. Et donc, mon vocabulaire si je veux toucher des gens ambitieux, il s’est adapté. Et c’est pour ça qu’en ce moment j’amène beaucoup d’éléments scientifiques, j’amène des éléments concrets. C’est pour ça que je me mets en contact de sportifs de haut niveau parce que je veux aider des gens qui ne veulent pas juste parler de leur rêve. Je veux aider des gens qui se connectent au plus grand rêve qui sommeille en eux-mêmes et qui se donnent les moyens de réaliser leur rêve, qui se donnent les moyens d’être plus heureux et qui se donnent les moyens d’avoir un impact dans le monde.
Et je vais terminer sur ma dixième chose qui est :

10- Fais de ton mieux.
La seule compétition saine c’est avec toi-même. Essaie juste de faire de ton mieux. Ne te compare pas à qui que ce soit. Mais la seule chose qui compte, c’est de vite revenir le plus vite possible dans la partie. Le chronomètre est en route, combien de temps je me mets à me recentrer ? Le chronomètre est en route, combien de temps je mets à servir les autres.

La clé c’est ça : servir les autres.

S’il y a des personnes qui sont du personnel de santé, les infirmiers, infirmières, toutes les personnes qui sont mobilisées, il y a même l’armée qui est mobilisée, merci d’être au service de l’humanité, merci du fond du cœur.

Je vous souhaite de vraiment prendre soin de vous, j’espère vraiment que votre famille ça va bien se passer pour vous. Mais rappelez-vous que même dans les moments les plus sombres, il y a toujours une lumière quelque part, il y a toujours un moyen d’en faire quelque chose, pour soi ou pour les autres. On avance ensemble. On passe à l’action. On fait de notre mieux. Et c’est parti.

======================================================================

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t'empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux. Clique sur le lien dans la description, va voir la vidéo. C’est un indispensable, on se dit à très vite. On avance ensemble. Cette année, c’est notre année. C’est parti.

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This