1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3,40/5 sur 490 votes)

Loading...

12 minutes pour devenir UN GÉNIE ! – VLOG #032

J’ai pris conscience que ce message-là va tellement à contre-courant de beaucoup de messages thérapeutiques et d’accompagnements.

Encore une fois, c’est séduisant!

Parce que c’est séduisant pour la partie animale d’échapper à la douleur. Mais en fait, ce qui est intéressant derrière cela et qui est très propre de beaucoup de mouvement là-dedans, c’est cette addiction à croire que la seule émotion que tu as le droit de vivre, c’est la joie.

Que de la joie partout, au point que le seul moyen de donner à l’enfant que de la joie; c’est de créer un masque.

Hier, j’avais eu une conférence à Montpellier sur la thématique de l’éducation et de vivre la vie qui nous inspire.

Ce matin, on a pris l’avion à Marseille.

Et là, on arrive en Grèce. On est à Athènes. On est parti pour cinq jours diversions avec un programme qui s’appelle «le programme titanium.»

Et j’avais envie de te résumer cinq points.

– Le premier point m’est inspiré d’une dame qui s’appelle Maryline Willem qui habite à Houston et qui est très connue parce que c’est une enseignante. Elle s’occupe d’enfants et elle démarre chacun de ses cours en disant aux enfants qu’ils sont des génies dans n’importe quels domaines.

Ce qui est incroyable avec cette femme, c’est qu’elle arrive à aider des enfants à révéler leur génie de manière spectaculaire et beaucoup des enfants qui sont passés par son école réalisent des choses vraiment uniques et expriment leurs talents.

Je prends de son enseignement et c’est la première clé de se dire : «J’ai le droit d’être un génie, de vivre une vie extraordinaire et d’exprimer le talent.» Peu importe la forme, mais j’ai le droit d’être un super architecte, caméraman, compositeur, assistante, pilote et entrepreneur… Peu importe à ce quoi on est super, mais en tout cas j’ai la possibilité d’être excellent dans mon domaine.

– La deuxième chose, c’est que «Pour révéler son génie et devenir vraiment excellent dans n’importe quel domaine, cela passe par le fait de  « designer » et « customiser » une vie qui est sur mesure et s’autoriser à être tout le temps en train d’aller vers la vie qui t’inspire vraiment, à ton intérêt.

Là, j’ai fait des dizaines de formations et des centaines de recherches sur la thématique de la motivation pour réaliser qu’au final, tu ne peux pas vraiment motiver quelqu’un sur le long terme. Tu peux simplement l’accompagner à trouver ce qui l’inspire à l’intérieur de lui. Il y a comme une force de l’intérieur et une énergie qui est illimitée, qui l’amène à faire des choses qui sont en dehors de l’ordinaire.

Et cela ne se crée pas à part de la motivation, mais en découvrant ce qui t’inspire. Encore une fois, ce qui t’inspire, cela peut être l’art, l’organisation, une performance sportive, ou la vidéo. Mais t’autoriser à aller vers ce qui t’inspire toi, c’est le secret pour moi pour révéler ton génie, être créatif, être inspiré, motivé, déterminé et résilient. C’est la capacité à transformer et se relever des difficultés.

– La troisième chose, Stanford et beaucoup d’autres universités ont fait des études sur «Qu’est-ce qui fait qu’une personne réussisse et l’autre non? Qu’est-ce qui fait qu’un enfant va au bout d’un projet et l’autre abandonne?» Ils se sont demandé : «Est-ce que c’est lié à la taille, au sexe, à la couleur de peau, à l’argent, aux compétences sociales, au QI et à l’intelligence?»

Ils se sont rendus compte qu’il y a un paramètre qui faisait la différence dans la capacité à aller au bout de ses projets : c’est le courage.

Et ils définissent le courage comme cette capacité à continuer malgré les difficultés, à continuer lorsque tu as envie d’abandonner, à avancer, à te relever, à apprendre et à recommencer.

Et c’est vraiment très intéressant pour moi de développer cette dimension en moi, dans ma propre vie, de t’aider et d’aider un maximum de personnes à développer leur courage.

Tu développes ton courage, entre autres, en comprenant que les challenges, les difficultés, les moments qui sont difficiles neurologiquement, développent et font croître ton cerveau.

Quand tu comprends que tu as autant besoin de soutien que de challenge ou de moments agréables et désagréables pour croître et grandir, tu as une autre vision de ce que c’est que le challenge. Et tu mets du sens de ce que c’est le challenge et tu fais partie de ces personnes qui se disent : «OK! Ce n’est pas facile et confortable, mais vu que cela m’inspire, je suis prêt à me relever et à me dépasser.»

Pour moi, le courage, c’est être prêt à y aller malgré la peur.

Tu as peur, mais tu y vas quand même!

C’est difficile, mais tu y vas quand même parce que tu as un projet qui t’inspire au bout, tu as quelque chose d’important pour toi, tu as envie de t’honorer et tu te dis : «Ce n’est pas la difficulté et l’inconfort qui vont m’arrêter»

– La quatrième chose, c’est le fait de se donner le droit d’échouer.

J’ai fait répéter 700 personnes ensemble et c’était vraiment stimulant.

J’ai le droit d’échouer magistralement et rapidement. C’est important pour moi parce que cela n’existe pas de l’excellence sans des centaines d’échecs. Que cela soit dans le sport ou dans n’importe quel domaine, cela te demande de faire beaucoup d’erreurs et de rater plusieurs fois.

Particulièrement en Occident, on est éduqué avec cette idée d’être parfait dès le début et d’y arriver du premier coup. Tout faire pour éviter le regard des autres qui nous voient en train d’échouer.

On se prive de la magie de l’échec et j’aimerais t’inviter, la prochaine fois, à célébrer l’échec en disant : «J’ai un énorme échec et je suis fier de moi!» Franchement, je n’avais pas eu un si bel échec depuis deux semaines, c’est performant ce qui vient de m’arriver.

– La cinquième chose dont j’ai parlé hier : j’avais mis une image d’une jeune fille qui est en train de faire un coup de pied au karaté. Et je dis : «Développez la souplesse.» Ce n’est pas une souplesse physique, même si c’est intéressant aussi, mais une souplesse mentale et j’adore ce que dit Ken Robinson. Il dit que : «S’il y avait une compétence à donner aux enfants, aujourd’hui, avant toutes les autres compétences, c’est la capacité à être flexible par rapport à ce qui se passe. En sachant qu’une grande partie des métiers qui existent aujourd’hui vont disparaître dans les dix, vingt et trente prochaines années.»

Pour moi, c’est une souplesse intérieure parce que quand je veux aller vers un rêve, la stratégie que j’ai envie de mettre en place n’est pas forcément la bonne. Cela va me demander d’être souple dans l’approche que je suis en train d’utiliser pour atteindre l’objectif et cela va aussi me demander d’être souple à l’extérieur parce que le marché peut changer. Il peut y avoir des événements climatiques, des événements extérieurs, et un cataclysme dans ma vie.

Je perds quelqu’un que j’aime et je vis quelque chose de difficile. Bref, je ne sais pas ce qui peut se passer, mais la vie nous demande de la souplesse pour changer notre approche et s’adapter à ce qui se passe dans notre vie.

Donc pour moi, quelqu’un qui se donne le droit d’avoir une vie extraordinaire et d’être un génie, qui va vivre la vie qui l’inspire et qui affine progressivement au cours de sa vie, développe son courage progressivement en comprenant que les challenges le font grandir et s’autorise à échouer. Échouer à maximum pour apprendre, se relever et recommencer. Et qui affine son approche et s’adapte à ce qui se passe dans son monde. Franchement, est-ce qu’il n’est pas bien outillé pour avoir une vie magique et extraordinaire? C’est sûr.

Donc maintenant, c’est ton travail de développer cela.

Voilà cinq points sur lesquels tu peux avancer.

Évalue-toi sur 10 et demande-toi : «Est-ce que c’est urgent que tu progresses?»

Bienvenue, bonne installation!

À tout à l’heure!

Ce n’est pas le meilleur moyen de me faire aimer par ce public-là. Mais bon, c’est un arbitrage qui n’est pas facile entre donner envie aux gens de m’aimer et dire ce que j’ai à dire.

Alors que c’est fou, c’est ce que je disais aux gens de la salle. Je leur disais : «Vous-même, vous ne sauriez pas qui vous êtes sans les gens qui vous auraient challengé. Pourquoi vouloir priver vos enfants de ce qui vous a fait grandir?»

Quand je vous disais, la petite fille qui est venue me voir qui à douze ans, elle me dit : «Vous dites que vous avez envie d’encourager les jeunes à réaliser leurs rêves, à y aller et à foncer. Mais, est-ce que le système actuel n’est pas en train de vouloir l’inverse, de mettre les jeunes dans des cases et empêcher une partie de la population à réaliser des rêves?». C’est une très bonne question!

Oui! En soi, le système, il met dans des cases. Mais, cela sert à quoi de le dire à des jeunes? Sauf si c’est en mode : «Voilà ce qui se passe et voilà des solutions».

Moi, ce que j’ai envie, c’est que l’adolescent se lève le matin et qu’il se dise : «C’est génial qu’on m’empêche de réaliser mes rêves puisque cela va renforcer le muscle.» J’ai dit cela devant les personnes et je sais que ce n’est pas le message qu’ils veulent entendre.

Vous rendez-vous compte, seize ans, elle n’a pas sorti toute seule sa pensée que le système l’empêchait de réaliser ses rêves. Il faut le trouver quelque part. Ce n’est pas un ado qui le crée tout seul, mais c’est qu’on le lui dit. C’est quelqu’un qui lui a dit : «Non, mais tu comprends, on te met dans des cases…»

Le système éducatif, c’est tellement un mammouth. Je veux dire, les jeunes à qui on parle aujourd’hui, le temps que le système éducatif change, ils auront 80 ans au minimum.

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé la vidéo qui s’appelle : «Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font et qui vont nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite.»

Une seule de ces cinq erreurs va t’empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux. Clique sur le lien dans la description, va voir la vidéo «c’est un indispensable.»

Je te dis à très vite. On avance ensemble!

C’est année, c’est notre année. C’est parti!

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This