1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,44/5 sur 355 votes)

Loading...

2 modes INDIANA JONES pour créer des OPPORTUNITÉS !

Si tu fais partie des rares personnes à être en mode Indiana Jones, tu crées des opportunités que d’autres ne créent pas et tu t’ouvres à des trucs de dingue.

————————————————————————————————————

Quand c’est la m*rde, par exemple économique, il y a des possibilités, c’est-à-dire que tu vois bien que la plupart des entreprises les plus riches de la planète ont été construites en période de crise, là où c’est la galère. Et ce qui est super intéressant, c’est que quand tu regardes un peu l’économie, il y a ce qu’on appelle la courbe de l’optimisme et la courbe du pessimisme liées à la relation qu’il y a avec le marché de l’économie. Et que tu sois hyper optimiste ou hyper pessimiste, dans les deux cas, tu es aveugle !

Quand tu es hyper optimiste, tu es mode « Ouh ! Tout va bien », et tu arrêtes de te former, tu arrêtes d’apprendre, tu arrêtes de remettre en question, tu arrêtes de mettre en place des nouvelles choses et tu crois que la vie que tu as maintenant sera toujours la même. Et donc c’est là où tu fais des investissements financiers pourris, c’est là où tu te lances dans des aventures pourries, c’est là où tu arrêtes de te former, de te remettre en question, c’est là où tu arrêtes de prendre de nouveaux risques. Tu es en mode : la vie que j’ai aujourd’hui sera toujours la même.

Typiquement en France, on a tendance à croire que le luxe dans lequel on vit sera toujours le même dans le futur. Or, on ne se rend pas compte que le luxe qu’on a aujourd’hui est le reflet du fait qu’on a des dizaines de générations préalables françaises qui ont bossé, en fait. Et que là, pour le coup, il y a plein de pays dans le monde qui sont en train de prendre de plus en plus de compétences, qui ont faim et de désir d’avancer. Et que si on ne bouge pas, la France, ça peut devenir dans cent ans ou plus, un tiers-monde, en fait. Le confort que tu as aujourd’hui, il n’est pas perpétuel. Et à l’inverse, quand on est au pic du pessimisme, tu penses que c’est que la galère, c’est que la m*rde, c’est que la difficulté. Et donc ce qui est intéressant, c’est que quand tu regardes l’évolution de l’humanité, même dans les moments où c’est la galère, il y a des opportunités. Et là où c’est génial, quand il y a le pic de pessimisme, c’est que quand il y a le pic de pessimisme, tout le monde autour de toi est en mode : »C’est dur. C’est la galère. » Donc les gens ne prennent pas de risques, ne se forment pas non plus. Et donc du coup, si tu fais partie des rares personnes à être en mode Indiana Jones, à être en mode où est le trésor ? Où est la perle ? Où est l’opportunité ? Quand ça semble être la galère, tu crées des opportunités que d’autres ne créent pas et tu t’ouvres à des trucs de dingue.

Il y a deux modes Indiana Jones.
Le premier mode, c’est quand il t’arrive une galère de se dire : »OK », dans la galère : C’est quoi l’apprentissage ? Qu’est-ce que je pourrais faire autrement ? Comment je peux apprendre de ça et mettre en place un process, par exemple dans mon business ? Comment je peux apprendre de ça et faire en sorte de pouvoir l’éviter ce problème-là une prochaine fois ? Comment je peux apprendre de ça, le transmettre à mes enfants ou à d’autres personnes pour que ça serve au moins à quelqu’un ?

Et deuxième mode, c’est le mode Trésor, en mode : Ok quel est le cadeau ? C’est quoi le trésor à trouver ? Où est-ce qu’elle est l’opportunité dans le présent et dans le futur proche et dans le long terme ? Pour faire de ça une put*in d’opportunité.

Donc, si à ce moment dans ta vie, tu es dans une phase d’hyper optimiste, peut-être de te revenir sur terre et te dire OK, c’est quoi les fondamentaux ? Je voyais une interview de Nadal qui, après avoir perdu se met à gagner. Et les gens lui disent : « Mais pourquoi tu ne célèbres pas plus ? Il répond : « Que je perde, que je gagne, peu importe mon score, je m’entraîne le lendemain. » Et vraiment, ça c’est la philosophie pour moi, d’un champion.

Donc, peut être qu’en ce moment tu es dans une phase où tout va super bien et tant mieux pour toi et célèbre et il y a de la gratitude, mais reviens aux fondamentaux : s’entrainer, faire des choses nouvelles, se former, prendre un minimum de risques, être observateur des nouvelles opportunités. Et si tu es dans une phase où t’es dans le dur parce que, voilà, tu as été largué, que tu as fait faillite, c’est plus difficile de trouver un business, reste les yeux ouverts. Il y a des opportunités relationnelles. Il y a des opportunités de changer ta relation avec tes enfants. Il y a des opportunités de faire propulser ton business et de faire deux, fois trois, fois cinq, fois dix. Et ce qui est drôle, c’est que tous les moments où mon entreprise s’est mise à décoller, c’est dans des moments où je suis passé par une phase d’un mois, deux mois, trois mois de galère : « Put*in ! Je n’y arrive pas et on va mettre, on va mettre de l’énergie et les ventes ne décollent pas, et les inscriptions au séminaire ne décollent pas. » Et puis je teste des trucs et je me forme et je me remets en question. Et se remettre en question, c’est dès fois être plus humble, dès fois, c’est d’être plus à l’écoute de ton client ou dès fois, c’est d’apprendre de nouvelles compétences, dès fois c’est d’améliorer ton produit, créer un nouveau produit, c’est peut-être améliorer le support client ou alors, c’est peut-être améliorer le marketing quelque part.

Bref, je me suis remis en question et « boum » derrière : grosse phase de croissance. Et quand tu as la grosse phase de croissance, c’est là où il s’agit de te rappeler : tu récoltes aujourd’hui parce que tu as semé hier. Juste ne rentre pas trop longtemps en mode « Youhou ! Tout va bien. » En fait, je n’ai ni basculé en mode « Youhou ! Tout va bien » ni en mode « Tout va mal ». Mais dans tous les cas, je m’entraîne, j’avance, je bosse et je suis à la recherche en mode Indiana Jones, de la perle, de l’opportunité et du trésor qui va faire passer ma vie personnelle, professionnelle à un autre niveau !

Cette année, l’objectif, c’est quoi ? Ce que je veux aider les personnes qui veulent vraiment se bouger les fesses. J’en ai marre des personnes qui sont en mode : »J’en ai marre. C’est dur. Je ne suis pas motivé. » Non, je veux aider des gens qui veulent avancer à créer des résultats de dingue. J’ai envie d’aider ceux qui ont envie de devenir inarrêtables. J’ai envie d’aider ceux qui ont envie d’avoir une vie extraordinaire et qui sont prêts à se bouger pour ça. Se bouger, ça veut dire quoi ? Ça veut dire : tu suis une vidéo, tu as aimé quelque chose, tu appliques, ça veut dire : te former, ça veut dire : lire des livres ? Ça veut dire : faire de nouvelles expériences. J’en ai marre de voir des personnes qui disent : »Ah David ! J’adorerais venir à ton séminaire, mais c’est trop loin. J’habite à Caen. » Arrête, arrête ces excuses. Si tu veux, tu viens en bus pour 15 euros, tu vas en couchsurfing pour dormir chez quelqu’un. Tu donnes des cours de maths en particulier pour avoir un peu d’argent et tu trouves une put*in de solution, mais arrête les excuses !

Allez ! Belle journée à toi, je te kiffe. Et si tu aimes cette énergie-là et que tu as envie que ton année ça soit une putain d’année, tu suis la bonne personne. Je t’aime et on avance ensemble et bien sûr ça n'empêche pas de souffler et respirer et voir ce que tu as déjà dans ta vie qui est magnifique, c’est bien sûr, compatible. Allez ! À tout de suite.

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font » et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t'empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux. Clique sur le lien dans la description de la vidéo. C’est un indispensable. On se dit à très vite, on avance ensemble. Cette année, c’est notre année. C’est parti !

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This