1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,50/5 sur 355 votes)

Loading...

3 clés pour avoir CONFIANCE EN TOI malgré la peur !

Dès que je commençais à avoir peur, je commençais à me dire : « Il y a un problème. » Encore aujourd’hui, j’ai peur, plein de fois. Ta peur, elle te dit quoi ?

=======================================

J’avais la vision qu’être confiant, c’était Brad Pitt dans Fight Club, qui est tout le temps à l’aise, qui a zéro peur. Et ça en fait, ça ne m’aidait pas à être confiant parce que du coup, dès que je commençais à avoir peur, je commençais à me dire : « Il y a un problème. » Quand j’ai commencé à comprendre que c’est une chose d’avoir peur, c’est une autre chose de faire partie des meilleurs, c’est une chose d’avoir peur, c’est une autre chose de ne pas faire preuve de courage. C’est libérateur. Ta peur, elle te dit quoi ? Peur dans le sens : Perception erronée d’une réalité. Donc parfois, c’est du pur délire, c’est tellement grave de foirer chez certaines personnes qu’on leur demande : « OK, et si tu foires jusque-là, ce jour-là, c’est quoi les avantages ? » Si la personne, elle est capable de voir qu’en ratant, ça se trouve, elle va bosser 20 fois plus et que du coup, peut-être que perdre ce combat va m’amener à m’entraîner différemment. Et donc, du coup, paradoxalement parfois, ta peur peut réduire si tu vois les avantages à foirer.
Tiens ! Un bon exemple, c’est ça : tu es en événement réseau et tu rencontres quelqu’un. Et parce que tu ne sais pas qui il est, tu es cool avec lui, tu discutes avec lui, tu sympathises. Et donc tu vas dans un autre évènement et tu sais que cette personne, c’est une star ou un milliardaire. Tu te mets à avoir de la pression, tu te mets à te demander de n’être pas toi-même. Paradoxalement, tu étais meilleur parce que tu t’en foutais. Un truc qui peut t’aider : identifier les endroits qui font que tu perds confiance.

1.
Identifier les endroits où tu perds confiance en toi.

Tiens, je prends Serge Betsen qui est un ami, qui est une légende du rugby français. Il s’est rendu compte que dans certaines conditions il perdait complètement le contrôle de ses émotions et du coup, il devenait beaucoup moins bon là-dessus. Par exemple, tiens, je me mets à te saboter parce que je lui passe mal la balle ou à chaque fois, c’est parce que j’ai raté mon plaquage. C’est que d’où ça part, l’endroit où je foire. Première étape : quand j’ai ça, quelles solutions je peux mettre en face ? Quel dialogue intérieur ? Quelle manière de respirer ? Qu’est-ce que je peux faire concrètement ? Et ensuite me visualiser dans la situation où ça arrive. Mais je le gère complètement différemment.

2.
Appliquer des stratégies mentales et faire de la visualisation.

Et ce qui est bien, c’est que ce truc dont je suis en train de parler s’applique à plein de choses. Par exemple, j’ai une école de coachs, donc je forme des gens à devenir bons au coaching et là ils sont en train d’apprendre à devenir formateurs de coachs et j’ai demandé au formateur : « Je veux que tu les entraînes. Qu’est-ce qui se passe si c’est la m*rde ? » Donc, typiquement en formation, c’est quoi ? Tu es un des étudiants qui dit : « Monsieur, je ne suis pas d’accord. » Ce qu’eux, ils peuvent faire, ce n’est pas visualiser que tout se passe bien « dans une formation. » C’est : si quelqu’un me disait : « David a dit l’opposé », qu’il s’imagine comment ils réagissent physiquement, comment ils respirent, comment ils se tiennent, quel est le dialogue à l’intérieur ? Et si ça on le fait suffisamment de fois, au moment où ils entendent, la personne qui lui dit: « David a dit l’opposé », ils sont surentraînés par se dire : « Yes, cadeau ! Le jeu commence. » Là-bas où j’accompagne une nana qui, dans l’équitation sport de haut niveau, on s’est rendu compte que dès fois, elle surperformait, dès fois, elle sous-performait. Et en gros, c’est nul. Et le paramètre le plus commun c’était : j’étais concentrée plus sur vouloir absolument impressionner des gens plus que donner le meilleur de moi-même. Et on a essayé de comprendre d’où est-ce que ça commençait ce truc-là ? Quand est-ce que ça commence ? Et en fait ça commence même avant de monter sur le cheval pour elle, pour qu’on mette en place une stratégie mentale, qu’au moment où ça commence, au lieu de se dire : »ah ! Put*in, mais je me sens mal. Ah ! Put*in, je vais foirer. Quel cercle vicieux ! » C’est l’opportunité de maîtriser ton mental et c’est ce qui va faire que tu vas être championne, non pas sur ce parcours-là seulement, sur les deux ans qui viennent et plus. Et du coup, ça passe de : »Ha, fait ch*er encore cette pensée. » à « Yes ! Le jeu commence. » « La partie commence, je vais maîtriser au mental »

Typiquement, par exemple pour moi en prise de parole, pendant longtemps, parce que je n’étais vraiment pas à l’aise, je devais avoir un exposé, une prise de parole. Je commençais à avoir peur et je commençais à me dire : « Ah ! M*rde, j’ai peur, donc je vais foirer. » Le problème, il n’était pas que j’ai peur, le problème, il était la croyance que parce que j’ai peur, je vais foirer.

3.
La peur n’est pas synonyme d’échec.

Et donc, je veux partager ce truc-là, encore aujourd’hui j’ai peur, plein de fois. Paradoxalement, je suis plus à l’aise dans ma vie parce que je suis plus à l’aise à avoir des commentaires sur YouTube qui me disent : »David, tu es trop jeune, tu as un anglais de m*rde, tu es, je ne sais pas quoi. » Et ça, c’est un vrai truc qui t’aide à être confiant parce que du coup, tu te dis : »j’ai le droit de rater. » Le fait d’être tant effrayé à l’idée de prendre un râteau me rendait très mauvais pour parler à une nana. Le fait de me dire : »David, mais même si tu prends un râteau, même s’il y a huit gars qui se foutent de ta gueule, moi, je sais où je vais, je sais qui je vais devenir », ce n’est pas important parce que la pire chose que ça peut faire, c’est que je me sente mal, que je vive mal, que j’échoue, que j’ai honte. Mais la seule chose que ça fera, ça m’aidera à m’aimer plus, ça m’aidera à prendre confiance en moi. Et le fait de ne pas être effrayé à l’idée que le pire arrive me rend du coup beaucoup plus à l’aise à me concentrer sur faire en sorte que le meilleur arrive.

=========================================

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t'empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux. Clique sur le lien dans la description, va voir la vidéo. C’est un indispensable, on se dit à très vite. On avance ensemble. Cette année, c’est notre année. C’est parti.

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This