1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,04/5 sur 321 votes)

Loading...

3 secrets pour TROUVER SA VOIE! – VLOG #033

Sinon, tu te concentres sur toi : « Comment on me regarde et me voit ? Est-ce que j’ai la bonne voie et je suis assez protégé ? » Mais c’est : « toujours moi ! »

C’est ce qui touche le plus les gens avec quelqu’un qui est pris dans son intérieur et qui est prêt à traverser cette émotion et qu’il le donne. La force de Ted Tonks, d’ailleurs c’est le fait qu’il prend des gens qui ne sont pas habitués à parler en public souvent et il les met dans des conditions à vouloir donner leurs messages qui font que « le désir de donner est plus grand que le désir de se protéger. »

===========================================

« Si je suis capable de faire ce projet, j’irai. » Cela fait quand même deux bonnes conditions pour ne pas y aller.

Interlocuteur:  Et c’est ce qui se passe.

Et c’est quoi l’intérêt d’y aller quand c’est flou et quand tu es incapable ?

Interlocuteur : Là, je dirai, il n’y a pas dans des affaires publicitaires par exemple.

Tant que tu ne résoud pas cela, tu n’iras jamais et tu diras : « il faut ». Mais le « il faut » est juste l’illustration même qu’au fond tu n’as pas envie. Parce que quelqu’un qui a vraiment envie il est, soit en train de dire « j’ai envie » soit, « je vais », soit il est en train de dire : « je fais », car il est déjà en train de le faire.

Peut-être, maintenant est-ce que je suis capable aujourd’hui d’avoir l’anglais d’un américain ? Non.

Est-ce que je sais exactement ce que je vais faire à l’international ? Non.

Si je prends ces deux conditions comme conditions pour démarrer donc, j’attends. Moi, je vois de l’intérêt à démarrer, à être en train de faire ce projet international même si cela ne marche pas, et même si, peut-être, j’étais incapable. Parce que si tu vois que cela te nourrit et te remplit rien que de le faire, tu as répondu à la majorité de la question bien sûr.

Après, on est d’accord que « plus le projet va t’inspirer plus t’auras de l’énergie et plus tu vas te sentir capable. » Mais si ces des conditions, tu n’iras pas. Et la question c’est : « est-ce que cela me nourrit de finir ma vie et d’avoir même échouer, mais essayer.

===========================================

J’avais envie de te partager une petite chose et j’étais sur la chaise en train d’écouter leur partage que là j’ai un bon exercice, parler d’une réussite dans leur vie, d’un moment de gratitude, de leur objectif de la semaine et d’une chose qui les challenge sur lesquelles ils veulent grandir et je me disais que je me suis mis à avoir de la gratitude en les écoutant et je me disais : “J’ai la confiance des 45 personnes qui ont entre 18 et 62 ans dans ce groupe-là  qui  quelque part, me confient un an de leur vie” et je me dis : “Waow ! J’ai de la chance”. Pas de la chance dans le sens  « cela arrivait par hasard » mais, de la chance dans le sens  » je me sens privilégié de m’être offert à ce luxe » et d’avoir 45 personnes qui ont suffisamment confiance en moi pour mettre une somme d’argent qui, pour certains, est importante et investir aussi un an de travail sur eux-mêmes.Voilà.

J’ai envie de te partager cela, parce que je trouve cela intéressant de pouvoir te partager dans la spontanéité le moment où je ressens de la gratitude et pas te le raconter genre deux jours plus tard.
Donc là, c’était il y a cinq minutes.

Hier soir, il y a eu un moment important là, dans l’immersion titanium. Je ne pourrais pas te repartager exactement ce qui s’est passé hier puisque, déjà, cela a duré au moins deux heures. Cela s’est enchaîné, ensuite de cela, avec un coaching, mais j’aimerais revenir sur au moins une partie du message qui, pour moi, est super importante.

En fait, je vois beaucoup de personnes qui me disent : « Je rêve de cela, de faire cela, d’être cela, de donner cela et de posséder cela »

Mais, il y a deux endroits, mais cela va être quasiment le même, où je vois que les personnes, elles ont du mal.

Et pour moi, c’est très important le fait d’être ultra vrai avec soi-même, d’être prêt et d’avoir envie de vouloir voir là où tu es incompétent. C’est-à-dire qu’il y a beaucoup de personnes qui rêvent de telle chose, mais elles ont tellement peur de s’avouer à elles-mêmes qu’elles soient incompétentes à tel ou tel endroit que du coup, elles se mentent et s’empêchent de développer les compétences dont elles auront besoin pour devenir la personne qu’elles voulaient devenir.

Par exemple, j’ai voulu faire un one-man-show, mais je n’étais pas drôle.

Donc, c’est important de voir comment cela s’apprend de faire de l’humour, être plus drôle, être plus à l’aise et mieux gérer l’énergie d’une salle. En m’entraînant pour cela, j’ai su avoir les outils pour devenir beaucoup plus drôle sur scène et j’ai des personnes qui me disent : « S’il y a bien une raison pour laquelle je viens en plus de ton contenu – on me le disait hier soir – c’est que je me sens très bien dans tes séminaires. »

La deuxième idée qui est encore plus importante que la première, c’est le fait « d’être toujours là pour soi ». C’est cela le message qui m’a donné les larmes aux yeux hier. C’est de dire : « Je ne sais pas ce qui va faire que je vais réussir, je n’ai aucune idée, mais je vais toujours utiliser la meilleure idée que j’ai maintenant en attendant d’en avoir une meilleure. »

Donc, si par exemple, pour aller réussir à basculer l’activité de français à anglais, la meilleure idée que j’ai c’est prendre un cours de chant. Donc, je vais prendre un cours de chant. Et tant que je n’ai pas une meilleure idée, je vais faire cela.

Si le cours de chant ne marche pas, ce n’est pas grave ! Je vais me dire : « Qu’est-ce que je peux faire d’autres ? » Si c’est besoin que j’aille dans la rue pour parler à des gens, de ce que je fais et de les inviter à mes conférences. Ce n’est pas confortable et je n’aime pas faire cela, mais si c’est la meilleure idée que j’ai, je vais faire cela.

Je ne dis pas qu’il faut tout faire. Et dans beaucoup de choses ce que je vais faire, ce n’est même peut-être les deux tiers. Il y a plusieurs de choses qui vont être inutiles et servir à rien, mais c’est là l’état d’esprit et la philosophie de se dire : « Je ne vais pas m’abandonner, je reste avec moi, je me choisis et je me prends par la main jusqu’à ce que cela marche. »

Cela va avec le prérequis d’avoir un rêve, un projet qui t’inspire et de dire. « Quoi qui se passe, je vais tester des choses. »

Et quand tu mélanges le fait d’avoir un but qui t’inspire, plus le fait d’être prêt à regarder là où tu es incompétent pour mettre en face les actions pour développer les compétences et que trois, tu es prêt à utiliser la meilleure idée que tu as, peu importe ce qui se passe autour de toi que cela ne marche pas et continuer. En fait juste, tu es sûr que cela va marcher et c’est une garantie.

Et moi, si je vois un être humain, une personne qui a les trois choses :
– Il va vers ce qui l’inspire.
– Il regarde là où il est nul, incompétent et met en place des actions en face.
– Il utilise la meilleure idée qu’il a, jusqu’à ce que cela marche.

Si c’était une action en bourse, j’aurais envie de miser sur ce genre de personne parce que ce n’est pas forcément le genre de personnes qui rendent les résultats les plus vites, mais ce sont des genres de personnes qui auront forcément des résultats et qui seront forcément fières d’eux-mêmes. Et j’insiste dessus : « cela marche ! »

Donc, je n’ai pas le temps de faire le même discours que j’ai fait hier, qui était une chose importante pour moi. Mais, j’avais envie de te le partager dans le vlog parce que c’est une « clé ». Et ce qui est intéressant hier, c’est que la plupart des gens, ce message là, ils l’ont déjà entendu de vingt-deux fois de ma part.

Sinon, j’avais un des mes intérieurs qui parlait, c’est parce que sans cela, c’est « mort » en fait.

Donc, tu mérites de faire ces trois choses.
– Qu’est-ce qui m’inspire ?
– Voir là où tu es incompétent et mettre en place ce qu’il faut.
– Être présent avec toi et utiliser la meilleure idée que tu as jusqu’à ce que cela marche.

Et quand tu fais cela, c’est juste garanti : c’est mieux qu’un livret A.

Donc maintenant, tu as ces trois choses à faire. Je te laisse.
C’est parti !

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font », et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t’empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux.
Clique sur le lien dans la description, et va voir la vidéo. C’est un indispensable !
Je te dis à très vite ! On avance ensemble.

Cette année, c’est notre année ! C’est parti !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This