1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,00/5 sur 444 votes)

Loading...

Apprends à distinguer les deux et tu pourras avancer ! – VLOG #015

– L’humiliation, c’est complexe parce que je ne sais pas comment humilier quelqu’un. On est 70 dans la salle. Pour vous humilier, il y aura 70 façons différentes de le faire.

C’est le matin, on va vite foncer à la piscine, je vais faire une dizaine d’allers-retours, et ensuite me préparer pour cette superbe journée.
Donc, que ce soit faire de la piscine ou autre chose, je le redis – je sais, je l’ai déjà dit – : faites du sport !

– Par exemple, dans la salle, je peux prendre une personne, factuellement lui dire : “ Telle personne vit telle difficulté “ et en parler à tout le monde. Êtes-vous d’accord qu’elle se dise :  » Il m’a humilié parce qu’il a parlé de mon problème à tout le monde.  »
Est-ce possible ? Parce qu’il est possible que je fasse exactement la même chose avec son voisin, et que la personne se dise :  » Waouh ! Il m’a considéré !  Il considère que je suis important.  »
Même fait, même événement. Donc, humiliation, c’est une interprétation. Violence, OK, c’est un fait.

– Cela n’a pas été le cas.

– Donc, cela veut dire qu’elle était vraie. Pourquoi elle ne t’a pas laissée dans la rue ?

Le cerveau est drôle. On a entendu parler d’une dame qui, pendant des années, se disait :  » Ma mère ne m’a pas aimée parce qu’elle passait beaucoup plus de temps avec ma soeur que moi. Elle l’appelait, elle était présente pour elle, elle a payé ses études et elle faisait en sorte de la voir. Et moi, ma mère ne me voyait pas spécialement, elle ne m’a rien financé, elle ne prenait pas trop de nouvelles de ma part. Petite, elle ne jouait pas spécialement avec moi, elle ne m’aidait pas. C’est important pour moi. Donc, elle ne m’aimait pas.  » Ceci jusqu’au jour où elle a réalisé que dans la tête de sa mère, sa soeur était fragile.
Elle, elle a été inspirante et puissante, et à chaque fois que sa mère ne l’aidait pas, elle lui disait :  » J’ai trop confiance en toi. Je t’aime « . À chaque fois qu’elle passait du temps avec la petite soeur, elle disait :  » Tu es fragile.  »
Elle a passé des années à croire que sa mère ne l’aimait pas, alors que depuis sa naissance, sa mère avait vraiment confiance en elle et la laissait vivre la vie qu’elle avait envie de vivre.
Au moment où elle a réalisé cela, elle s’est écroulée de larmes de gratitude et a réalisé qu’elle a toujours été aimée par sa mère.

Faites attention aux faits et aux histoires, ce sont des mondes différents.

– Je le sentais à l’avance, c’est pour cela que je ne lâche pas. Je te repose la question dans une ou deux étapes après. Mais je sens que tu as déjà la réponse. C’est juste que tu ne veux pas te l’avouer.

– Ce n’est pas que je peux, mais je n’ai juste pas envie d’être là.

– Qu’est-ce que ni tes parents ni les gens autour de soi ne te donnent, et lui ne te donnait pas à ce moment-là ? Fais confiance à ton intuition et pas à ta tête. Que te dit ton intuition ? Tu as la réponse. Qu’est-ce que c’est ? Laisse-toi le dire. Tu sais que tu as la réponse. Ton intuition a la réponse. Quel bénéfice / plaisir faut-il tirer là-dedans ?

– Je sais ce que tu veux que je dise, mais je ne le sens pas.

– Je n’ai aucune idée de ce que je veux dire. C’est important. Un des freins à la transformation, c’est d’imaginer que je présuppose quelque chose. Je ne présuppose rien du tout. Qu’est-ce que ton grand-père t’apportait que d’autres personnes ne t’apportaient pas ? Point. Je m’appuie juste sur une loi, c’est tout ! Donc, quand tu dis cela, c’est que tu as une idée.

– Oui, il y a l’idée, mais tu parles de laquelle ?

– Ce que tu ne veux pas admettre. C’est quoi l’idée que tu as eue ?

– L’idée, c’est qu’il m’a apporté de l’attention et de l’amour. C’est-à-dire que c’est le moyen d’avoir la conscience de ce que c’est que mon espace.

– Oui.

– Cet espace, à un moment donné, soit challengé.

– Exactement ! Est-ce que tu mets davantage de valeur sur ton espace quand tu sens que tu peux le perdre ?

– Bien sûr !

– Est-ce que tu mettrais autant de valeur sur toi si on ne t’a pas challengée ?

– Non.

– Tu es sûre ? Si tu veux avoir ta valeur N°1 dans ta vie, elle a certainement été boostée par ton grand-père.

– Oui. C’est juste génial puisque je suis en train de reconnecter avec moi petite. Il y a beaucoup de choses en quantité et je ne pensais pas y avoir accès. On ne sait jamais.

– Et ce n’est que le début.

– Oui.

– Prends le temps de vivre cette gratitude.

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une vidéo qui s’appelle  » Les 5 erreurs que la majorité d’entre nous font  » et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t'empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux.

Clique sur le lien dans la description, va voir la vidéo, c’est un indispensable. Je te dis à très vite ! On avance ensemble !

Cette année, c’est notre année ! C’est parti !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This