1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,00/5 sur 400 votes)

Loading...

Apprentissages d’une SELF-MADE woman ! – Janine Allis : La superwoman d’Australie

 

Je suis en Australie, à Sydney, pour aller voir une femme très inspirante : « Janine Allis ».

Elle est considérée comme une des « tops 30 » des femmes les plus riches SELF-MADE woman d’Australie !

==================

Salut à toi. J’espère que tu vas bien et que tu es en pleine forme !

Hier, c’était une journée très importante pour moi. On a pris l’avion le matin puis le soir pour aller voir une femme très inspirante : « Janine Allis. »

Je me suis senti privilégié d’avoir de la chance de la rencontrer et de passer une heure et demie avec elle dans ces bureaux à Melbourne.

J’ai appris beaucoup de choses, mais il y a quatre choses que j’ai envie de te partager, qui s’adressent à tout le monde et qu’elle incarne réellement.

Quatre choses que peut-être tu as déjà entendu, mais je peux te garantir, je les connais, les enseignes et j’en parle tout le temps. Je vis l’impression d’avoir Bruce Lee qui m’a mis quatre coups de pied à la figure parce qu’elle le vibrait à un autre niveau.

Et il y a même un bonus après mes quatre clés.

La première chose c’est à quel point elle incarne vraiment à cette excuse et ce n’est pas juste qu’elle le dit parce que j’ai rencontré plein de gens qui disent : « Arrêtons les excuses, de se plaindre, la victime. » Mais il n’incarne pas vraiment.

J’aime beaucoup cette métaphore du fait que chaque jour on te crédite d’un certain nombre de secondes. Qu’est-ce que tu vas faire de ce capital qui t’est offert ?

Et j’aime vraiment cette façon de dire : « Aller, ce n’est même pas, on passe 8 ans à en parler. » Et 8 ans de : « Ah, je ne comprends pas. Pourquoi je suis encore en mode victime. Pourquoi malgré cela, cela n’avance pas. » Arrête de murmurer et passe à autre chose.

Elle ne l’a pas dit comme cela, mais c’est un petit peu comme cela que je l’ai entendu.

Cela m’amène sur la deuxième clé qu’elle incarne vraiment qui est de prendre sa responsabilité. Ce n’est pas la culpabilité : « Ah, David, mais c’est épuisant. » Je vois déjà des personnes qui marquent cela en commentaire.

Mais non, c’est vraiment en mode leader. Ce que j’ai  vraiment aimé en ce contact c’est de juste arrêter le mode bébé. « Ah oui, mais non. Mais c’est dur comme discours. »

Oui c’est dur, mais en fait c’est la vraie vie et c’est la vraie vie d’une vie qui avance.

L’erreur qu’on fait c’est que parfois on se dit : « L’autre est plus responsable. » Et c’est vrai, parfois l’autre a plus de responsabilités, mais on utilise cela comme un prétexte pour ne pas prendre ne serait-ce que le 1% qu’on a.

L’idée, c’est d’arrêter de penser aux autres et de revenir sur soi. Qu’est-ce qui est en mon pouvoir ? Qu’est-ce que je peux faire ?

Et cela m’amène sur la troisième chose que j’ai trouvé vraiment géniale chez elle. Elle est vraiment le mode Bulldozer et le mode « on avance ».

Elle n’est pas en mode : « Comment cela se fait que j’ai ce problème-là ? Comment cela se fait que cela n’avance pas ?  » Parce que je lui demandais de partager des moments difficiles de la croissance de son activité, de son business.

Je sens qu’elle est une femme qui n’avait aucun parcours entrepreneurial avant et qui a quatre enfants en même temps qu’elle a créé ce business.

Donc, elle cumule ce que pour d’autres pourraient être des excuses de « Ah, j’ai des enfants. »

La seule question importante et intéressante c’est : « Comment je développe mon business et comment on sert plus de client ?  » Et cela s’applique à tout le monde pas forcément à un entrepreneur, c’est reconnu de  parler et râler sur ces collaborateurs, ses équipes, ses enfants, le voisin.

Comment je fais pour :

  • Me créer la vie qui m’inspire.
  • Apporter un maximum de valeur au monde.
  • Exprimer mes talents.
  • Servir un maximum de personnes.
  • Avoir une différence dans la vie des autres.
  • Apporter quelque chose de différent en entreprise dans le but d’évoluer. C’est ce qui est vraiment important.

La quatrième chose qu’elle incarnait vraiment et qui est importante c’est d’avoir de la gratitude pour la vie qu’on a. De prendre du temps. Peu importe comment la journée pour ne serait-ce que s’arrêter et dire : « Qu’est-ce qui est super dans ma vie. Dans quel pays je vais ou quelle personne j’ai dans ma vie et que j’ai mes yeux, mon corps, je suis envie, j’ai des gens que j’aime, j’ai accès à l’internet, à l’électricité, etc. »

Dans ces quatre choses plus que du concept intellectuel, ce qui est important c’est qu’elle le vibre, tu sens que ces cellules disent : « J’ai compris David. » C’est incarné et elle « own » cela à l’intérieur d’elle-même.

La cinquième c’est à quel point côtoyer des gens d’un autre niveau change ta trajectoire de vie. C’est la raison pour laquelle j’ai investi dans des programmes de formation, des masterminds et des coachings pour côtoyer des entrepreneurs de plus haut niveau.

Je sens que cette rencontre, elle a changé ma trajectoire de vie pour le reste de ma vie. Donc, quand je vois des fois des gens qui me disent : « Ah, je ne peux pas faire des séminaires parce que j’habite à Gand. Le séminaire, il est à Paris.

Tu peux prendre un car pour 30 euros, tu peux faire du couchsurfing pour zéro euro. Et cela me rend un peu nerveux le nombre de gens qui ont des mauvais potentiels parce qu’ils n’ont pas eu une bonne éducation.

Ils ne sont pas tombés sur les bons livres, professeurs. Ils essaient toujours de se trouver  une nouvelle excuse. Je comprends, mais on reste coincé dans ce monde-là.

Je suis tellement content d’être tombé sur les bonnes lectures et les bons livres qui m’ont aidé à réaliser. Tu veux changer ta vie, côtoies des gens qui t’inspirent.

Peu importe le domaine et soit prêt à mettre ton énergie, argent et ton coeur pour leur apporter de la valeur pour qu’ils aient envie d’être avec toi.

Voilà, si cette vidéo elle t’a inspiré que tu sois entrepreneur ou non, partage-là et clique sur j’aime. On avance ensemble !

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé le vidéo qui s’appelle: « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font. » Et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite.

Une seule de ces cinq erreurs va t’empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux.

Clique sur le lien de la description et va voir la vidéo c’est un indispensable. Je te dis à très vite !

On avance ensemble. Cette année c’est notre année, c’est parti !      

 

 

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This