1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Ce TEST peut prédire ta RÉUSSITE ! – Le test des marshmallows – études scientifiques

Et on se rend compte qu’en fait depuis quarante, cinquante ans, mais c’est en train de s’accélérer, et là, c’est en plein boom. Plein d’universités américaines, anglaises sont en train d’utiliser des millions de dollars de budget pour étudier un mot qu’on pensait connaitre qu’est la « gratitude ». Ils prennent l’étude qui a été faite par Stanford à la base avec le Marshmallowers. Cette étude, elle est magnifique.

À la base, j’ai un parcours scientifique, donc j’adore tout ce qui est prouvé scientifiquement même si je crois aujourd’hui que la science est aussi limitée parce qu’elle ne fait que démontrer une partie de ce qui existe. Mais j’aime bien quand même m’intéresser à ça, je me suis passionné dans les dernières années. J’ai rassemblé plus de 400 études, les plus importantes que j’ai trouvé, 400 études scientifiques. Une que j’adore, c’est sur l’argent, si vous pourrez le dire gratitude-argent, il n’y a aucun lien. Ils prennent l’étude qui a été faite par Stanford, à la base, avec le Marshmallowers. Cette étude et magnifique. Donc, c’est l’étude où ils prennent un marshmallow, ils prennent un enfant, je pense que beaucoup l’on vu, elle est trop drôle. Et à la base, elle avait été faite par des enfants pour Stanford, et le but de Stanford c’est d’étudier la corrélation qu’il y a entre la capacité à décaler dans le temps le confort et la capacité à réussir professionnellement et dans le couple.

Donc, l’étude de Stanford, c’était quoi à la base ? On met un enfant dans une salle on vient le voir, on met un marshmallow devant lui et on lui dit : « Mon petit bout de chou, tu as deux choix, soit tu manges le marshmallow tout de suite, soit si tu attends que je reviennes, quand je reviens tu auras deux marshmallows. » Et alors la vidéo est tellement drôle, ils ont fait plusieurs versions, mais tu vois tous les types d’adultes possibles avec les enfants. Tu as le premier type d’enfant, il écoute la consigne, il mange le marshmallow, il n’en a rien à faire. Tu as l’autre type qui dot : « OK ! » Dès que la personne ferme la porte, il mange le marshmallow. Tu en as un qui est trop malin, il arrive, il prend son petit doigt, il creuse l’intérieur du marshmallow, il se dit : « je vais creuser l’intérieur, personne ne va le voir. » Tu en as qui sont à combat contre eux-mêmes, ils sont là, ils se disent : « Il ne faut pas que je regardes le marshmallow. » parce qu’ils ont dit que regarder c’était le plus dangereux. Tu en as, c’est le samouraï, ils sont là, ils regardent le marshmallow du genre (je ne te toucherai pas), quoi que tu fasse, c’est mort. En fait, ils ont suivis ces enfants sur trente ans, ils se sont rendus compte que les enfants qui étaient capables d’attendre de manger un marshmallow avaient plus de réussite professionnelle et couple. Ça, c’est l’étude de Stanford.

Maintenant, la nouvelle étude sur la gratitude, ils ont voulu reproduire ça avec des adultes. Donc, ils prennent un groupe d’adulte. Pareil, premier groupe, ils arrivent, installe-toi dans une salle et demande une chose : « Est-ce que tu veux cette pièce de billet là ou tu veux le double si tu attends ? ». Ça c’est le groupe A. Le groupe B, assieds-toi, et avant de leur donner la consigne il leur dise : « OK, prenez un papier et un stylo, marquez les trois plus beaux moments de votre vie, juste les trois plus beaux moments de votre vie, vous les marquez sur une feuille. » Et ensuite après avoir fait ça il leur demande : « Vous voulez cette somme d’argent maintenant ou cette somme d’argent plus tard, le double plus tard ? » Et il se rendent comptent, ce qui va paraître peut-être ridicule, mais je vais expliquer, ce n’est pas ridicule, c’est énormissime. Juste en cinq minutes d’exercice de gratitude, ils arrivent à augmenter de 12% les chances que la personne préfère attendre dans le futur. Ce qui a eu un impact énorme parce que 12%, ça veut dire qu’on a augmenté de 12% les chances que la personne privilégie l’épargne à privilégier la dépense compulsive. Et 12% si on parle à notre ami Warren Bufett, qui est un fanà des pourcentages, il dit : « Il y a un truc que l’être humain ne comprend pas qui n’est pas codé dans notre cerveau, c’est le principe de l’effet cumulé. » Et notre ami Warren est proche de notre ami Eistein qui disait : « S’il y a bien un principe qui transforme une vie, c’est justement l’effet cumulé, le compound effect. » Parce que 1% sur 12 ans ou sur 20 ans d’épargner en plus, mis à un taux d’intérêt, c’est énorme. 12%, je n’en parle même pas. Et ça s’explique facilement, quand tu as plus de gratitude, tu te sens plus rempli de l’intérieur. Quand tu te sens plus rempli de l’intérieur, tu as envie de manger moins de sucre, tu as envie de dépenser de manière moins compulsive, tu as moins besoin d’avoir du sexe de manière compulsive et tu as moins besoin de substances types café ou drogue qui t’excite parce que tu es rempli de l’intérieur et quand tu te sens vide de l’intérieur, tu veux remplir à l’extérieur.

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé une formation complète et gratuite. Les 10 prérequis à la réussite. Vraiment 10 choses que si tu les fais et si tu les pratiques, ça va changer ta trajectoire de vie, mais pas de 10%, ça va faire passer ta vie de là à là ! Et en plus de ça on verra ensemble 10 schémas internes limitant qui t'empêchent de réussir sans même que tu en ais conscience. Clique sur le bouton qui apparaît juste-là. Cette année, c’est notre année.

0
0
votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 votes
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Share This