1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3,55/5 sur 355 votes)

Loading...

Comment bien choisir son ENTOURAGE ?

Pour aller au loin, peu importe, comment on fait, mais cela vous parle. Tu as besoin d’être dans le bon groupe de personnes. Peut-être qu’une des clés a changé et modifié : » C’est qui vous côtoyez? »

Et je sais que c’est une des questions les plus dures.

On peut avoir la culpabilité de quitter un ami d’enfance, un collègue, mais indispensable en fait. Et pour vous assurer, il faut savoir que si toi, tu n’es pas bien dans la relation, l’autre au fond ne peut pas être bien.

Quand tu t’autorises à te séparer de certaines personnes, tu libères de l’espace dans la vie de l’autre pour que cette personne, elle rencontre des gens qui lui correspondent davantage. Donc, tu te fais un cadeau à la relation, tu fais un cadeau pour les rêves de chacun.

Ce que j’ai compris pour vous rassurer, il n’y a pas besoin de changer tout l’entourage.

Tu n’as pas besoin de virer tout le monde ce soir et c’est une bonne nouvelle pour ceux qui sont venus en couple ou avec de la famille et des amis. Tu n’as pas besoin de dégager tout le monde.

Mais peut-être qu’il y en a quelques-uns sans dire de ne plus les voir du tout, de moins les voir ou peut-être de cadrer. 

Il y a des gens qui sont formidables, mais pas pour tous. Il faut cadrer la conversation. Il y a des gens où il faut les voir en privé. Ils sont à la hauteur en privé, mais dès que c’est en public, c’est le contraire. Et d’autres, c’est l’inverse.

Donc, ce n’est pas forcément un arrêt définitif de la relation, mais c’est au moins cadrer la relation. Et c’est un énorme cadeau que vous pouvez faire aussi aux personnes autour de vous.

Quand j’ai démarré mon entreprise, j’avais un ami comme cela  et on a créé notre boîte en même temps. Et on faisait comme des bonnes copines. De bonnes copines qui s’appellent comme je vous disais que tous les mercredis pour échanger sur le fait que leur mari, cela ne va pas. Et on faisait pareil.

Alors, la conjoncture économique c’est dûr, on n’a pas entrepris au bon moment, c’est difficile ou je ne sais pas quoi.

Et un jour, je raccroche et je dis : »mais concrètement qu’est-ce que j’ai fait pendant une heure et demi ? » Est-ce que je l’ai aidé ? Non. Est-ce que je me suis aidé ? Non plus. Comment je me sens ? À peu près bien parce que j’ai l’impression d’être qu’on est deux dans la « merde » c’est tout. Mais en même temps, ma confiance, mon espoir et mon courage n’ont pas augmenté.

Et je me suis dit : » Pourquoi je passe du temps à l’appeler autant ? »

Et cela a été un vrai changement pour moi de me dire : » stop, tu vas mettre de l’énergie pour côtoyer des gens qui t’inspirent. »

Le problème, c’est que si tous les gens autour de nous, quoi qu’on fasse,  ils disent toujours : » Je suis là pour toi.  » Pourquoi tu changerais ? Je vais être un peu comme cela, mais c’est volontaire. Le meilleur moyen parfois qu’on a pour se trouver bon c’est de s’entourer d’une équipe de looser.

Effectivement, si tu t’entoures de looser, tu vas croire que tu es bon. 

Tim Ferriss dit une chose que j’adore. Il dit : » Ici dans la semaine qui s’est écoulé, tu ne t’es pas retrouvé au moins une fois dans une pièce où tu t’es senti être la personne la plus bête de la pièce. » 

Il y a un vrai problème en fait, parce que si tu passes ton temps à te sentir être la personne la plus intelligente de la pièce, tu n’es pas exposé à des gens qui te montrent qui est plus que possible.

Quand j’avais 15 ans, je passais mon temps à me plaindre, râler sur les profs, la vie et sur les gens. Et j’étais énervant. 

Ma mère, elle a eu suffisamment d’amour pour moi pour me dire : « Écoute, j’en ai marre. » Si tu n’aimes pas ta vie change-là,  mais j’en veux plus t’entendre.

Quand elle a dit cela, j’ai arrêté net de parler à ma mère. Je l’en ai voulu et effectivement je n’avais plus envie de me confier à elle, mais c’est peut-être une des plus belles choses qu’elle est faite de me regarder droit dans les yeux et me dire : »Arrête avec ton Bullshit. » 

Changer d’environnement c’est de vous mettre avec des gens qui ont suffisamment d’amour pour vous-même pour ne pas enfin vous dire : »Eh! Qu’est-ce que tu fous ? »  Regarde tout le potentiel que tu as : 

– Pourquoi tu fais cela et pourquoi tu perpétues cette histoire ? 

– Pourquoi tu te racontes autant des excuses ?

C’est tellement important pour moi d’être au contact de gens pour qu’il y ait norme. Si on avance, on se dépasse et on se construit. Oui c’est dur et il y a des critiques et des échecs, mais on avance.

Je ne sais pas comment vous êtes, mais moi cela me fatigue des fois d’être autour de personnes qui sont là à râler, se plaindre d’avance. Je ne suis pas en train de dire qu’on soit d’accord et qu’on n’a pas le droit à avoir des problèmes, mais mets bien les distinctions.

Je voudrais bien aller voir Philippe en lui disant : »Voilà, j’ai perdu mon grand-père, c’est difficile. » cela  ce n’est pas une plainte, c’est un fait et c’est difficile pour moi.

Ce qui est difficile c’est dire : »Voilà, j’ai perdu mon grand-père, je ne veux jamais me remettre, la vie elle est terminée. »

Cela c’est fatiguant, et je souhaiterais qu’ils me disent : » David tu me fatigues. » 

Qu’il me laisse trois minutes, il prend son chrono et je lui laisse trois minutes, voilà.

Voilà, David, cela fait trois minutes. C’est bon, tu as terminé ton sketch ? Je le remercierais qu’il fasse cela. Et les gens confondent « aimer » avec « surprotéger ».

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This