1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,78/5 sur 651 votes)

Loading...

Comment etre acteur de sa vie ? – WakeUpCalls #79

Bonjour à vous !

Ici, David Laroche de la série Wake Up Calls, votre réveil quotidien pour secouer et pour booster votre vie.

Alors, pour cette nouvelle semaine, nous allons parler d’un nouveau thème inspirant. De plus, je suis dans le Sud et j’en profite pour me ressourcer un petit peu. Il fait beau et j’ai une belle vue sur l’horizon.

Le thème de cette semaine, c’est  » Être le bâtisseur et acteur de sa vie « .

Rien de tel qu’une maison avec une vue magnifique à l’horizon dans le sud de la France pour parler de notre thème.

Pour commencer, pour moi, être acteur de sa vie, c’est le fait de prendre le contrôle. C’est également décider de prendre le joystick de l’avion dans la main, de prendre le contrôle de l’avion et de se dire : « Je vais édifier la vie qui m’inspire. Je vais construire la maison qui m’inspire « 

Voyons les cinq clés nécessaires pour être acteur de sa vie :

La première chose, c’est de développer un locus interne et non un locus externe. Le locus externe se produit lorsque vous laissez les autres déterminer votre vie.

Vous choisissez vos pensées par rapport à ce que les autres pensent.  

Vous dites “ oui ”, si les autres disent « oui ». Vous répondez « non », lorsque les autres répondent « non ». Quand les autres disent que  » c’est nul « , alors vous dites également que  » c’est nul « .

Cela signifie que vous êtes influencé, en permanence, par les autres, au lieu de prendre une décision en fonction de vos pensées intérieures.

Posez-vous la question :  » Qu’est-ce que je ressens ? « ou bien  » Qu’est-ce que je veux faire ?  » au lieu de faire des choix par culpabilité, par peur d’être rejeté, par peur d’être critiqué ou bien par peur d’être mal perçu.

Si je prends mon locus interne, alors je décide de la vie qui m’inspire.

La deuxième chose, c’est à propos des responsabilités. On l’a déjà vu dans plusieurs vidéos. On doit prendre la responsabilité de nos échecs et également la responsabilité des choses magnifiques et magiques que l’on crée. Cela veut que dire que, peu importe, le résultat – positif ou négatif – alors, je les assume. Je prends ma responsabilité à 100% et je réalise que je suis l’unique personne qui puisse transformer ma vie.

La troisième chose, c’est d’être prêt à embrasser le pire.

Si vous n’êtes pas prêt à embrasser le pire, alors vous ne pouvez pas vivre le meilleur.  

Si vous n’êtes pas prêt à être quitté, trompé ou à perdre votre couple, alors vous n’êtes pas prêt à en profiter au maximum.

Si vous n’êtes pas prêt à ce que votre entreprise fasse faillite – à le vivre ou à le supporter – alors vous ne pouvez pas embrasser l’idée qu’elle réussisse parce que le fait d’y penser fera entrer la peur dans votre système nerveux.

La quatrième chose, c’est de savoir assumer. Assumer signifie qu’il faudra assumer les conséquences du fait qu’on ait des responsabilités. C’est bien de se dire qu’on ait besoin de cette vie-là, mais de ne pas être prêt à l’assumer.

Si je deviens le chef de mon entreprise – c’est le cas – je devrais assumer le fait que mes équipes fassent des erreurs. Assumer signifie que je ne dois pas dire à mes clients que c’était la faute de mon assistant. En effet, mon assistante peut faire des erreurs, mais c’est ma responsabilité et c’est à moi d’assumer les conséquences du contrôle de la vie que je prends.

Je dois assumer le fait que je progresse. Si je n’assume pas, alors je ne pourrais pas avoir plus de pouvoir à l’intérieur et en assumer les conséquences.

Je ne peux pas avoir une meilleure communication, si je n’assume pas que, des fois, j’ai une communication est plus puissante.

La cinquième chose, c’est le pouvoir de l’engagement. Les gens, que j’interviewe, qui réussissent ont un haut niveau d’engagement. Vous devez être capable de vous dire :  » Je vais là bas « . Vous devez être l’unique personne qui puisse vous empêcher de ne pas y aller. Développez l’état d’esprit du rhinocéros. Si on se met à travers de chemin de ce dernier, il faudra être prêt à faire face à deux tonnes de muscles et une corne capable d'embrocher une partie de votre anatomie que vous ne connaissiez même pas. Alors, engagez-vous.

1- Locus interne ;

2- Responsabilité ;

3- Être prêt à vivre le pire ; 

4- Assumer vos actes ;

5- Engagez-vous pour votre réussite

Durant cette semaine, on parlera de  » bâtir sa vie  » !

À bientôt !

0
0
votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest