1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Comment surmonter une rupture amoureuse en 7 clés

Souffrir suite à une rupture amoureuse est un passage quasi obligatoire. Si vous êtes actuellement dans cette période de deuil, sachez que vous êtes en droit de souffrir et qu’il est normal que ce moment soit compliqué pour vous. Que vous ressentiez de la tristesse, de la colère ou de la rancune : donnez-vous le droit de vivre pleinement l’émotion qui vous envahit.

 

Il est important de savoir faire la différence entre ce moment de deuil qui est normal et nécessaire pour avancer, et le fait de rester dans un état de souffrance de manière prolongée. Voyons en 7 clés comment surmonter une rupture et aller de l’avant ! 

 

Souriez, riez

 

Le rire a des vertus incroyables. Lorsque l’on vit une séparation, on a l’impression que l’on ne pourra plus jamais être de bonne humeur, que l’on ne parviendra plus à rire. Pourtant, il est possible d’inverser la mécanique : souvent, lorsque l’on se force à rire, apparaissent alors de vraies raisons de rire – de la même manière que l’appétit vient en mangeant.

 

Commencez par vous obliger à sourire et à rire, vous allez faire grimper votre jauge de joie intérieure. Pour y parvenir, il faut vous libérer de la culpabilité d’avoir besoin de rire dans un moment difficile : même si vous avez perdu la personne que vous aimez, même si vous êtes malheureux, vous avez le droit de passer des moments agréables et d’avoir envie de sourire. 

 

Souriez, riez, cela va vous mettre dans une dynamique positive et vous fera avancer. 

 

Ayez à l’esprit que les relations doivent nous faire grandir

 

L’objectif de toute relation – amoureuse, amicale, familiale, relation de travail – est de nous faire grandir. 

 

Dans une relation, nous vivons des moments agréables et d’autres moins, des expériences confortables ou inconfortables, et toutes ont pour objectif de nous aider à évoluer

 

Je suis sûr que vous avez déjà remarqué que l’on est naturellement attirés par les personnes qui nous ressemblent, et c’est normal : on sait que les choses seront plus simples avec elles. Par exemple, vous allez logiquement préférer partir en vacances avec des amis qui aiment le sport et les activités physiques si vous aimez les vacances sportives. Et vous allez plutôt partir en vacances avec des amis qui adorent buller sur la plage si pour vous les vacances doivent être synonyme de farniente.

 

Pourtant, combien de fois avez-vous entendu et / ou remarqué que les opposés s’attirent ? Je suis certain que vous l’avez entendu cent fois ! Pourquoi ? Parce que c’est vrai. Nous sommes attirés de manière consciente par ce qui nous ressemble – mais nous attirons inconsciemment ce qui est différent de nous. Il s’agit de la loi de la complémentarité : c’est la tendance à intéressé par des personnes qui ont des qualités complémentaires aux nôtres. Cela nous permet de fréquenter et d’évoluer auprès de personnalités qui nous complètent. 

 

Lorsque l’on rencontre quelqu’un, et lors des premiers instants d’une relation, on remarque tout de suite les points que nous avons en commun. Des goûts, des envies, des références : cela nous rassure. Puis, on prend conscience ensuite que nous n’avons pas que des points communs et que nous sommes différents sur plein de sujets. On découvre des nouveaux traits de personnalité chez l’autre que nous n’avions pas remarqué et ces facettes sont moins agréables, moins spontanées à aimer.

 

Dans un couple, une fois la phase de découverte terminée, l’objectif est d’apprendre à aimer ces facettes de l’autre qui sont différentes de nôtres, de composer avec les traits de caractère de l’autre, d’accepter qu’il faille faire des compromis. C’est précisément cela qui va nous aider à grandir – en tant que personne, et en tant que couple. 

 

Ce que vous devez en retenir, c’est que peu importe le temps que vous avez passé avec cette personne, que vous soyez resté ensemble quelques mois ou bien une vie entière, cette expérience aura été utile puisqu’elle vous aura fait grandir. 

 

Les relations doivent vous faire évoluer – et non pas être confortables. Si vous êtes en accord avec ce principe, vous vivrez mieux l’expérience de couple, peu importe son issue.

 

Lâchez le fantasme de l’unique âme sœur

 

L’unique âme sœur est un concept auquel je n’adhère pas. Nous vivons dans une société d’abondance, nous menons des vies d’abondance, nous avons tout à protée de main. Mon conseil n’est pas d’avoir plusieurs relations en même temps pour profiter au maximum de cette abondance, bien entendu. Mais de prendre conscience que sur terre, il n’y a pas qu’une seule personne qui est faite pour vous.

 

Si vous restez dans ce système de pensée – qu’il existe une seule personne qui vous correspond – et que vous vous séparez de cette personne, alors vous aurez l’impression d’avoir tout perdu et vous serez dévasté, vous resterez dans un état de souffrance prolongé qui sera destructeur et duquel il sera très compliqué de sortir. 

 

La vie nous aide à attirer à nous les personnes dont nous avons besoin pour grandir. Une rupture n’est jamais un moment agréable, mais elle vous permettra peut-être de rencontrer plus tard une personne qui vous correspondra davantage. 

 

Régulièrement, lors de mes séminaires, je demande devant tout le monde quelles sont les personnes qui ont divorcé et qui sont maintenant à nouveau en couple. Ensuite, je les interroge pour savoir s’ils regrettent d’avoir divorcé. Les chiffres sont impressionnants : 95% des personnes n’ont aucun regret de s’être séparées de leur précédent conjoint !

 

Gardez bien cela en tête lorsque vous êtes malheureux après une séparation : dites-vous bien qu’un jour, lorsque vous rencontrerez cette personne qui vous correspond davantage et que vous serez heureux avec elle, vous éprouverez de la gratitude pour cette rupture – car sans cette épreuve, vous ne pourriez pas être là où vous en êtes aujourd’hui.

 

Acceptez que chaque relation vous prépare à la suivante

 

Pour moi le couple est un voyage que l’on décide de faire à deux, avec une personne que l’on a choisie. Vous choisissez avec qui vous vivrez ce voyage et quand est-ce qu’il va démarrer. Durant ce voyage, vous allez évoluer et la personne qui vous accompagne évoluera également, mais rien n’assure que vous évoluerez dans la même direction. 

 

Voilà pourquoi il y a une chose sur laquelle vous n’avez aucun pouvoir de décision : la fin du voyage. Il durera peut-être quelques semaines, quelques années voire dizaines d’années – et peut-être qu’il ne se terminera jamais. Il est très intéressant de prendre conscience que chaque voyage, chaque couple vous fait grandir, vous apprend des choses. Dès que nous avons appris tout ce que nous pouvions apprendre de ce couple, nous passons au suivant. 

 

Souvenez-vous de votre toute première relation, la première personne avec qui vous avez formé un couple : étiez-vous la même personne que lors de votre dernière relation – ou votre relation actuelle ? ou bien avez-vous évolué pour être aujourd’hui plus attentif, plus tolérant, moins jaloux, prêt à faire des concessions lorsque c’est nécessaire, etc. Si vous étiez très jaloux avec votre ex-compagne, je suis sûr que cela vous aura appris beaucoup de choses sur vous-même et sur votre fonctionnement à deux. Ces leçons que vous avez tirées de cette expérience vous seront très utiles pour votre prochaine relation. 

 

Ce qui nous amène à une conclusion qui est selon moi très importante : un couple s’arrête dès lors qu’il arrête de nous faire grandir.

 

Descendez l’autre du piédestal sur lequel vous l’avez mis

 

Lorsque nous nous séparons d’une personne, nous avons tendance à garder en mémoire uniquement les bons souvenirs, les bons moments passés ensemble, et les qualités de la personne que nous venons de perdre. Pourtant, il y a forcément des traits de sa personnalité ou bien certains de ses comportements qui ne vous convenaient pas, des valeurs sur lesquelles vous n’étiez pas à 100% en accord. 

 

Lors de ma dernière rupture, je me refusais à faire cet exercice. Je ne voulais pas admettre qu’il y avait des choses qui ne me plaisaient pas chez elle et je me répétais en boucle que j’avais perdu la personne qui me correspondait. Finalement, j’ai fini par faire l’exercice et par lister les choses qui ne me correspondaient pas chez elle. Faites l’exercice : au fur et à mesure que la liste s’allongera, vous vous sentirez de mieux en mieux ; vous serez plus léger vous ferez un pas de géant dans votre période de deuil.

 

Profitez du célibat

 

Faites ce que vous ne pouviez pas faire en étant en couple ! Pendant votre relation, je suis certain que vous vous êtes déjà dit « si j’étais seul, je n’aurais pas agi ainsi » ou même « quand j’étais célibataire, je faisais plutôt comme ça et ça me correspondait davantage ». 

 

Si l’on est 100% honnêtes, être en couple nous amène énormément de positif, mais il y a également des concessions à faire. Profitez-en pour aller voir des amis que vous aviez peu l’occasion de voir avant, foncez tête baissée vers projet qui vous tient à cœur depuis longtemps mais dans lequel vous ne vous étiez pas lancé par peur de ne pas avoir suffisamment de temps à y consacrer. Faites tout ce que vous avez envie de faire ! 

 

Voyez votre rupture comme l’opportunité de faire un voyage vers un mode de fonctionnement qui vous ressemble à 100%.

 

Donnez du sens à votre rupture

 

Prenez la décision de faire de votre rupture un élément moteur, un levier dans votre vie. Peu importe que votre séparation ait eu lieu il y a une semaine ou six mois : il est toujours temps de décider d’en faire quelque chose de positif !

 

Quand je me suis séparé de mon ancienne compagne, j’étais extrêmement malheureux et je ne voyais pas comment il était possible de trouver du positif à cette rupture, cela ma paraissait impossible qu’il en ressorte quelque chose de bon. Finalement, quelques semaines plus tard j’ai rencontré la personne qui partage ma vie aujourd’hui. 

 

Une rupture, cela peut être l’occasion d’accepter un job à l’autre bout du monde, de faire un voyage qui vous tenait à cœur depuis longtemps, d’essayer un nouveau sport, de refaire votre appartement à votre goût. Les possibilités sont infinies, à vous de décider quelles sont les choses positives à tirer de votre rupture !

 

C’est à vous de décider qu’une rupture peut être une opportunité. Ce ne sera probablement pas simple, pas confortable, mais je peux vous assurer que vos en sortirez grandi.

On avance ensemble ! 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This