1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5,00/5 sur 1 votes)

Loading...

Comment transformer les difficultés en opportunités ?

Transformer ses difficultés en opportunités

Il y a une chose qui doit intégrer votre mindset d’entrepreneur. C’est votre capacité à faire de tout ce qui vous arrive une opportunité. Tout, c’est-à-dire même la pire difficulté, la plus grosse erreur, la plus mauvaise nouvelle…

Comment s’y prendre ? Pourquoi une « perte » à court-terme peut constituer un bénéfice à long-terme ? Comment apprendre à transformer une difficulté en opportunité ? C’est ce que vous apprend cet article…

Comment savoir grandir de tout ce qui vous arrive ?

Transformer le négatif en positif, un « réflexe » d’entrepreneur

Se dire que tout ce qui arrive peut constituer une opportunité ne revient pas à penser – pour se rassurer – qu’à « toute chose malheur est bon ». Il s’agit fondamentalement d’une compétence qu’un entrepreneur a de transformer et de voir dans tous les événements qui touchent à son business une occasion d’en tirer profit.

Chaque difficulté ou chaque erreur devient alors une possibilité de se surpasser et de faire grandir son business. Ce qui différencie les entrepreneurs entre eux, ce n’est donc pas la capacité à toujours « sentir les bons coups » ou à ne jamais se tromper…

C’est cette capacité à travailler sur les difficultés qui – à première vue – semble freiner le développement de leur business. Ces difficultés sont pour eux en réalité salutaires, bénéfiques…. car il savent les transformer pour en faire des atouts.

Quelle histoire avez-vous choisi de vous raconter ?

Tout dépend en réalité du point de vue que vous adoptez, de l’histoire que vous choisissez de vous raconter. Rien de ce qui vous arrive ne constitue réellement en soi une bonne ou une mauvaise chose. Car il ne tient qu’à vous de construire votre réalité, d’interpréter les choses selon votre propre subjectivité.

Plus rapidement vous saurez capitaliser sur une difficulté, une mauvaise nouvelle, une erreur… plus rapidement vous progresserez vers l’atteinte de votre objectif. Un entrepreneur ne s’apitoie pas sur son sort, il ne se plaint pas, il ne se comporte pas en « bébé » qui se plaint (et qui cherche à se faire plaindre).

Il prend la charge de tout ce qui lui arrive de négatif pour en faire une occasion de mieux faire et de grandir.

En tant qu’entrepreneur, c’est obligé, vous ne pouvez pas y échapper : vous serez forcément confronté un jour à un client qui est un « mauvais payeur »… vous connaîtrez fatalement des difficultés avec vos employés, vos fournisseurs… Vous évoluerez forcément à un moment dans une situation économique qui vous sera moins favorable…

Vous apprendrez obligatoirement qu’une nouvelle réglementation va vous obliger à revoir votre organisation… vous connaîtrez forcément l’échec, le lancement d’une nouvelle offre qui ne s’effectue pas comme prévu etc.

Arrêtez de se comporter comme un « bébé »

C’est vous qui choisissez l’influence qu’ont les choses sur vous

Parmi tout ce qui peu vous arriver, certaines de ces choses dépendent de vous, d’autres non… Mais dans tous les cas vous avez la liberté, face à l’adversité, de renoncer, de vous plaindre, de rejeter la faute sur les autres… ou bien la possibilité plutôt de vous raconter une autre histoire, d’interpréter ce qui vous arrive d’une autre façon…

Plutôt que de choisir de subir ce qui vous arrive, vous avez la possibilité de vous en servir, d’en retirer du positif. En tant qu’entrepreneur, vous avez même le devoir de savoir le faire.

Nous avons toujours à apprendre de nos erreurs…

Vous traversez une mauvaise passe ? Il est essentiel de vous poser cette question : « Qu’est-ce que cette situation m’apprend ? ». En phase terminale d’un processus de vente vous avez commis une erreur fatale qui vous a empêché de conclure une affaire ? Bien sûr, vous serez frustré, déçu et en colère sur le moment, c’est tout à fait normal…

Mais si vous arrivez à reconnaître que vous avez fait une erreur, et si vous arrivez en plus à vous focaliser sur l’erreur commise, vous pourrez mieux la comprendre. Vous allez ainsi saisir une chose fondamentale : comment ne plus jamais faire cette erreur à l’avenir.

Vous avez appris quelque chose d’important dont vous allez dorénavant pouvoir vous servir pour toutes les prochaines opportunités qui s’offriront à vous. Et de ce point de vue, il s’agit d’une excellente nouvelle !

Un entrepreneur voit les choses sur le long-terme…

Viser loin en tant qu'entrepreneur

Cette erreur vous a fait perdre quelques milliers d’euros ? C’est regrettable bien entendu… Mais vous pouvez choisir de voir les choses sous un autre angle : grâce à cette erreur vous serez dorénavant certain de maximiser vos chances de succès sur vos prochaines propositions commerciales.

Vous avez peut-être perdu un peu d’argent cette fois… Mais combien allez-vous maintenant en gagner grâce à ce que vous avez appris ? Pourtant, cette erreur, vous choisirez peut-être plutôt de vous dire qu’elle ne vous apprend rien, qu’il ne s’agit que d’une occasion gâchée, que rien ne dit que vous pourrez réellement capitaliser dessus… Peut-être, après tout…

Mais n’est-ce pas tellement plus profitable de croire exactement le contraire ? Car c’est aussi de cette façon que vous allez casser une dynamique négative qui risquerait sinon de s’installer… Ce choix de croire et de vous montrer positif va vous redonner de l’énergie qui vous fera donnera la force de continuer à entreprendre…

Et si ça avait été pire ?

Cette erreur, vous pouvez aussi montrer de la gratitude du fait de l’avoir commise maintenant. Vous avez loupé une affaire, c’est du chiffre d’affaires que vous ne rentrerez pas…Mais ne valait-il pas mieux la commettre maintenant plutôt que plus tard ?

La commettre ultérieurement vous aurait en effet exposé à d’autres conséquences, bien plus dommageables… Tomber en panne n’est jamais une bonne nouvelle. Mais mieux vaut le faire en sortant de chez soi que loin de tout un soir en hiver…

Il est normal d’échouer

Tout ne peut pas se dérouler parfaitement

Les entrepreneurs peuvent être durs avec eux-mêmes, être de véritables « mauvais joueurs », ne pas supporter l’idée d’échouer. C’est votre cas ? Vous faites peut-être partie de ces entrepreneurs pour lesquels il est « normal » de réussir, pour qui cela doit constituer une sorte de norme parce que persévérant et endurant.

Vous considérez donc que votre business doit se développer sans accroc, de manière continue. À ce titre, chaque difficulté constitue pour vous une anormalité, un « problème ». Connaître une difficulté ne peut pas faire partie de votre « plan », vous ne parvenez pas à intégrer l’idée que tout ne se déroulera pas toujours de façon idéale.

Raison pour laquelle, face à un problème, vous allez « dramatiser » la situation.

Même les plus grands sont passés par là…

Mais la difficulté, l’erreur, l’adversité sont inhérentes à l’entrepreneuriat. Même les plus grands entrepreneurs ont fait des erreurs. Avant de connaître le succès et d’inspirer des milliers d’autres entrepreneurs, ils ont – eux aussi – été en situation d’échec. Certains ont même connu la faillite… à répétition. Et elle fait partie de leur histoire de leur réussite finale.

Il en va de même pour les sportifs. L’équipe de rugby d’Afrique du Sud avait connu une série impressionnante de défaite avant la Coupe du monde 2007. Quelques mois plus tard, elle était sur le toit du monde.

Les joueurs et le staff avaient su se montrer patient, capitaliser sur leurs défaites et en faire une occasion pour progresser. Jusqu’à devenir inarrêtables, imbattables.

Placez-vous dans une démarche d’amélioration continue…

Vous ne devez pas vouloir que tout soit parfait dès le début. Considérez au contraire que vous vous situez dans un processus d’amélioration continue qui implique sans cesse de faire le constat et l’analyse de vos erreurs. Vous subissez une critique ? Elle vous fait mal ? Apprenez au contraire à vous servir de ce feedback pour progresser.

Le « test and learn », apprendre en se trompant…

Auparavant, un entrepreneur, avant de se lancer, devait avoir pensé à tout en amont, avoir le business plan parfait… Aujourd’hui l’échec et l’erreur sont considérés comme des dimensions qui intègrent tout lancement d’une nouvelle entreprise ou d’une nouvelle offre…

C’est le sens de la méthode du « Test and learn ». On lance une offre dont on sait qu’elle n’est pas parfaite, mais on la peaufine avec le temps, en prenant soin d’écouter le marché, ses retours négatifs. L’entrepreneur est dans une démarche de test en continu… Mais il sait parfaitement que certains de ces tests ne seront pas concluants, qu’ils seront infructueux.

Certains même font de leur échec l’opportunité de créer un business. Ils se servent de leur expérience pour être force de conseil auprès des autres en les aidant à ne pas reproduire les mêmes erreurs. Quelle meilleure façon de transformer un échec en opportunité ?

Vous aussi, apprenez à voir les choses autrement, à voir les choses sous un autre angle… Vous arriverez ainsi – dans tous les cas – à faire de ce qui vous arrive une opportunité.

Pour finir, je vous invite à vous démarquer, « Augmentez vos chances de réaliser vos rêves ! ». C’est un programme gratuit que j’ai conçu pour vous aider à découvrir les outils indispensables pour réaliser vos rêves et objectifs en 6 jours. Cliquez ICI pour accéder gratuitement à cette formation.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5,00/5 sur 1 votes)

Loading...

Maintenant la partie plus importante : VOUS!!

Votre opinion est ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

 

Alors que retenez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de
trackback

[…] attirer la bonne personne, demandez-vous si vous êtes une opportunité. Demandez-vous si vous aimeriez être en couple avec vous-même. Si la réponse est non, il va […]

Share This