Comment trouver le courage de dire « je t’aime » aux personnes que l’on aime ?

Bonjour à vous ! Ici David Laroche.

Je vais pouvoir répondre à une question que je ne connais pas encore, une question de vie. La question est : « Comment trouver le courage pour dire je t’aime aux personnes qu’on aime ? ».

C’est une belle question et assez marrant parce qu’il y a quelque jour, sur Facebook, on a publié une image pour inviter les personnes à dire je t’aime par SMS aux personnes qu’ils aiment, à au moins une. Et c’est une partie de la réponse, le faire par SMS est plus facile  que parfois en vrai.

Je sais ce que c’est que d’avoir du mal à dire je t’aime, d’autant plus que j’avais eu beaucoup de mal à le dire à mon père. Ce serait difficile d’évaluer le temps que j’ai mis, je n’ai pas la date exacte de quand je lui ai dit. Je me suis dit que ce serait bien que je le lui dis, mais j’ai mis au moins plus d’un an à faire le pas, d’avoir le courage de le faire.

Une partie de ma réponse, je pense que c’est une des clés globales dans ma vie, est que je peux échouer mille fois, je peux mettre 2 ans à faire quelques choses, mais je garde en moi le fait que je vais toujours finir par y arriver. Je pense aussi que, c’est peut-être un paradoxe, mais cela m’aide à avoir du courage, le fait de savoir quoiqu’il se passe, peu importe le nombre de temps que je mettrais, je vais finir par le faire, et m’aide au final à le faire plus rapidement. Donc, je pense que je me suis dit, au bout d’un an, peu importe le temps  que je mette, je vais réussir à dire je t’aime à mon père.

Pour trouver le courage, il y a plusieurs façons. Un des premiers moyens qui aident les personnes à trouver le courage dans mes coachings vient d’une phrase d’un américain que j’ai interviewé, « it’s not all about you« . Hier, j’ai essayé de traduire cette phrase, mais toutes les traductions que j’avais m’ont paru pas terribles, ce n’est pas pareil. Ce n’est pas tout à propos de toi. C’est de se dire qu’il ne s’agit pas de moi, je m’aime, mais je vais faire un cadeau à quelqu’un.

Dès que je sors de moi et que je pense à la personne à qui je vais le faire ce cadeau, c’est beaucoup plus facile d’avoir confiance. Il ne s’agit pas se demander si je vais être aimé, pas aimé ou accepté. Mais, j’aime mon père et ce serait super que je lui fasse le cadeau de lui dire. Dans votre cas, votre conjoint, vos enfants  ou même des collègues de travail. Il suffit de vous dire, je vais faire un cadeau, il ne s’agit pas de moi, il s’agit  de la personne qui va peut-être recevoir cela pour la première fois dans sa vie.

C’est comme le film « Un monde meilleur ». Ce que vous allez faire en faisant cela va vous dépasser, peut-être que vous allez lui offrir à cette personne l’autorisation qu’elle-même le dise à ses enfants ou à d’autres personnes. Comme ce que cette phrase dans « Gladiateur » qui dit  » ce que l’on fait dans sa vie résonne dans  l’éternité » veut insinuer. Un motif pour avoir le courage de le faire, c’est que si moi je le fais, peut-être que d’autres   vont le faire, comme Gandhi disait : « Ma vie est mon message ». Si moi je m’autorise à dire je t’aime à quelqu’un, peut-être qu’il  ou d’autres personnes vont s’autoriser à le faire.

Un autre moyen de trouver le courage, c’est peut-être sombre comme approche, mais c’est proche de ce qui se  passe dans la vie, c’est que toutes les personnes qu’on aime, absolument toutes, vont mourir.  Maintenant, demain, après-demain, dans 10, 20, 30, 50 ans … Donc, elles vont toutes mourir et la question est : est-ce que  j’ai envie de me faire le cadeau, de nous faire le cadeau et de lui faire le cadeau de pouvoir lui dire je t’aime avant qu’elles ne partent. Du fait que je ne sais pas quand cette personne va partir, je me fais le cadeau d’être fier de moi au dernier jour de ma vie et de me dire « Ben, voilà, j’ai pris le temps  de dire à cette personne à quel point elle était importante pour moi ».

Un autre moyen de trouver le courage, aussi un bel outil de coaching, est d’inverser. C’est de se dire, est-ce que moi, j’en voudrais à une personne qui me dit je t’aime? La réponse est forcément non. Donc, je peux être mal à l’aise, ne pas savoir comment agir, mais je n’en voudrais pas à quelqu’un qui me dit je t’aime. En tout cas, si c’est dit d’une façon sage, je ne vais pas lui en vouloir. Dès que j’inverse, je me dis que cette personne-là, au pire ne saurait comment réagir, en tout cas, cela ne peut lui faire que du bien.

Parfois, on peut vouloir dire quelque chose à quelqu’un parce qu’on veut recevoir. Cela m’est déjà arrivé de dire je t’aime à ma chérie, mais inconsciemment ou plus ou moins consciemment, j’attendais qu’elle me dise « moi, aussi je t’aime ». Donc, quand on le fait dans cet  espace, c’est déjà mieux que rien, c’est sûr. Mais, ce n’est pas l’espace où il se passe forcément de la magie. Le moment où on écrit ce SMS ou on effectue l’appel, on dit « Papa, je t’aime », et on oublie presque qu’on a écrit et que c’est juste un cadeau qu’on a fait à la personne. C’est là où cela devient magique.

Même si la personne est décédée, faire une lettre de gratitude et de lui dire que vous l’aimez vous fera certainement, autant, si ce n’est encore plus d’impact à l’intérieur de vous que si la  personne est encore vivante. Et j’insiste, parce que la partie limbique du cerveau ne fera pas la différence entre réelle et imaginaire, vivante ou non. Et la guérison à l’intérieur du corps, de  dire je t’aime, même à quelqu’un qui est décédé est spectaculaire. Voilà, soit faites-le pour la personne soit pour les autres, pour les inspirer, soit pour être fier de vous à la fin de votre vie, soit parce que vous réalisez que quand on vous le dit, cela vous fait du bien, soit trouver une autre raison. Mais faites-le, c’est sûr que cela vous permettra de rendre votre journée magique.

Testez dès maintenant, trouver quelqu’un et écrivez-lui que vous l’aimez, appelez-le.

En plus, il y a une dernière raison, transcender la peur de dire je t’aime à des  gens dont vous n’avez pas envie d’être rejetés vous rendra vraiment plus puissant. Donc, un dernier levier, c’est en étant puissant, c’est tous vos rêves que vous allez réaliser. Cela demande du courage pour l’assumer, mais derrière, vous allez devenir puissant.

Lors de mon dernier séminaire à la tour Eiffel, il y avait ma maman qui a participé au séminaire. Elle m’a fait le cadeau de se laisser accompagner par moi sur scène, cela m’a demandé du courage de l’accompagner comme je pourrais accompagner n’importe qui, de me dire je vais peut-être foirer devant tout le monde, devant elle ou même rater. Mais encore une fois, est-ce que cette personne-là est importante pour moi? Oui, elle l’est. Et quand je me connecte à cela et quand vous vous connectez à cela, je sais que vous avez du courage.

Le courage, ce n’est pas quelque chose qui se crée, c’est juste une chose à l’intérieur qui se révèle.

Encore une fois, faites-le par amour pour la personne et vous allez voir, ce sera facile.

Si vous avez aimé cette vidéo, dites-moi en commentaire quelle question vous aimeriez que je réponde et pareil, partagez-la. J’aimerais voir le monde dire je t’aime à plus de personnes. A très vite.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Share This