Comment trouver L’ÉNERGIE pour aller au bout de ses RÊVES ? – Inspired : Épisode 1/

On est déjà à la fin de la journée.

Ça a été une belle journée, déjà pour une première raison, c’est que j’ai pu apprécier le soleil. J’ai eu beaucoup de gratitude dans la journée à voir la piscine dès le matin, à profiter du soleil alors qu’on est en février. Tout ceci a été vraiment très ressourçant pour moi ; en plus, on a une superbe vue sur la nature, c’est très sympa.

J’avais également envie de te partager quelque chose. Je vois beaucoup de personnes qui se plaignent en disant : « Je n’arrive pas à réaliser mes rêves et à avancer dans mes objectifs » et sont très focalisées sur l’évitement de la douleur. Dès que cela devient un petit peu inconfortable, dès que ce n’est pas facile, dès qu’elles sont fatiguées, dès qu’il y a une critique, elles arrêtent.

Ce n’est pas possible d’aller réaliser la vie qui t’inspire si, à chaque fois que c’est un petit peu difficile, tu ne te mets pas à fond. Je comprends que ce n’est pas forcément évident, je le vois bien pour moi, il y a des fois où ce n’est pas évident.

Par exemple, on est en décalage horaire de neuf heures, je vais avoir un peu une chute d’énergie à 16h. Ce n’est pas forcément évident, mais ce qui m’aide à maintenir l’énergie et à aller jusqu’au bout, c’est de rester connecté à la vision.

Par exemple, ce matin, j’ai fait de la paperasse et de la comptabilité, j’ai répondu à des mails, j’ai géré des aspects comptables et l’aspect juridique pour la création de la structure à Londres, on est en train d’organiser les conférences à Los Angeles dans quelques jours.

Je fais beaucoup de choses qui, en soi, ne sont pas très confortables. Si on me demande : « David, à quel point tu aimes faire cela ? » Si je prends la tâche elle-même, je te dirais : « J’aime cela à 3/10. » Et pourtant, je n’ai pas la sensation de me sentir mal dans ma journée parce que je reste connecté au jeu global, c’est-à-dire que si je ne regarde qu’au niveau micro, c’est inconfortable, mais au niveau macro, c’est vraiment intéressant.

Je pense qu’il y a beaucoup de personnes qui perdent de vue les raisons pour lesquelles elles font ce qu’elles font. Si on prend l’exemple d’une maman ou d’un papa qui est en train d’essuyer les fesses de son fils qui a du caca partout, tu lui demandes : « Comment c’est de faire cela ? » Franchement, cela m’étonnerait qu’il y ait beaucoup de parents qui diraient : « Oh ! C’est l’éclate totale. J’adore cela. »

Donc, si tu regardes au niveau micro, avoir des enfants est horrible, mais si on regarde au niveau macro – pour beaucoup de personnes qui sont parents -, ils diraient : « Waouh ! C’est une expérience incroyable ! Mais il faut regarder plus loin. »

Ce qui m’aide à aller plus loin, c’est me dire : « D’accord, faire la comptabilité et faire ce script n’est pas très confortable, mais je vais réaliser mes rêves, inspirer des millions de personnes à vivre une vie incroyable, être fier de moi ce soir, apprendre et grandir. »

C’était le message que j’avais envie de te donner. Cela ne m'empêche pas de profiter un peu du soleil et de me mettre dans de bonnes conditions de travail, mais il est très important de se bouger.

En tout cas, voici le message : même si c’est inconfortable, si tu restes connecté au pourquoi et au rêve, tu feras des choses que les autres ne feront pas, et c’est en faisant des choses que les autres ne feront pas que tu vas te créer une vie que les autres n’auront pas.

J’adore ce que m’avait dit Darren Hardy quand je lui avais demandé : « Mais comment foirer sa vie ? » Il a rigolé et m’a répondu : « Lisez ce que la plupart des gens lisent, regardez ce que la plupart des gens regardent, manger ce que la plupart des gens mangent. Donc, si vous voulez rater votre vie, faites simplement ce que font la plupart des gens. »

Et c’était incroyable et dur. Mais quelque part, il a raison parce que la plupart des gens n’ont pas une vie qui les inspirent, se trouvent des excuses et finissent leurs vie en disant: « Non, je suis passé à côté de ma vie, je n’ai pas eu les rencontres que je voulais … »

Mais ce ne sera pas ton cas. Si tu regardes ces épisodes, c’est parce que tu as envie de te bouger et de faire ne serait-ce que de petites choses qui t’honorent.

Le soleil va partir dans quelques minutes. Je te souhaite une excellente soirée. À très vite !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Share This