1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,36/5 sur 420 votes)

Loading...

Comment connaître sa MISSION DE VIE ? avec Lilou Macé et David Laroche

David Laroche : J’ai une question importante : il y a beaucoup de gens qui me disent : « Ok, j’ai entendu parler de mission de vie, de vision… mais je m’y perds dans tout ça ». Selon toi, comment on trouve sa mission de vie, comment on donne du sens à sa vie, en fait ?

Lilou Macé : Pour trouver sa mission de vie, il faut faire quelque chose qu’on aime faire. Moi c’était d’interviewer des gens, de voyager, de faire des vidéos… Et même s’il y avait des problèmes techniques ou des choses que j’avais à apprendre, c’était quelque chose qui m’intéressait : j’étais curieuse, ça se faisait assez naturellement. Je trouve qu’on a tous un talent qui est unique, on a tous beaucoup de choses en commun mais en même temps on a quelque chose d’unique à trouver en nous et quand on observe sa vie, il y a des choses qu’on fait naturellement, des choses qui nous passionnent et c’est ça qu’il faut trouver et prendre le temps de découvrir. En fait, c’est pas à pas que notre vie a du sens, ça ne se fait pas du jour au lendemain

David Laroche : On ne se réveille pas un matin en disant : « Ah, j’ai trouvé ! »

Lilou Macé : Ça se peut. Moi ça a été avec une rencontre d’Oprah Winfrey où j’ai dit : « C’est ça que j’ai envie de faire, j’ai envie de faire des interviews ». Il y a quelque chose chez ce que cette femme fait dans lequel je me reconnais. C’est un réveil en moi. Donc, ça s’est fait comme ça, mais après le parcours en lui-même s’affine et on se comprend un petit peu mieux et c’est pas à pas qu’on découvre vraiment ce qu’on a envie de faire et si ça a vraiment du sens pour soi. Mais c’est des moments où vraiment on est présent, où on choisit consciemment, et où on a envie de le faire et on le fait avec passion, avec émotion, avec générosité, inconditionnellement. Je veux dire, le fait d’avoir mis 2000 vidéos c’est vraiment de la passion, c’est pratiquement se sentir missionné quelque part. Tu es pris par quelque chose de grand, parce que sinon tu t’arrêtes. Tu connais la technique, ce n’est pas évident : les caméras, les problèmes techniques, se déplacer… C’est lourd, c’est énorme !

David Laroche : Pour résumer un peu les premières choses que tu as données -parce qu’il y a plein de petites clés dans tout ce que tu viens de partager- la première chose que tu dis c’est qu’en fait trouver sa mission, c’est déjà d’aller contacter sa boussole intérieure qui est le niveau de plaisir qu’on a quand on fait les choses. C’est un peu la boussole du kif. Est-ce que je kiffe par là-bas, est-ce que je kiffe un peu moins ? Et aller en direction de ce qui me fait plaisir, c’est ça ?

Lilou Macé : Oui

David Laroche : C’est la première chose.

Lilou Macé : Et ne pas forcer les choses, c’est-à-dire qu’il faut être persévérant et il faut croire en ses rêves. Il faut sentir son rêve mais il faut qu’il soit suffisamment grand pour que la vie puisse nous guider. C’est-à-dire que oui, il y a quelque chose, par exemple j’aime la communication avec les gens ou j’aime rentrer en contact et partager et j’aimerais en savoir plus. En fait moi, maintenant, plus ça va, plus j’aime parler avec la vie, c’est-à-dire m’entretenir avec la vie et lui dire : « Vas-y, guide-moi, parle-moi, dis-moi à travers des signes, des gens, des choses, quelle direction est la mieux pour moi à prendre, pour le bénéfice de tous aussi ».

David Laroche : Donc, tu avances sur ton chemin et tu laisses ce qui vient, pour à la fois découvrir ton chemin, ta mission et toi-même ?

Lilou Macé : Et en même temps, parfois il y a des choses qui paraissent un peu négatives qui nous arrivent, ou des défis. Et là, on se dit : « Non, là c’est pas du tout ce que j’ai demandé, c’est pas fait pour moi, et pourquoi ça m’arrive maintenant ? ». Et je trouve que ces défis-là et ces challenges-là sont parfaitement adaptés à notre parcours et c’est ça qui nous permet d’ouvrir une nouvelle porte. Et c’est exactement ces défis dont on a besoin. C’est pour ça que j’ai perdu mon job et ça me plaît, Je n’ai pas d’argent et ça me plaît. Parce que c’est des défis, c’est quelque chose qui a ouvert mon potentiel après. Et le fait de ne pas résister à ces challenges et ces défis, c’est exactement ça qui permet de le transmuter très, très, rapidement et de découvrir le trésor qui est vraiment derrière parce qu’il y a un cadeau de la vie. Et en fait, il faudrait pratiquement qu’on se refasse plus confiance à nous, à l’univers, à la vie, à ce que tu veux, et se dire que peut-être tout le monde n’est pas contre nous. On a un peu ce sentiment, j’ai l’impression.

David Laroche : Ce sentiment de subir un petit peu l’environnement, la société, les autres…

Lilou Macé : Et c’est la faute des autres. Alors, ça commence par être 100% responsable pour sa vie. Et une autre clé fondamentale pour moi de la co-création, parce que là on est en train de carrément parler de co-création, qu’elle soit active ou passive (c’est à dire destructrice pour notre environnement, pour les autres, etc. Et active c’est vraiment quand tu co-crées, en fait à tout moment on co-crée avec les autres, avec notre boss, avec la vie… il y a toujours cette interaction). Donc quand elle est positive, elle est faite en amour et une des clés c’est, en effet, déjà d’être dans cet émerveillement constant, d’être dans la gratitude des choses, de faire des choses inconditionnellement, de les faire parce qu’on a vraiment envie de les faire. Si on a envie de rendre un service à quelqu’un, on le fait vraiment inconditionnellement, on dit des vrais oui, pas des petits oui

David Laroche : Donc, de vivre pleinement, de prendre ce qui vient, peu importe ce que c’est ?

Lilou Macé : D’accepter ce qu’il y a mais de l’accepter, mais pas forcément de dire non parce que les non sont très importants. Un non dans l’amour et dans le respect de soi, c’est plus important qu’un petit oui, oui pour faire plaisir à l’autre, clairement. Un non et faire face à un défi et l’accepter pour ce que c’est…

David Laroche : Je voudrais du coup juste préciser qu’effectivement ce n’est pas bourriner, c’est l’exemple que si j’ai envie de déplacer la Tour Eiffel, que je pousse toujours de la même façon et que ça ne marche pas, il est peut-être temps de penser à faire autrement…

Lilou Macé : Et moi je fonctionnais comme ça avant. C’est-à-dire que j’avais vraiment des objectifs et ils étaient réduits en fait. Maintenant je me rends compte qu’ils étaient petits par rapport au potentiel qui avait envie d’être exprimé et surtout la joie que je pouvais ressentir à faire les choses.

David Laroche : Du coup, ça va peut-être te parler : un ajustement que je ne donnais pas avant et que je donne aujourd’hui, tu vas me dire ce que tu en penses, comme ça on discute là-dessus. Je dis que, selon moi, un objectif n’a pas pour but d’être atteint mais de créer de la stimulation pour donner une direction. Et au final, je me fixe des objectifs, pas dans l’idée que ça m’enferme. Parce que, effectivement, sur le chemin je peux peut-être me dire : « Mais en fait, j’avais jamais pensé à faire des conférences aux USA… Mais si, j’en ai envie ! ». Parce qu’avant je ne m’en sentais pas capable donc je ne l’imaginais pas mais j’ai lancé un truc, ça a créé une intention et sur cette intention-là je vais devoir me refixer de nouvelles choses, de nouveaux objectifs, donc ça va me guider.

Lilou Macé : Tout à fait. Et c’est ça qui est beau parce que parfois on a des objectifs, et ça peut nous emmener dans une direction et on peut s’apercevoir que ce n’est pas fait pour nous. Mais au moins on est arrivé, au moins on est peut-être plus clair sur ce qu’il nous faut, et pas à pas, la vision devient très claire.

David Laroche : Donc, pour résumer tout ce qu’on vient de dire, c’est écouter ce qui vient d’ici, prendre ce qu’il y a autour de soi et transformer ça en opportunités pour nous, créer de la magie, peu importe que ça paraisse désagréable ou que ça paraisse un problème : c’est peut-être juste parfait pour nous, n’est-ce pas ? Et en fait sur le chemin, finalement tu vas vivre des expériences, rencontrer des gens qui vont t’aider à te découvrir, à découvrir ta mission. Comme toi pour Oprah, en fait. Juste laisser faire et ça viendra…

Lilou Macé : Oui, et passer à l’action. L’action est très importante. 2000 vidéos, tu imagines et tu le sais, ça ne se fait pas comme ça en restant assis dans un fauteuil. Donc ça demande beaucoup d’action, mais c’est des actions qui après nous correspondent. C’est des actions qui ont un sens pour nous et c’est vraiment savoir tous les jours que tu fais exactement, ce que tu es supposé faire et que tu es au bon endroit au bon moment. Puisqu’après chaque oui, comme là c’est un vrai oui, donc forcément je suis là, je suis avec toi, je suis heureuse d’être là et ça va être un beau moment partagé. Si je le faisais pour forcer ou pour être sympa ou peu importe, ça n’irait pas du tout… Et petit à petit, notre vie se décale, mais plus on fait ses vrais choix et ses vrais oui, plus notre vie a un sens énorme. C’est des micro-pas, des micro-décisions, qui sont vraiment en ce sens-là. C’est fantastique !

David Laroche : Donc ce qu’on a à retenir c’est d’écouter vraiment son cœur. Parfait, donc !

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
7 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pierre
6 années il y a

Tout ce que dit Lilou me parle. Toutes proportions gardées, j’ai fait aussi dans ma vie des choix de priorités pour faire ce que sentait devoir faire et de fait je me suis aliéné des opportunités et ouvert d’autres. Je ne regrette rien. Je me fais confiance. Je pense qu’une chose primordiale est d’être en accord avec soi-même, même si le reste du monde vous dit que vous vous trompez ! Ayant fait le séminaire 3 jours, j’ai été confronté à la définition des objectifs. Redoutable exercice ! J’ai enchaîné avec la formation 21 jours. Dans cette formation, la définition… Lire la suite »

sylviane
sylviane
6 années il y a

Tout ce qui est dit est juste et je m’aperçois que je sais déjà tout cela, je suis spirituelle et dans les petits séminaires que j’ai fait on travaille sur ces choses, après il faut appliquer c’est là qu’est l’os.

Wyssbrod
6 années il y a

Bien belle d’Âme, je t’adore tu es génial. Cette vidéo de lilou est super et tellement juste.
C’est bien de remettre les pendules a l’heure….La fameuse maladie de la Stcause, (C’est à cause de …) .est tellement répandue.. L’amour et l’humour, aident énormément autant pour notre évolution que pour nos guérisons.

«mille merci à Toi et merci aux Américain et les autres … sans eux, nous n’aurions pas la chance d’avoir toutes ces centaines de vidéos. Faisons des dons . N’est il pas dit que plus nous donnons et plus nous recevons….
Avec amour et gratitude Bisous Heidi

Sébastien Coste
6 années il y a

Super video comme d’habitude ! Et en effet les choses « négatives » qui nous arrivent font partie des signaux que la vie nous envois pour nous remettre sur le droit chemin. J’en ai même un exemple récent et concret: Il y a plusieurs mois, ma femme et moi avons investi dans un plateau (appartement vide à créer) dans un ancien couvant. Le but était de le rénover, se mettre en résidence principale et ensuite le revendre. (La plus value provenant d’une résidence principale n’est pas taxée en France). Ce qui nous dégagerait une importante sommes d’argent afin d’aller vers d’autres objectifs… Lire la suite »

laska59
6 années il y a

Bonjour, Merci pour cette vidéo et de ce clin d’oeil de Lilou qui reste à mes yeux un très belle exemple de liberté. j’aspire à la rencontrer : ) Ensuite, je voulais juste dire que ton témoignage Sébastien m’a beaucoup parlé et a eu une énorme echo en moi. Alors Gratitudes à vous tous !! Laska

Fabian
Fabian
5 années il y a

Bien sympathique !

Xolali (Holali)
5 années il y a

Une video pleine de vérité. Je suis tout d’accord avec le fait qu’il faut apprendre pas à pas ce que nous avons envie de faire.
Cela peut prendre plus ou moins de temps mais au fur et à mesure, on se dirige inévitablement vers ses objectifs (a condition d’en avoir vraiment envie)

0 0 voter
Évaluation de l'article
7
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This