1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Comment vaincre la timidité en 8 étapes clés ?

Vaincre sa timidité en 8 clés

Qu’il s’agisse de parler en public, d’aborder une personne qui nous plaît ou simplement de parler à un inconnu, la timidité peut être un véritable handicap pour celui qui la vit. À cause d’elle, on ne se sent pas à la hauteur, on a peur de passer à l’action et on a du mal à s’exprimer ou on ne trouve rien à dire.

Si vous vous reconnaissez dans ces caractéristiques, sachez que vous méritez d’être aimé et que vous avez le droit de vous créer une vie extraordinaire. Même si vous vous jugez timide, soyez vous-même, car tel que vous êtes, vous êtes assez !

Mais peut-être que vous voudriez vaincre la timidité pour avancer encore plus loin dans votre chemin de vie ? Si c’est le cas, lisez ce qui suit. Nous vous donnons tout de suite les 8 étapes clés pour ne plus être timide.

Étape 1 : êtes-vous tout le temps timide ?

Vous pensez que vous êtes timide ? Mais au fait, comment le savez-vous ? En réalité, il n’existe aucun concours, aucun test, ni aucun classement qui permette de juger si une personne est timide ou non. Généralement, les personnes qui se croient timides se sont mis elles-mêmes une étiquette, alors qu’en fait, elles ne le sont pas forcément.

Dans bien des cas, la croyance d’être timide remonte à l’enfance. On nous a dit que nous étions timides, alors nous l’avons cru. Pire : nous en avons fait une excuse ! Dorénavant, lorsqu’on n’arrive pas à faire quelque chose ou à avoir une interaction avec quelqu’un on se dit simplement : « c’est normal, c’est parce que je suis timide. »

Le cerveau tend à être cohérent avec nos croyances. Plus on se répète quelque chose, plus nous allons agir en conséquence.

Cependant, si nous y réfléchissons bien, nous sommes tous un peu timides ! Il y a des moments on nous n’allons pas oser parler à quelqu’un pour une raison ou pour une autre, et d’autres fois où cela ne va pas nous poser de problème.

Donc, plutôt que de vous demander si oui ou non vous êtes timide, demandez-vous plutôt ce qui fait que parfois vous l’êtes et d’autres fois non. S’agit-il de situations particulières, des personnes avec qui ont lieu les interactions, de l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez, etc. ?

En d’autres termes, qu’est-ce qui fait que parfois vous êtes confiant et parfois vous êtes timide ?

Car, ce qu’il est important que vous réalisiez, c’est que peu importe votre degré de timidité, peu importe les croyances ou les peurs que vous avez, vous avez le pouvoir d’être plus confiant pour vaincre la timidité !

Étape 2 : parlez-vous avec bienveillance pour vaincre la timidité

Malheureusement quand on est timide, on a tendance à mal se parler à soi-même, voire à s’insulter. Beaucoup de timides se disent qu’ils sont nuls, qu’ils ne seront jamais à la hauteur ou qu’ils ne sont que des bons à rien alors qu’on devrait s’accepter et chercher ce qui inspire en soi.

Ce qui est grave dans le fait de se répéter toutes ces choses horribles à longueur de temps, c’est que cela programme le cerveau et déclenche des croyances limitantes. S’insulter au moindre faux pas revient à se fouetter en permanence. Or, se parler autrement, avec respect et bienveillance, est un acte d’amour essentiel envers soi-même.

Alors, si vous vous trouvez dans ce cas, posez les fouets et donnez-vous de l’amour, vous le méritez ! Ne cherchez pas à ressembler à quelqu’un d’autre et respectez-vous pour qui vous êtes. Ainsi, vous reprogrammerez votre esprit et prendrez petit à petit confiance en vous.

Vous enlèverez progressivement l’étiquette de la timidité pour la remplacer par les étiquettes de la confiance, de la force et de la puissance.

Étape 3 : acceptez votre timidité

Comme nous l’avons vu plus haut, nous sommes tous un peu timides. Ce qui signifie que nous avons tous en nous une part de timidité. Alors plutôt que de vouloir à tout prix l’éradiquer, si nous acceptions simplement notre timidité ?

Donc, si vous vous jugez timide, n’essayez pas de ne pas l’être ! En effet, plus vous tenterez de corriger ce que vous êtes, plus vous aurez tendance à vouloir être quelqu’un d’autre que vous-même. En d’autres termes, plus vous vous interdirez d’être timide ou mal à l’aise, plus vous aurez tendance à l’être.

Acceptez cette timidité qui fait partie de vous et lâchez prise sur le fait de vouloir faire semblant d’être quelqu’un d’autre. Vous êtes timide, et alors ? Ce n’est pas grave ! Donnez-vous le temps d’apprivoiser cette partie de vous, vous verrez : ça ira mieux.

Étape 4 : sortez de votre zone de confort 

sa zone de confort, comment y sortir?

La zone de confort, qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une zone où vous êtes à l’aise, où vous vous sentez bien et où vous vous êtes peut-être enfermé. En dehors de cette zone, il y a toutes ces choses que vous n’avez jamais osé faire et tous ces lieux que vous n’êtes jamais allé explorer.

Le cerveau humain aime vous voir répéter en boucle des actions dans lesquelles vous êtes confortable et il n’aime pas vous voir sortir du cadre. C’est lui qui vous pousse à vous asseoir toujours à la même place dans une salle de classe ou qui vous dit de commander toujours le même plat au restaurant, par exemple.

En sortant de votre zone de confort, vous allez entrer dans une zone d’inconfort. Mais ce qui est super, c’est que plus vous vous habituerez à cette nouvelle zone, plus celle-ci deviendra confortable. C’est ainsi que l’on agrandit sa zone de confort !

Alors, n’hésitez pas à vivre de nouvelles expériences. Plus vous le ferez, plus votre cerveau se sentira à l’aise dans ces nouvelles zones dans lesquelles vous n’osiez jamais vous aventurer. Pour vaincre la timidité, essayer de parler à une nouvelle personne, puis deux, puis trois, etc.

Le secret pour sortir de sa zone de confort, c’est d’y aller petit pas par petit pas. Et qui sait, peut-être qu’un jour vous serez suffisamment à l’aise pour donner des conférences devant des centaines de personnes !

Étape 5 : imaginez-vous avoir confiance en vous

Ce que vous imaginez de vous détermine ce que vous allez devenir. Eh oui ! si vous imaginez que vous avez confiance en vous et que vous n’êtes plus timide, vous allez progressivement le devenir.

Alors pour sortir de votre timidité, faites un exercice de visualisation dans lequel vous vous voyez confiant, sûr de vous, avenant et déterminé. C’est ainsi que vous chasserez l’image de la personne timide que vous avez de vous.

Lorsque vous faites face à une situation inconfortable dans laquelle votre timidité se fait sentir, pensez à la personne que vous voulez devenir. Soyez sûr d’être en chemin pour devenir une personne confiante et dites-vous que dans quelque temps, lorsque vous serez devenu cette personne, vous pourrez rire de cette situation dans laquelle vous n’êtes pas à l’aise. Vous allez immédiatement vous sentir mieux et vous détendre.

Étape 6 : aimez votre timidité

Au-delà du fait d’accepter votre timidité, l’idéal est de parvenir à l’aimer. Cela peut sembler paradoxal au premier abord, mais si vous y réfléchissez bien, votre timidité vous apporte beaucoup de choses dans votre vie.

Bien souvent, les personnes timides se mettent en retrait et observent les autres. Si c’est votre cas, vous pouvez donc dire que votre timidité a développé votre sens de l’observation.

Vous pourriez également avoir appris à parler de manière calme et réfléchie, à vous poser des questions avant de parler ou à vous mettre à la place des autres. Comment auriez-vous pu développer toutes ces qualités sans votre timidité ?

Aimer sa timidité, c’est s’accepter tel que l’on est. Votre timidité s’avère être une ressource précieuse qui contribue à faire de vous la personne que vous êtes aujourd’hui. Elle mérite donc toute votre considération et tout votre amour.

Étape 7 : utilisez vos forces pour servir le monde

Sachez que votre timidité peut être une force. Oui, si vous l’utilisez comme une ressource pour inspirer d’autres personnes, celle-ci transformera votre vie ainsi que celle des autres. Si vous utilisez votre timidité comme une force et que vous faites ressortir votre courage lorsque vous sortez de votre zone de confort, il y a fort à parier que vous inspirerez votre entourage.

En effet, il se peut qu’autour de vous il y ait des personnes qui souffrent en se croyant elles aussi timides et qui se sentent complexées. En vous voyant agir malgré votre timidité, elles auront probablement envie de suivre vos pas et de vaincre à leur tour cette timidité qui les handicape.

Étape 8 : inspirez-vous de personnes confiantes

Pour prendre confiance en vous et vaincre la timidité, n’hésitez pas à vous inspirer de personnes confiantes. Il ne s’agit pas forcément de prendre exemple sur des superhéros, mais vous pouvez trouver des personnes dans votre entourage ou des célébrités pour lesquelles vous avez beaucoup d’admiration.

Peut-être avez-vous quelqu’un en tête pour qui vous vous dites qu’il est humble, charismatique, drôle ou à l’aise. Pourtant, vous savez que cette personne peut aussi se montrer vulnérable et que cette personne ose être elle-même. Elle n’hésite pas à pleurer si elle en éprouve le besoin et elle sait être droite et puissante quand la situation le demande. C’est de ce genre de personne dont vous pouvez vous inspirer pour vaincre votre timidité.

Ce qu’il faut retenir

Après avoir lu cet article, il y a de grandes chances pour que vous portiez un regard différent sur votre propre timidité ! Résumons les 8 étapes clés pour vaincre sa timidité :

  • se demander si l’on est vraiment timide : en réalité, nous le sommes tous plus ou moins selon les circonstances et les situations ;
  • se parler avec bienveillance : poser les fouets et cesser de s’insulter est une étape indispensable pour s’aimer et se respecter ;
  • s’accepter avec sa timidité : on a le droit d’être timide, ce n’est pas une maladie et cela contribue à faire de nous la personne que nous sommes ;
  • sortir de sa zone de confort : en agissant ainsi, on agrandit sa zone de confort et on se sent de plus en plus à l’aise ;
  • s’imaginer avoir confiance en soi : en créant une image de la personne que l’on aimerait devenir ;
  • aimer sa propre timidité : grâce à elle, on développe des forces et des aptitudes insoupçonnées ;
  • utiliser sa timidité comme ressource : elle peut nous permettre d’aider les autres en les inspirant et en leur prouvant qu’il est possible d’agir, même en étant timide ;
  • s’inspirer de personnes confiantes : en les observant et en les modélisant.

Il ne tient qu’à vous de vous créer une vie inspirante en osant faire des choses que vous n’avez jamais osé faire. Prenez conscience que vous méritez de vous aimer, tel que vous êtes et avec votre timidité tout en ayant confiance en vous !

En définitive, David Laroche vous propose LE DÉFI DES 7 JOURS qui vous aide à développer la confiance en vous et vaincre la timidité. Cliquez ICI pour accéder gratuitement à ce programme.

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Maintenant la partie plus importante : VOUS!!

Votre opinion est ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

 

Alors que retenez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This