1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Trois conseils pour stimuler ta créativité

À l’origine de nombreuses inventions et avancées, la créativité est mystérieuse. Elle apparaît parfois de façon fulgurante, pour ensuite se faire désirer pendant de longues heures… Sans daigner se manifester à nouveau.

Le caractère insaisissable de la créativité fait partie de sa beauté, mais il n’est pas une fatalité. Il existe bel et bien des moyens de stimuler ton esprit créatif. Alors, quels sont les secrets des plus grand(e)s créateurs(rices) et artistes pour développer la créativité ?

Rapidement, tu découvriras que ces trois clés te permettront de booster ta créativité et de décupler ton inventivité !

Tu verras d’abord à quel point il est important d’accepter le caractère incontrôlable et fugace de la créativité. Pour la nourrir, tu devras donc te détacher de l’idée de productivité constante.

Ensuite, tu apprendras que la pratique du jeu permet d’améliorer sa créativité. En proposant une pensée moins conventionnelle, il élargit le champ des possibles de celui qui joue. Grâce aux zones du cerveau qu’il active, le jeu réduit aussi le stress et permet de planifier et d’anticiper. Un cocktail idéal pour développer sa créativité et innover !

Pour finir, découvre aussi trois techniques atypiques basées sur les témoignages d’artistes célèbres. Changer de décor, pratiquer la marche et travailler nu seraient d’efficaces méthodes pour cultiver ta créativité.

Grâce à cet article, tu auras donc les meilleures clés pour stimuler ton imagination et faire exploser le potentiel créatif qui sommeille en toi !

Et si tu as envie de passer au stade supérieur, utilise les ressources qui sont à ta disposition. Cette série de vidéos te permettra d’apprendre pourquoi et comment la gratitude t’aidera à devenir encore plus heureux(se).

Pour être plus créatif(ve), ne recherche pas la productivité à tout prix

Dotée d’un caractère souvent insaisissable, la créativité peut tout de même être stimulée.

Mais sais-tu pourquoi elle est si paradoxale ?

Car elle ne se dompte pas et suit ses propres règles. Et c’est justement en acceptant ce paramètre que tu pourras nourrir ta créativité.

Plus précisément, c’est en abandonnant l’idée de rendre ta créativité productive que tu pourras lui laisser libre court.

Certes, plus tu dédieras de temps à des activités créatives, plus celle-ci pourra se développer. Mais ce n’est pas pour autant que tu arriveras à être productif(ve), malgré de longues heures consacrées à ça. En d’autres termes, la créativité est une histoire de patience et de persévérance.

comment stimuler sa créativité

La technique de travail du cinéaste Ingmar Bergman le montre bien. Il explique que lorsqu’il fait un film, il peut passer huit heures à travailler sans produire quelque chose de satisfaisant. Une bonne journée se résume à quelques minutes de réelle création.

Même constat pour David Lynch, qui confie dans son cours sur le site Masterclass que cette recherche de productivité est illusoire. Selon lui, la créativité consiste à se mettre au travail tout en sachant que 90% du résultat sera de mauvaise qualité. Mais ce travail, qui semble de prime abord improductif, ne l’est pas totalement. C’est une étape nécessaire pour parvenir à tirer le fil d’une idée géniale ensuite.

Si tu cherches à nourrir ta créativité, accepte qu’elle soit rare et que tu ne sois pas une machine. Car c’est l’un des paramètres les plus difficiles à gérer – et les moins variables – dans la créativité. Tu pourras y passer des heures, tout en ayant l’impression de n’avoir rien fait.

Alors, détache-toi de cette illusion de productivité qui est culpabilisante et qui t’éloigne de l’essence de la créativité. Au contraire, tes meilleurs alliés sont l’attention, la patience et l’acceptation de l’imprévu.

Et parce que la créativité peut jaillir à n’importe quel moment, il est aussi conseillé d’y être préparé(e). En atteste le refrain de Satisfaction, composé et enregistré au milieu de la nuit. Comme le raconte Keith Richards, il lui serait venu comme une fulgurance, en plein sommeil.

Tes bonnes idées peuvent être fugaces et surprenantes, c’est pourquoi tu dois pouvoir les archiver à tout moment. Fais comme Beethoven : emmène ton carnet de notes partout avec toi. Tu es plutôt du genre technophile ? L’outil « notes » de ton téléphone fera aussi l’affaire pour inscrire tes éclairs de génie !

Pour nourrir ta créativité… joue !

Dans son ouvrage « Essentialism: The Disciplined Pursuit of Less », Greg McKeown se penche sur les bénéfices insoupçonnés du jeu. Grâce à un travail d’analyse de recherches effectuées sur le jeu, l’auteur met en lumière l’importance fondamentale de jouer.

Pour commencer, McKeown traite des recherches de Bob Fagan, ayant étudié le comportement des grizzlis pendant plus de 15 ans. Ses recherches ont démontré que les ours les plus joueurs étaient aussi ceux qui vivaient le plus longtemps. Il explique que la réalité du monde est une suite de défis inédits et de situations ambiguës. Et que représente le jeu, si ce n’est une façon décalée et surprenante de voir la réalité ? Ainsi, le jeu prépare les ours aux mutations de la planète… Comme il nous permet de résoudre plus facilement des problèmes inattendus, d’être plus créatifs et flexibles.

Tu as peut-être déjà remarqué que les moments de jeu étaient agréables et intenses ? Peut-être t’es-tu déjà senti(e) particulièrement créatif(ve) et vivant(e) dans ces instants ?

Mais cela n’explique pas pourquoi, ni comment le fait de jouer nous rend si créatif(ve) !

Greg McKeown nous donne une réponse : le jeu stimule l’exploration de trois façons différentes.

D’abord, le fait de jouer élargit le champ des possibles et offre une pensée plus souple, moins conventionnelle. Cela permet une plus grande ouverture d’esprit et la prise en compte de perspectives plus diversifiées. Face à une réalité assez rigide, le jeu offre donc une palette d’options et de solutions plus étendue.

augmenter ta créativité jeu

Pour appuyer ses propos, McKeown reprend les mots d’Albert Einstein :

« Lorsque j’examine mes méthodes de pensée, j’en conclus que le don de fantaisie a plus d’importance que mon talent à absorber des connaissances positives. »

Le deuxième avantage du jeu, c’est qu’il est une excellente barrière contre le stress.

Et devine quoi ?

Le stress est un ennemi de la créativité ! Il étouffe les parties curieuses, exploratrices et créatives de notre cerveau.

En effet, il augmente d’abord l’activité de l’amygdale, qui est la partie chargée du contrôle des émotions. Puis, il diminue l’activité de l’hippocampe, qui s’occupe de la fonction cognitive. Résultat ? Plus on est stressé(e), plus il devient difficile d’avoir des pensées claires, organisées et construites.

En réduisant le stress, le jeu permet donc de conserver sa curiosité et sa vélocité cérébrale.

Le troisième bénéfice du jeu, c’est qu’il stimule la fonction exécutive du cerveau. Lorsque tu joues, tu actives le cortex préfrontal, le même qui te permet de planifier et d’anticiper. Cette partie aide aussi à établir des priorités et à prendre des décisions.

Ces trois paramètres réunis font du jeu un excellent allié pour ta créativité. Il rassemble ouverture d’esprit, anti-stress et réactivité dans un cocktail qui donne de bonnes idées et rend leur application possible !

Jouer, une solution qui te semble trop belle pour être vraie ?

Pour ne citer que quelques exemples, sache que :

  • Shakespeare jouait toute la journée avec son pentamètre iambique,
  • Newton jouait dans son esprit lorsqu’il a vu le pommier et a soudainement compris la loi de gravité,
  • Dick Costolo, le PDG de Twitter, a créé des cours d’improvisation au sein de son entreprise !

Trouve un mode créatif qui te ressemble

Dans son livre « Daily Rituals: How Artists work », Mason Currey a recueilli les histoires de 250 artistes. Son but était de donner un maximum d’astuces pour augmenter sa créativité. Parmi les différentes techniques, plusieurs se rejoignent sur un point : le créateur doit éviter les habitudes trop confortables. Si tu veux créer et innover, ton cerveau doit être stimulé et rester ouvert au changement, à l’imprévu, à l’atypique.

Cet ouvrage – aussi ludique qu’intéressant – permet de dresser plusieurs techniques de travail anticonformistes et efficaces pour alimenter la créativité.

La première consiste à changer de décor pour stimuler ta créativité.

C’était notamment le cas de Salvador Dalí, qui expliquait avoir besoin de changer d’air pour réussir à créer. Il partageait son temps en deux parties :

  • Il voyageait et passait de longues périodes avec ses amis,
  • Il retrouvait ensuite son studio et produisait des œuvres pendant plusieurs jours d’affilée.

Peut-être n’es-tu pas un(e) fan de voyage ? Ou peut-être n’as-tu pas le temps ou l’argent pour une telle dolce vita ?

Utilise la même logique, mais à la manière de Gertrude Stein… pour qui les transports en commun étaient une source de créativité. Et pour cause : cette autrice de renom écrivait presque quotidiennement dans le bus !

Autre approche atypique proposée par Mason Currey : explorer le travail en mouvement.

Nietzsche, Virginia Woolf, Charles Dickens… Nombreux(se) sont les génies qui utilisaient la marche pour stimuler leur créativité.

développer sa créativité et innover

Virginia Woolf utilisait la marche et écrivait debout.

Charles Dickens faisait de la marche rapide dans Londres, à raison de trois heures quotidiennes. Pour John Milton, c’était quatre heures de marche dans son jardin.

Philip Roth pensait en marchant et écrivait debout. Il revendiquait le fait de marcher un demi-mile par page écrite… Soit 1,6 km !

Quant à Charles Darwin, il organisait ses journées autour de trois périodes de marche : matin, midi et soir.

Peut-être est-ce le caractère ressourçant de la marche qui permet de prendre du recul ou d’innover ?

Quoi qu’il en soit, l’efficacité de la marche sur la créativité ne fait aucun doute pour Nietzsche, qui affirme que :

« Les seules pensées valables viennent en marchant. »

La dernière technique avancée par Mason Currey est certainement la plus farfelue… Puisqu’il s’agit de travailler nu(e) !

C’était le cas de Benjamin Franklin, qui – convaincu des vertus de l’air frais – pratiquait ce qu’il appelait le « bain froid ». Chaque matin, il travaillait nu pendant une heure, de façon à fortifier son corps et son esprit.

Et ce n’est pas Victor Hugo qui allait contredire Benjamin Franklin, puisque lui aussi, passait beaucoup de temps à écrire nu. L’absence de vêtement lui servait à se concentrer et à éviter toute tentation de sortir de chez lui !

Alors, pourquoi ne pas tenter l’une de ces étonnantes méthodes ?

Si tu n’es pas très branché(e) naturisme, rien ne t’empêche d’opter pour la marche ou le changement de décor !

Comme l’explique Mason Currey, tous ces témoignages d’artistes lui ont permis d’arriver à une conclusion simple. Il n’y a pas une méthode magique, mais presque autant de techniques qu’il existe d’artistes.

Ce qui compte tient en deux petites étapes. Dans un premier temps, reste ouvert(e) aux nouvelles expérimentations et accepte de sortir de ta zone de confort. Ensuite, il est important de t’écouter et d’accueillir les idées brillantes lorsqu’elles se présentent à toi.

Quoi qu’il en soit, la créativité est propre à chaque personne. Il te faudra donc trouver des techniques qui font sens pour toi et qui peuvent s’ancrer dans ton quotidien. Surtout, garde en tête que l’esprit créatif se travaille, mais qu’il doit être source de plaisir.

Pour nourrir ta créativité, il te faudra donc :

  • Accepter que productivité et créativité ne font pas toujours bon ménage. Pour la multiplier, l’essentiel est de réussir à consacrer beaucoup de temps et d’attention à ta créativité,
  • Jouer dès que l’occasion se présente (ou à créer des opportunités !), car c’est une excellente manière d’accroître ta créativité,
  • Trouver des techniques créatives qui te ressemblent et que tu peux pratiquer quotidiennement.

Ça y est, tu as désormais toutes les clés pour voir ta créativité monter en flèche et innover dans le domaine qui te passionne.

Alors… n’attends plus pour rendre ton quotidien créatif et réaliser des projets qui te font vibrer !

Sources et références

0
0
votes
Évaluation de l'article

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Maintenant la partie plus importante : VOUS!!

Votre opinion est ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

 

Alors que retenez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0 0 votes
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Share This