1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,71/5 sur 122 votes)

Loading...

Eloge de la chance – Philippe Gabillet – David Laroche

Philippe Gabillet : Souvent, les gens confondent la chance avec l’opportunité. Or, ce n’est pas si simple que ça. Vous pouvez parfaitement rencontrer des opportunités, mais ne pas les utiliser comme il faut.

David Laroche : En les laissant passer.

Philippe Gabillet : Oui. Et donc, il faut bien comprendre cela : je dis toujours que le facteur chance sonne trois fois. C’est-à-dire que d’abord, il y a l’opportunité : un événement arrive. Deuxièmement, il y a la volonté, c’est-à-dire que je tente le coup. Plutôt que de me dire que cette opportunité n’est pas pour moi, j’y vais, je décide de la saisir. Derrière, on me dit par exemple : « Voilà monsieur, est-ce que vous pouvez donner le cours de psychologie de première année ? » Si je n’ai pas la capacité à faire cela, ça ne me sert à rien d’avoir saisi cette opportunité-là. Il faut donc aussi que je me sois avant nourri et développé de façon à ce que le jour où l’opportunité apparaît, je sois prêt.

On est donc sur ces trois pôles : opportunité, volonté et capacité. Il s’agit de rencontrer l’occasion favorable, de décider de la saisir mais aussi d’être capable d’assurer derrière (c’est-à-dire d’avoir les compétences et les savoirs requis). Autant je ne suis pas sûr et certain de rencontrer l’opportunité, en revanche, je peux commencer effectivement dès à présent à nourrir ma capacité en me cultivant, en allant voir les gens, etc. Ainsi, le jour où l’opportunité se présentera, ce jour-là, je serai prêt. Et l’histoire, en fait, contrairement à ce que beaucoup de gens croient, ne démarre pas avec l’arrivée de l’opportunité.

David Laroche : Elle démarre bien avant.

Philippe Gabillet : Elle finit avec l’arrivée de l’opportunité.

 

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This