Les trois niveaux de confiance

Bibliothèque multimédia EPR

Les trois niveaux de confiance

LES 3 NIVEAUX DE CONFIANCE – EPISODE 1 – CHAPITRE 9

NIVEAU 1 – La confiance à très court terme : j’agis tout de suite

C’est ce qui définit ta capacité à saisir l’opportunité, à agir tout de suite quand on en a besoin. 

J’étais timide et il y a beaucoup de choses que je n’ai pas réussi à faire et ma vie s’est transformée avec ce premier niveau. C’est la capacité à retrouver confiance là maintenant.

Tu as l’idée de passer un coup de téléphone de prospection business ? Tu le fais immédiatement. Tu ressens l’envie de dire quelque chose à quelqu’un ? Tu le fais tout de suite. Tu es en réunion et tu as envie de t’exprimer, le fais-tu ? Oui. Tu vois quelqu’un dans la rue qui t’attire par son énergie, vas-tu la voir ? Évidemment. 

Toutes ces situations se placent dans des contextes où tu n’as pas été préparé en amont. C’est une confiance qui réside en surface de ton être, mais n’est pas globale.Sa limite : si l’événement ne se déroule pas comme prévu, tu n’es pas préparé à affronter la situation et tu risques d’être perdu, démuni.

 » Il ne faut jamais attendre d’avoir pleinement confiance en soi pour faire un pas devant. C’est en faisant un pas devant qu’on accroît la confiance en soi. »

Nicole Bordeleau

NIVEAU 2 – La confiance que l’on peut acquérir avec l’entraînement.

La confiance à  moyen – long terme : j’ai les moyens d’agir dans ce domaine-là.
A force de répétition, j’acquiers une confiance dans un domaine précis, qu’il soit perçu comme simple ou complexe pour les autres.

Ex : j’ai confiance en ma capacité à faire des conférences sur scène car je l’ai fait 300 fois, c’est la confiance dans le fait que je sais faire mes lacets, car je l’ai fait des milliers de fois. Je sais que je peux m’exprimer en français devant des milliers de personnes, car je l’ai fait des centaines de fois, avec succès.

Cette confiance est liée au fait de s’entraîner et  répéter ces mêmes actions. On peut la résumer avec cette phrase :  “Je sais que j’ai les moyens de gérer la situation dans ce domaine-là car je suis entraîné et je vais m’entraîner encore plus, pour être de plus en plus à l’aise”.

Répète une chose que tu ne sais pas faire 200 fois et tu augmenteras ta confiance à le faire. Cela devient un tel automatisme physique que quelque soit ta forme tu y arrives, ton corps le fait tout seul.

La clé de la confiance de niveau 2 c’est le long terme.

Celle que tu acquières par l’entraînement et la répétition

Tu prends des cours…tu te prépares et tu répètes des jeux de rôle…

Il y a une limite à ce type de confiance car tu l’acquières en maîtrisant la situation, mais dès que ça ne se passe pas comme tu l’as anticipé, tu es beaucoup moins près. c’est une confiance en soi locale, de surface. Si tu tombes sur un imprévu, cette confiance peut en prendre un coup.

💭 Story : Les 2 basketteurs

▫ Joueur A : Choisit le challenge, essai de paniers différents ne gagne pas à tous les coups. À chaque fois qu’il essaie des techniques différentes et qu’il échoue, il est dans une démarche d’apprentissage. Il n’est pas valorisé par le regard extérieur car on le voit râter souvent son panier.

▫ Joueur B : Fait toujours le même panier et se prend pour dieu car réussit toujours son coup. Décharge de dopamine et valorisé par le regard extérieur. Mais gagner tous les jours le même jeu n’est pas une progression. Il stagne et sera perdant sur le long terme face au joueur A.

“ La confiance napit de l’entraînement. L’excellence naît de la répétition”

David Laroche

Ce qui renforce ma confiance de niveau 2 :

Si j’échoue à court terme ou si je n’ai pas encore le résultat que je veux et bien ce n’est pas grave car cela garantit mon succès à long terme et je continue à m’entraîner ! Et un jour, dans 5 ans ou 10 ans j’aurai pleinement réussi ! et c’est ce qui me pousse à agir aujourd’hui et développer la confiance de niveau 2.

Toutes les confiances de niveau 1 que j’ai prises et qui se sont soldées par des victoires, soit par des échecs qui m’ont rendu fier de moi car j’ai osé le faire et cela m’honore.

RPF m’aide aussi au niveau 2. Respirer mais cette fois pas pour gérer une situation de stress mais prendre le temps au quotidien de faire des exercices d’inspiration et d’expiration de 5 secondes pour préparer mon corps à avoir plus de confiance.

Faire des petits pas tous les jours liés à la notion d’inconfort, dans des domaines pas forcément reliés à mon objectif et que je choisis moi-même pour m’entraîner.

Avoir un pourquoi qui est fort, pour cela fais une liste :

▫ Qui ai-je envie de devenir dans 5/10 ans ?

▫ Pourquoi j’ai envie de le devenir jusqu’à avoir des larmes d’inspiration et se sentir touché par cette personne ?

▫ Pourquoi il faut que je change pour devenir cette personne ?

Si tu fais cette liste et si tu la lis régulièrement et qu’à chaque fois tu es touchée profondément, cela t’aide à te dire OK quoi qu’il se passe je vais continuer, quoi qu’il se passe je vais y arriver. 🦾 

NIVEAU 3 – La confiance générale – globale : j’ai toutes les ressources en moi

À court et long terme, elle n’a rien à voir avec les domaines de vie, c’est la confiance en ses propres ressources, en ses capacités, en qui tu es “vraiment”.

Quoi qu’il arrive je serai en capacité de résoudre la problématique”. Cette confiance-là s’acquiert lorsque tu regardes dans ton passé et que dans ce genre de situation tu as déjà trouvé les ressources en toi pour solutionner l’équation. 

Tu avais peut-être consulté un livre, pris des cours, appelé quelqu’un pour demander conseil ou bien tout simplement tu t’étais dit j’ai confiance en moi et je vais y arriver ! Du coup tu es plus serein par rapport au futur car tu es plus à l’aise par rapport à l’incertitude. Une des sources d’anxiété c’est l’inconnu!

On passe de la confiance en soi, à une confiance en l’humanité, à une forme de foi en la vie, en l’univers… 

LEITMOTIV DU JOUR :

« Quoi qu’il se passe j’ai les ressources en moi,  j’en ferai une opportunité et j’ai confiance en la vie.

NIVEAU 4 – Le niveau de confiance qui va au-delà de soi

Je peux être confronté à un problème qui me dépasse et ce n’est pas toujours à moi de le résoudre. Beaucoup de paramètres ne dépendent pas de moi, la conjoncture nationale, mondiale, climatique, la maladie…Ces situations peuvent générer de la peur mais je peux me dire que ce qui me fait peur et me dépasse n’arrive pas contre moi mais pour moi.

Ce genre de confiance aide à être plus heureux et plus performant.

A l’origine les religions ont été créées pour apporter des réponses à ce qui n’avait pas de sens rationnel, donner du sens à ce qui nous dépasse, cela permettait de rassurer. Aujourd’hui depuis qu’on a développé la science, elles ont perdu de leur pouvoir. Force est de constater qu’une Intelligence Supérieure organise la vie sur terre et je me dis que, au-delà de ce que je peux voir cette forme d’intelligence m’accompagne.

Jette-toi à l’eau ! Et les réponses arrivent dans le mouvement, avec l’action. En bougeant tu changes ton état interne. Tu trouveras quoi dire et après tout peu importe, tu expliqueras que tu ne sais pas pourquoi mais tu voulais le faire. Et en réalité, ce qui compte c’est que tu te trouves sur le chemin.

Chapitre - ALIMENTER SA CONFIANCE EN SOI - I