1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,00/5 sur 448 votes)

Loading...

Être extraordinaire est un CHOIX ! – Donnez tout pour vivre la vie qui vous inspire

Dans cette vidéo, retrouvez: « LA MÉTHODE POUR DÉVELOPPER VOTRE PLEIN POTENTIEL! »

Je suis extraordinaire ! Vous êtes extraordinaire ! Je vais me créer une vie incroyable.

Est-ce qu’il y aura de la souffrance ? Oui ! Est-ce qu’il y aura du plaisir ? Oui ! Dans tous les cas, il y aura tout.

Bonjour à vous ! J’espère que vous êtes en pleine forme.

C’est le matin et je me suis dit : « Tiens, je vais leur refaire un live ». Ce qui m’intrigue dans le live, c’est la possibilité pour moi d’être connecté en live / en direct avec vous. Cela m’apporte beaucoup de valeur de pouvoir être présent, pas seulement derrière une caméra, mais être en direct avec vous pour pouvoir vous accompagner et vous servir.

Aujourd’hui, j’aimerais vous dire quelque chose par rapport à vous et à qui vous êtes.

Ce que je vais vous dire concerne vos projets, vos rêves, qui vous êtes, toutes les excuses que vous vous racontez peut-être parfois. J’aimerais donc vous parler du potentiel qui sommeille à l’intérieur de vous.

Ce matin, je faisais mon rituel que je fais tous les matins et j’ai ressenti beaucoup de gratitude pour les différentes décisions que j’ai pu prendre dans ma vie. Je me rappelle qu’il y a douze ans, dans une pièce à peu près de cette taille-ci, j’avais des lames d’inspiration et en même temps de la colère de me dire : « J’en ai marre ! J’en ai marre de ne pas faire de ma vie quelque chose qui me correspond et de ne pas me créer une vie extraordinaire. »

Je ressentais vraiment ceci dans mon coeur : « Je désire servir encore plus les gens qui me suivent », je désire vous servir encore plus et vous apporter encore plus de valeur. Puis, je me suis dit : « Et si tu prenais ton téléphone et que tu partageais avec le coeur ce que tu as envie » pour que vous puissiez entendre en direct avec moi maintenant.

Comme je vous disais, je vais vous parler de vous, je vais vous parler de qui vous êtes.

Je sais que vous sentez à l’intérieur de vous un potentiel qui est plus grand que celui que vous exprimez au quotidien. Je sais que vous sentez que vous pouvez avoir une vie qui vous correspond davantage. Je sais que parfois, vous êtes dur avec vous-même, je sais que vous avez tendance à culpabiliser facilement, à vous critiquer, à vous trouver pas assez impliqué, pas assez positif.

Je sais que cela vous arrive également d’être fier de vous, de vous trouver bien, de vous trouver talentueux, d’être inspiré par des choses – un film, une musique, une conférence, une vidéo comme celle-ci -.

Je sais que parfois vous avez peur, cela vous arrive d’être triste ou en colère, d’être joyeux, de rire, de vous sentir puissant et confiant.

En fait, je sais qu’il y a tout en vous, tout comme il y a tout en tout le monde. Il y a une partie héroïque en vous et une autre plus faible, une partie plus altruiste et une autre qui l’est moins.

Qu’est-ce que j’ai eu envie de vous dire par rapport à qui vous êtes aujourd’hui ? C’est qu’en fait vous êtes absolument tout. On est tout.

La question que j’ai envie de vous poser c’est « qu’est-ce que vous avez envie de développer et de révéler à partir de maintenant et dans les prochaines années ? ». Moi, j’ai passé des années à me trouver pas assez … C’est triste.

Peut-être qu’aujourd’hui, vous avez envie de prendre la décision de vous dire : « Tel que je suis, avec le corps que j’ai, je suis assez ; avec l’intelligence que j’ai, je suis assez. Je vais prendre cette décision de me créer une vie extraordinaire et d’exprimer davantage mon potentiel. »

Avec du recul, je trouve cela extraordinaire toute l’énergie que je mettais à être dur avec moi-même, à me trouver pas assez, à ne pas avancer vers mes rêves.

Je dirais qu’aujourd’hui, ce n’est pas plus facile ou moins facile qu’il y a dix ou douze ans, la vraie grande différence, c’est de sentir que j’avance, que je grandis et que je progresse.

Le message que je voulais dire aujourd’hui par rapport à qui vous êtes, c’est que vous êtes extraordinaire, et j’aimerais que vous vous le disiez à vous-même aujourd’hui : « Je suis extraordinaire. » Pas « je suis plus extraordinaire que d’autres personnes », mais « j’ai quelque chose d’unique et de la valeur à apporter dans le monde ».

J’aimerais que vous arriviez à vous dire cela à vous-même, que vous vous autorisiez de faire ce qui vous fait peur, par forcément ce qui vous terrorise, mais ce qui vous un peu peur. Faites chaque jour une petite chose nouvelle.

J’aimerais que vous vous autorisiez à prendre un papier et à lister vos rêves et vos objectifs, pas en ayant le fantasme de les réaliser, mais juste pour vous faire du bien de sortir ce qui est important pour vous. Listez tous les rêves et les projets importants pour vous : les talents et les forces que vous avez.

J’adorerai aussi – et c’est le défi que je vous lance – que vous preniez un papier et que vous listiez idéalement les quinze moments qui ont été magiques pour vous dans votre vie.

Je me rappelle qu’une fois, je rentrais chez ma mère, je marchais et je voyais le soleil, et j’ai eu des larmes de gratitude ce jour-là parce que je me sentais libre.

Cela peut être des moments avec les gens que vous aimez, des moments seuls ou tout simplement une bonne lecture.

J’aimerais que vous preniez un papier et que vous listiez environ quinze moments de gratitude qui ont été importants pour vous, et entre cinq à dix moments où vous vous êtes senti fort, puissant et confiant. Listez des moments où vous avez rigolé, où vous avez été joyeux ou confiant.

Pourquoi ? Parce que ce que l’on devient est le fruit de ce que l’on croit qu’on est, et ce que l’on croit qu’on est est le fruit de là où je porte mon attention sur mon passé.

Si je demande à n’importe qui sur cette terre de me lister quarante moments de frustration, de tristesse, d’impuissance, de pleur et de souffrance, la personne va avoir du mal à s’imaginer devenir plus confiante un jour.

Mais si tu lui demandes de lister ses victoires, les moments où elle s’est dépassée, où elle a rigolé, où elle a eu un fou rire, où elle a été confiante, les moments d’amours et de gratitude, cela va lui donner de l’énergie et de la puissance, et elle va se dire : « Si j’ai pu faire tout cela, je peux encore les refaire. »

J’aime cette idée que le changement ne prend pas des années. Ce qui prend parfois des années, c’est d’arriver au stade où tu en as marre – de toutes les excuses que tu te racontes, de ne pas faire les choses parce que tu as peur, de te trouver pas assez, de ne pas aller vers tes rêves, de passer ton temps à t’insulter toi-même – et où tu te décides de changer.

Tu peux dire « Stop, j’arrête » et tu te mets à changer, à lire les mêmes livres autrement, à mettre en place les actions que tu ne mets pas d’habitude, à passer les coups de téléphone que tu ne faisais pas, et te dire « J’avance, j’évolue. » Tu te mets à être honnête avec toi-même en te rendant compte que peut-être que tu ne passes pas ou que tu passes trop à l’action, que tu ne vois pas assez ou que tu vois trop les gens, que tu ne changes pas ton environnement – les gens que tu as autour de toi -, ou que tu crois trop que ton environnement va changer ta vie. Tu es honnête avec toi-même et tu changes quelque chose.

Nous avons tous un potentiel hallucinant, et cela m’étonne comment on peut se trouver des millions d’excuses et créer un autosabotage ridicule pour ne pas s’exprimer.

Donc aujourd’hui, le message que j’ai envie de vous envoyer par rapport à vous, c’est qu’il y a plus en vous que ce que vous imaginez. Je sais que si vous vous mettez, aujourd’hui, à faire ce qui vous fait peur, à aller vers vos rêves, à vous autoriser à dire non / oui à certaines choses, à vous parler autrement, alors je sais que vous allez découvrir les parties de vous-même que vous ne connaissiez pas encore, que vous allez vous surprendre, que vous allez inspirer d’autres personnes à se dire qu’elles peuvent elles aussi aller vers leurs rêves et avancer.

Je ne vous dis pas que cela va être facile, je ne vous dis même pas que cela va être difficile, je ne dis pas qu’il y aura que du plaisir et pas de souffrance, mais il y aura les deux. En revanche, ce que je peux vous garantir – et c’est ce que je répète tout le temps – c’est que vous serez fier de vous-même, que vous pourrez inspirer d’autres personnes. Pourquoi mettre les pensées, temps, énergie, et argent vers ses rêves au lieu de profiter – dans le sens de la gratification immédiate – ? Pourquoi pas prendre beaucoup d’alcool, de drogue, de sucre, pourquoi ne pas dépenser de façon compulsive ?

En fait, il n’y a pas vraiment de raison, c’est un choix à faire. Dans les deux cas, que ce soit une vie où tu vis de la gratification immédiate uniquement sur le court terme ou une vie où tu vises le plus long terme, dans tous les cas, il y aura plaisir et souffrance.

La vraie différence, c’est que si tu vises une vie où tu mises sur toi, où tu apprends, où tu te dépasses, où tu contribues à quelque chose qui est plus grand pour toi, où tu vises le long terme, tu auras plaisir et souffrance ; mais tu vas devoir grandir, évoluer, inspirer d’autres personnes, travailler avec des équipes de personnes qui veulent avancer comme toi, avoir des nouvelles responsabilités, travailler dans une entreprise, les gens vont voir ce que tu veux apporter et vont te donner plus de responsabilités.

Dans tous les cas, il y aura du plaisir et de la souffrance.

J’avais du plaisir et de la souffrance quand j’avais 15 ans, aujourd’hui également. La différence, c’est qu’à 15 ans, j’avais l’impression de stagner, d’être nul, j’avais envie de me suicider. Aujourd’hui, j’ai du plaisir et de la souffrance, mais j’ai l’impression d’évoluer, d’inspirer des personnes, d’apprendre, de grandir, d’être utile, et cela m’ouvre à des nouveaux problèmes et complexités, à plus de responsabilités. Ces responsabilités génèrent des problèmes que je n’aurais pas voulu avoir avant, et qui sont durs et complexes à gérer, d’où le fait que quand tu évolues, tu as toujours de la souffrance et du plaisir.

Mais la différence, c’est que j’ai fait le choix de me dire : « Que cela soit douloureux ou non, j’ai envie d’aller explorer les possibles, de consacrer ma vie à aller voir tout le potentiel qui sommeille à l’intérieur de moi et chez les êtres humains. »

Quels choix avez-vous envie de faire aujourd’hui ? Est-ce que vous avez envie de faire le choix de vous dénigrer, de ne pas ralentir parfois, de ne peut-être pas accélérer, d’être dure avec vous-même, de manger trop de sucre, de ne pas faire de sport ? Prenez-vous le choix de vous insulter, de rester dans un métier qui ne vous correspond pas, de vous trouver des excuses – comme on peut tous le faire -, de se trouver trop petit / trop grand / trop gros / trop mince / trop femme/ trop homme / trop blanc / trop noir, etc. ? Ou faites-vous le choix de vous dire : « Je suis extraordinaire – vous êtes extraordinaire -, je vais me créer une vie incroyable, aller explorer tout mon potentiel, me mettre dans des circonstances / des situations où je vais être obligé d’exprimer mon potentiel et on verra bien ce que cela donne. »

Est-ce qu’il y aura de la souffrance ? Oui. Est-ce qu’il y aura du plaisir ? Oui. Est-ce qu’il y aura de la gratitude ? Oui. Est-ce qu’il y aura de l’ingratitude ? Oui. Dans tous les cas, il y aura tout. Mais je pourrais, 12 ans après, me rappeler de cette décision que j’ai prise.

Et aujourd’hui, la raison pour laquelle je fais ce live, c’est qu’il y a 12 ans, j’écoutais Martin Luther King. J’avais mal au ventre de me dire qu’il avait raison, qu’il y a des rêves qui sont possibles. Je ne savais pas ce qui était possible ou impossible. La raison pour laquelle j’avais des larmes quand j’ai regardé le film « Eddie the Eagle », c’est parce qu’il avait raison.

En réalité, la réussite n’est pas de grandes choses, ce n’est pas comme dans les films : être le meilleur aux Jeux Olympiques, mais donner une chance à sa vie, faire de son mieux, s’aimer, faire tout pour servir les autres.

J’ai passé des années à vouloir corriger qui j’étais, mais ce n’était pas la solution. La solution, c’est se mettre au service des autres tel qu’on est. Il faut arrêter de vouloir corriger quoi que ce soit parce que faire cela signifie nier à quel point on est déjà parfaits.

La solution, c’est de se lever le matin et contribuer à une cause qui vous dépasse.

Vous avez un talent de graphiste ? Alors, utilisez vos talents pour faire des graphiques qui vont inspirer le monde. Vous avez un don au niveau technique ou management ? Contribuez à des projets dans lesquels vous allez pouvoir mettre votre management au service des autres. Vous avez une incroyable énergie ? Mettez votre énergie au service des gens. Vous avez été timide ? Mettez cela au service des gens. Vous avez même été battu ou rejeté par vos parents ? Mettez cette histoire difficile au service des gens. Vous vous êtes considéré trop petit/grand ? Mettez cette histoire au service des gens. Vous avez subi du racisme ? Vous êtes né en ayant peu d’argent ? Mettez cette histoire au service de l’humanité.

Arrêtons de vouloir corriger quoi que ce soit à l’intérieur de nous, et commençons à nous lever et nous dire : « Je vais me mettre au service des autres avec ce que je suis. »

Pourquoi les choses avancent pour moi ? C’est parce que j’ai su m’entourer de personnes qui ont des talents que je n’ai pas.

Par exemple, tout à l’heure, j’ai vu Gaëtan – qui travaille avec moi -, il a des talents que je n’ai pas, et j’ai beaucoup de gratitude de l’avoir avec moi dans l’équipe, parce qu’ensemble, on est en train de permettre à des millions de personnes d’être inspirées. Ce n’est pas moi – David – qui le fait, c’est toute l’équipe qui est en train de le faire, c’est également vous qui le faites. À chaque fois que vous cliquez sur le bouton « partage », « j’aime » et laissez des commentaires, vous êtes en train de contribuer à propager le message que oui, nos rêves sont possibles ; pas dans le sens bisounours ou Hollywood du terme, mais ils sont déjà possibles à l’intérieur de nous.

J’ai cette phrase de Martin Luther King « j’ai un rêve ». Moi, j’ai un rêve, j’ai le rêve de voir des millions de personnes se lever le matin comme aujourd’hui, et se dire : « Je vais faire de ma vie une vie extraordinaire. Je vais donner le meilleur de moi-même. Je vais servir une cause qui me dépasse. Je vais sourire dans cette vie. Je vais rire de mes problèmes et de mon passé. Je vais apprendre à aimer mes parents et à m’aimer moi-même – mon corps, etc. -. Je vais faire une liste de gratitude de la vie que j’ai. »

Moi, j’ai la gratitude de pouvoir écouter de la musique, de vous avoir, d’avoir cet iPhone/la technologie, ma chérie, mon père dans ma vie. Vous n’imaginez pas à quel point j’aime mon père, pourtant ce n’était pas le cas il y a des années.

Donc, aujourd’hui, qu’allez-vous prendre comme décisions pour faire de votre vie la plus belle vie qui soit ?

C’est la vraie différence entre les êtres humains. Qu’est-ce qui fait que deux personnes lisent les mêmes livres, mais n’ont pas les mêmes résultats ? Qu’est-ce qui fait que deux personnes assistent au même live, voient les mêmes vidéos, mais n’ont pas le même résultat ? Comment cela se fait-il ? C’est parce qu’il y a une personne qui décide de prendre ce qu’il y a dans la vidéo/le livre et d’en faire quelque chose pour elle et l’humanité.

Donc, la différence entre les personnes qui assistent à un même live et qui ont des résultats, et ceux qui n’en ont pas, c’est la décision que l’on prend, non pas de se dire : « Je savais tout ce qu’il a dit », mais : « Je vais appliquer ce que je sais déjà à un niveau plus profond. »

Je sais que vous savez déjà tout ce que je vous dis, mais vous ne m’écoutez pas parce que vous le savez, et vous écoutez parce que, quelque part, cela résonne à l’intérieur de vous. Vous sentez que dans tout ce que j’ai dit, il y a au moins une phrase qui sonne vrai pour vous.

Il est vraiment temps de vous créer cette vie extraordinaire.

La raison pour laquelle je me lève le matin, fais des séminaires et des conférences, crée des formations numériques, c’est parce que je vous connais, je sais ce que c’est d’avoir du mal à passer à l’action et à aborder quelqu’un dans la rue, d’avoir des pensées de suicide, d’avoir peur, d’avoir de la colère, de me trouver pas assez, d’avoir du mal à trouver une mission de vie.

La raison pour laquelle je fais tout ceci, c’est parce que je vous connais, et qu’en travers de toutes mes vidéos, au final, c’est comme si je me parlais à moi-même. J’aurais adoré entendre tout ce que je suis en train de vous partager.

Entendez-le différemment aujourd’hui que vous êtes vraiment extraordinaire. Prenez cette décision que peu importe que vous ayez l’environnement propice ou non aujourd’hui – les amis, les collègues de travail, etc. -, vous allez vous créer cette belle vie. Prenez une décision aujourd’hui d’aller faire passer votre vie à un autre niveau.

La décision que j’ai prise aujourd’hui est simple, c’est : « David, pense encore plus aux gens qui te suivent. »

Ce matin, l’intention que j’ai posée dans mon processus d’intégration quantique – qui est le rituel que moi et ma chérie avons inventé et qu’on fait dans les coachings – était « comment je peux servir davantage l’humanité ? » Et je m’entraînais à ouvrir mon coeur pour sept milliards de personnes. Je désire, au dernier jour de ma vie, non pas avoir une fortune ou être reconnu, mais mon plus grand objectif, c’est à mon dernier souffle, sentir que mon coeur est ouvert à sept milliards de personnes et pouvoir aimer chaque personne de cette planète. Cela commence bien sûr par apprendre à m’aimer et aimer les gens qui sont déjà dans ma vie.

Mettez-moi en commentaire la décision que vous allez prendre.

Si ce que je fais vous inspire – je ne vous le demande pas pour moi, mais pour vous et les gens autour de vous -, partagez la vidéo un maximum.

Des fois, il y a des personnes qui me disent : « David, j’adore tes vidéos, mais je n’ose pas les partager parce que j’ai peur de ce que les gens vont penser. » Je comprends, cela m’est déjà arrivé d’avoir du mal à partager quelque chose. Mais encore une fois, est-ce que je pense plus à moi ou aux autres ?

Si vous êtes touchés par mon message, par ce que je transmets, si cela vous aide, soyons plus altruistes qu’égoïstes, et partageons cela. Diffusez un maximum quand je fais des lives.

Aujourd’hui, on est 235. Je sais qu’un jour, je pourrais me lever le matin, et grâce à vous, à tous les partages, on sera peut-être, 2.000, puis 20.000 à pouvoir profiter de ces moments d’inspiration ensemble. Je ne le fais pas tout seul, je suis insignifiant tout seul, c’est ensemble qu’on le fait.

Si vous êtes touchés par mon message, c’est parce que ce n’est pas mon message, c’est le vôtre, parce que quelque part, vous sentez que c’est à vous. Ce n’est pas Martin Luther King qui m’a transmis son message, il avait un message qui me touchait déjà. Donc, si vous êtes là, c’est que j’imagine que ce que je vous partage vous appartient.

Faisons en sorte de se créer une magnifique vie, d’inspirer un maximum de gens autour de nous, et montrons l’exemple. Soyons, comme dit Gandhi, le changement que l’on veut voir dans le monde, et que notre vie est notre message. J’adore également cette phrase dans Gladiator qui dit que nos actes résonnent dans l’éternité. Aujourd’hui, on a le choix de poser un acte qui va créer une résonance / une vague d’énergie dans l’univers.

Mettez-moi en commentaires ce que ce live vous a apporté aujourd’hui, je vais les lire. Partagez ce live un maximum s’il vous a touché, cliquez tous vos boutons de partage.

À très vite ! On avance ensemble. Je vous aime.

Venez me voir en conférence et en séminaire parce que c’est encore deux niveaux au-dessus que ce que je peux faire derrière une vidéo où je suis bloqué, puisque je ne vous vois pas – je vous imagine, mais je ne vous vois pas – .

Venez me voir. Bisous !

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This