1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,74/5 sur 403 votes)

Loading...

Hommage à Robin Williams et enseignements

Bonjour à vous ! Ici David Laroche. Je vous fais une petite vidéo.

Je viens de me lever, et je viens d’apprendre le décès de Robin Williams.

J’avais envie de partager ce que cet homme m’a inspiré, et ce que je retiens de ses différents films.

Déjà, je voudrais vous conseiller d’aller voir « will hunting » si vous ne l’avez pas vu, « le Cercle des poètes disparus » et « Docteur Patch ». Ce sont, spontanément, ses trois films qui m’ont le plus inspiré. Il y en a d’autres, plus anciens, mais je ne m’en souviens pas ; ce sont ces trois films que j’ai vus plus récemment, et ont eu un impact sur moi.

Pour moi, cet acteur transpire la joie, le rire, l’inspiration et le bien-être. D’ailleurs, j’ai vraiment apprécié le poste de sa femme sur Twitter – je pense – qui disait : « Souvenons-nous plutôt de la joie qu’il a dégagée et qu’il a inspirée pour le monde, plutôt que ce moment malheureux de perte et de décès.

Il y a cinq choses que je vois.

La première chose, c’est qu’il m’a inspiré le rire et le sourire, c’est-à-dire que dans toutes les images et les films que l’on voit – le « Flubber » par exemple – il me fait plus que rire parce que c’est drôle, il m’a amené à penser, à sourire, à rire, et à aimer ma vie.

Je tiens à vous avouer – c’est même presque étonnant – que cela m’a challengé de voir que Robin Williams décédé. Mais c’est très intéressant, car cela me fait travailler.

Mon objectif aujourd’hui, c’est de rire et sourire, être dans le plaisir et la joie de sa perte. Célébrer la présence d’une personne comme lui sur cette Terre, c’est magnifique.

La deuxième chose qui m’a inspiré, c’est de s’impliquer pour les autres. Je pense en particulier au film « Dr Patch » qui a été inspiré d’une histoire vraie. Mr Patch existe, il construit un hôpital pour impacter les autres. Dans un hôpital, il a créé un système où il aide des gens, le but est d’aider d’autres personnes. C’est génial ! C’est un peu comme le film « le monde meilleur » – que vous compterez également -. Si on aide une personne, que cette dernière en aide d’autres, et ainsi de suite, alors on pourra changer le monde.

Pour moi, cette idée d’implication pour les autres, il l’a incarnée et l’a représentée, dans ses films et même lorsque je le voyais en tant que personne.

Il y a une troisième chose qui m’a inspiré. Dans « will hunting », « Dr Patch », et « le cercle des poètes disparus », on voit la prise en compte de l’autre, prendre l’autre tel qu’il est, comme il est, et valoriser chaque être humain.Je pense à la scène dans « Dr Patch » où en fait, ils sont à l’hôpital, il est en train de se former pour la médecine, il regarde la personne et croyait que c’était une carrosserie de voitures, alors que c’était un être humain ; puis il dit : « Mais attendez, on peut lui demander comment il s’appelle. »

C’est cette prise en compte de chaque personne que je rencontre et que je croise en leur donnant de la valeur que j’aime. Même quand j’ai, en apparence, de la répulsion ou que je ne l’aime pas, je dois me dire : « C’est un être humain qui a de la valeur, comment pourrais-je le considérer et le voir autrement ? »

La quatrième chose, c’est la tolérance. Je me rappelle, dans « will hunting », quand Matt Damon – qui est un super acteur que j’ai également envie de rencontrer – le challenge sur sa peinture, etc, il fait preuve d’extrêmement de tolérance. C’est la même chose dans « Dr Patch » quand il se fait virer par les médecins, il a fait preuve d’une tolérance énorme.

Donc je pense que les racismes, les conflits dans les couples, et les conflits des pays, sont générés par le manque de tolérance vis-à-vis de la différence parce qu’a l’origine, le système nerveux est construit comme cela, il crée de la répulsion par rapport à ce qui n’est pas comme nous, à ce qui est différent ; et vu qu’on a un système de valeur qui est unique chez chaque individu, qu’un pays est un ensemble d’individus qui a un système de valeur unique par rapport à un autre pays, alors on rejette ce qui n’est pas comme nous.

Tolérer, ce n’est pas accepter quelqu’un comme moi, c’est tolérer quelque chose que je ne comprends pas et qui est différent de moi, mais je l’accepte en tant que tel. Ce n’est pas quelque chose de simple, surtout quand c’est fondamentalement différent. Les croyants sont fondamentalement différents. Et là où il y a le plus de valeurs exprimées – ces politiques, ces religions, ces différences hommes-femmes – avec des valeurs profondes, les conflits sont durs, surtout dans notre période.

Les conflits de la planète me font halluciner, alors qu’au fond, au lieu de voir la différence, on est quand même tous des êtres humains, on nous a donné une terre, un magnifique monde où on ne fait que faire la guerre.

Je le comprends, je suis capable de faire la guerre avec moi-même et de m’en vouloir. Alors, tant qu’on ne sera pas capable de faire la paix en soi, ce sera difficile de faire la paix dans le monde.

Mais je garde cette phrase de Gandhi que j’adore répéter « be the change you want to see in the world » ou « incarne le changement que tu veux voir dans le monde ».

J’ai envie de profiter de ce décès de Robin Williams pour faire un appel : faisons de notre propre vie du rire et un moment d’inspiration pour soi !

Il y a autre chose qui m’a inspiré, c’est faire de chaque moment, un moment de joie. Je tiens à le rappeler que c’est bien de comprendre le concept, mais c’en est une autre de le transpirer et de l’imbiber. Il faut s’impliquer pour les autres. Faites des choses pour les autres, aidez quelqu’un à traverser les épreuves, comme moi je fais des vidéos qui inspirent les gens, dégagez du positif dans votre milieu de travail, auprès de vos collègues, soyez un manager qui prend soin de ses collaborateurs, un patron d’entreprise qui prend soin des personnes qui travaillent pour lui. C’est ce que je veux pour moi, être un salarié qui contribue à faire grandir la mission ou les valeurs de l’entreprise, un citoyen qui s’implique en politique de bonne façon. Il y a beaucoup de façons de s’impliquer pour les autres, mais trouvez la vôtre !

Cet homme dégage de l’amour, des messages d’amour des êtres humains. Tout ceci est bien sûr relié au rire, à l’implication pour les autres, à la tolérance, à la joie, au fait d’être une source d’inspiration pour les autres, et de représenter ce qui est possible pour les autres.

D’ailleurs, je vais prendre cette scène dans « Dr Patch » quand il est allé en prison. Un scientifique lui montre les deux doigts comme ceci, en faisant avancer les doigts de près, alors il louche, et le scientifique lui dit :

– « Qu’est-ce que tu vois ?

– Deux doigts.

– Regarde bien !”

En fait, il voit quatre doigts. Et ce que le scientifique veut lui montrer – qui est complètement fou dans le film -, c’est que quand tu veux regarder différemment, alors tu vois différemment, tu vois des choses que tu n’as jamais vues, que tu ne voulais pas voir.

Je reprends le principe de Neil Albert – qui est spécialisé en neuroscience – sur le cerveau, évoluer c’est voir des choses que je ne voyais pas avant, arriver à voir des détails qui m’étaient invisibles avant, et en prendre conscience.

Et qu’est-ce qu’une prise de conscience ? C’est arriver à capter des choses que je n’arrivais pas à capter avant.

Évoluer, quand on parle d’une langue, c’est capter des sons que je ne captais pas avant, arriver à produire des subtilités avec ma voix, ma langue et ma gorge, que je ne pouvais pas faire avant.

La différence entre deux cinéastes, c’est leurs capacités à voir et à capter des détails. C’est ce qui fait la différence entre deux êtres humains dans un domaine donné.

Comment je fais pour arriver à voir ce que je ne voyais pas avant, et que si je le faisais, la tolérance serait facile pour moi ? Si je veux absolument voir ce qui est magique chez l’autre, je le trouverai ; si je veux absolument voir ce qui est magique dans toute situation, je le trouverai. Mais cela demande une décision. Les gens disent : « Je veux le voir pour le croire. » Et si je voulais le croire pour le voir ? Et si je voulais croire que chez chaque personne, il y a quelque chose de magique ? Que même dans le décès de Robin Williams, il y a quelque chose de fantastique ? Si je veux croire que chacun de mes challenges et difficultés est magique et magnifique, alors je vais voir et construire de la joie dans ma vie, et même dans la vie des autres.

C’est ce que je voulais vous partager. Donc, riez et rigolez bien. Célébrons ensemble cette personne magique et magnifique qui vient de partir, cette source d’inspiration de rire et de joie. Faisons comme lui, devenons des sources d’inspiration pour les autres, dégageons du rire et de la joie, soyons la tolérance, impliquons-nous pour les autres, et faisons en sorte de construire des journées magiques et magnifiques.

Ce qui est génial, c’est qu’il aura au moins construit et aidé un homme à être heureux aujourd’hui grâce à son décès. C’est moi !

Je décide de passer une magnifique journée suite au décès de Robin Williams pour l’honorer, au lieu de le faire en disant : « Je me sens mal et cela m’a challengé » ou « c’est dur de perdre quelqu’un. » Oui, c’est dur de perdre quelqu’un, encore plus quand c’est quelqu’un de proche, mais je décide cela pour m’entraîner dans chacune des situations, à faire de cette journée un chef-d’oeuvre en l’honneur de la personne que l’on vient de perdre. Une belle façon de le faire, c’est continuer d’exister. Faisons en sorte qu’il existe pendant des années.

Je me rappelle cette phrase utilisée par Mandela « notre mission est de révéler notre lumière pour être une source de lumière pour les autres ». Faisons en sorte de rayonner ce monde.

Il y a un cerveau de principe que j’adore utiliser, que j’ai inventé, c’est le google map de la joie. Imaginez que s’il y avait un google map de la joie, vous verrez le rayon de joie que vous créez autour de vous, par toutes les personnes avec qui vous discutez. Puisque c’est viral, si vous souriez à la boulangerie, vous sourirez aux passants, vous créerez une onde de choc de joie.

Aujourd’hui, je vais créer une énorme onde de choc de joie. Je vais aller à la piscine, faire du bien à mon corps, et faire en sorte de sourire un maximum à chaque personne que je croiserai.

À bientôt !

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
30 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien Coste
6 années il y a

Merci David. Ca été un « choc » pour moi ce matin… De mon côté un des films qui m’a aussi beaucoup inspiré c’est Au de la de nos rêves. Je ne me souviens plus beaucoup de l’histoire, mais je me souviens qu’il était un très bel exemple sur l’amour en couple. Et bien entendu j’ai vu et revu durant ma jeunesse Jumanji, Madame Doutfiere…. sans oublié ceux que tu as cité.

harbi
harbi
6 années il y a

le pire de la mort , c’ est de disparaitre visuellement à travers les etres vivants , le meilleur c ‘est d’ y avoir laisser de bonnes intentions !

Magali LE ROUX
6 années il y a

Ce que je ne comprends pas c’est que s’il était si positif et apportait tant, pourquoi serait-il mort de dépression? ce n’est pas compatible. Ou alors sa dépression est une rumeur

Julien
Julien
6 années il y a

Merci David pour ce partage. C’est toi qui m’apprends la nouvelle. Je retiens une inspiration au courage, dans Jumanji quand il dit à Sarah, au moment de reprendre la partie une fois adulte: « Nous allons tous aller au bout de cette partie… », après avoir dépassé sa propre peur de retourner dans ce jeu infernal.
Une belle journée à tous

claudine
claudine
6 années il y a

Merci David pour ce partage,

N’étant pas une accro à la télé, j’apprends grâce à toi la nouvelle.
Je partage ta vision de transcender cette peine en joie.

Merci pour cette vidéo et Belle journée à tous.

miche01
6 années il y a

Merci pour ce magnifique hommage David ! Un jour on se rencontrera pour de vrai.

Lisa
Lisa
6 années il y a

Je suis heureuse de me rappeler toute la joie que m’ont apporté tous les films dans lequel j’ai pu le voir : Hook, Mme doubtfire, docteur Patch, Will hunting, Le cercle des poètes disparus, Au delà de nos rêves, Jumanji…

David
6 années il y a

..David,
je suis hétéro
mais je t’envoie un gros bisou,
à toi
et à toutes les personnes
qui passent sur cette page aujourd’hui

ps: pour la petite contribution quotidienne:

« Si ce jour tout va bien
alors mets un caillou dans ta chaussure
et commence à marcher… »

Novak Djokovic

(petit garçon
grandi au milieu de
la guerre
et devenu n°1 mondial
de tennis)

Dominique
6 années il y a

Bonjour à tous, Comme quelques personnes ici, c’est à travers ton site (ton mail en fait) que j’apprends la nouvelle. Vraiment très triste mais en même temps, c’est la vie. La mort fait partie de la vie. Malheureusement ! Mais ono n’y peut rien. Alors tu as raison, autant le prendre le mieux possible. Et c’est quand même curieux les coïncidences. J’ai écrit un article qui sortira vendredi sur le jugement mais ou l’un des passages est sur la tolérance (comme tu as pu en parler toi-même). Et puis j’ai revu la vidéo de Nick Vujicic, cette personne qui est… Lire la suite »

Nicole
Nicole
6 années il y a

Il était génial et intègre dans tous ses films que j’ai aimés. Au-delà de nos rêves m’a marqué le plus puisque mon frère cadet s’est suicidé en 2002. C’est triste de voir les êtres qu’on aime nous quitter en emportant cette douleur si profonde et si bien cachée et sans issue pour ces êtres.

PATRICK
PATRICK
6 années il y a

merci David de me donner cette nouvelle,au moment ou je ressentais toute la matinée,une profonde émotion.moi aussi Robin Williams m’a inspiré dans les films que tu cites!!en tant que coach en bien-etre émotionnel,le Rire est le remède pour intégrer le drame.avec ma fille Eléa qui habite à Aix nous serons avec toi le 30 sept.

CREPIN Chloé
6 années il y a

Merci pour ce moment de joie, une putain de journée, avec des putains de challenges, et être une putain d’opportunité 🙂 Moi qui suis une visuelle, j’aurais aimé voir en générique de fin un montage de ses mimiques, ses moments de grâce qu’il apportait par son jeu d’acteur profondément imprégné de sa vitalité d’Homme. Peut-être n’est-ce pas autorisé? Parfois même les cordonniers sont les plus mal chaussés et la dépression peut l'emporter. Je garde ici et pour toujours le meilleur de ce qu’il nous a livré. JOIE, SOURIRE, LÉGÈRETÉ, SENSIBILITÉ, AMOUR INCONDITIONNEL. Toute la lumière pour lui et sa famille.… Lire la suite »

Sylvie Rochefort
6 années il y a

Trop triste! je n’ais pas été capable de ne pas avoir de larmes.

CREPIN Chloé
6 années il y a

J’oubliais, un de mes films préférés, Bicentennial man que je conseille qui traite aussi de l’AMOUR qui transcende même la condition de Robot à Humain. Avec la chanson de Céline « Then you look at me » émouvant et vibrant hommage…
https://www.youtube.com/watch?list=PL8DC283F5518C55FF&v=uzyUWLD9f1o

oix
oix
6 années il y a

Merci une vidéo inspirée et donc inspirante. Il est clair que dans la façon d’apréhender la mort, comme une occasion de faire la fête et d’honorer la personne décédée en étant heureux, les société traditionnelles ont beaucoup à nous apprendre comme dans bien d’autre domaine d’ailleurs.

Merci également David pour la spontanéité de cette vidéo, sa sincère authenticité, simple et efficace

oix
oix
6 années il y a

J’ajoute que mon préféré de Robin Williams est le Petter Pan de 1991 (Hook ou la revanche du Capitaine Crochet) diffusé ce soit d’ailleurs sur NT1, un film inspirant sur la necessité impérieuse de rester simple et heureux comme nous l’étions enfant car moins inhibé par des croyances limittantes etc..Vraiment exellent

patricia
patricia
6 années il y a

Il existe un super film qui parle du monde entre deux vies et qui s’appelle « Au delà de nos rêves ». Espérons qu’il traverse cette étape au mieux.

Patricia

nadine
nadine
6 années il y a

MERCI David. maman de 3 enfants dont deux sourds, devenus adultes, j’ai su transformer cette épreuve en positive, mes mains qui ont longtemps servies de traducteur, aujourd’hui je m’en sert pour masser, donner du bonheur, sophrologue aussi, j’enseigne notre philosophie et quelle joie de voir un jeune de l’age de mon fils partager tant de bonheur. merci merci merci… je vais a une formation sur les mémoires cellulaires à Paris, je serais ravie de vous rencontrer…au plaisir.merci pour ROBIN william

Céline
6 années il y a

Livre pour la JOIE, pour CAPTER : « Se libérer du connu » Jiddu Krishnamurti

Lna
Lna
6 années il y a

Tout à fait d’accord pourquoi ne pas célébrer la vie d’une personne lors de sa mort plutôt que de pleurer sa mort…Malgré le fait que cela puisse s’avérer difficile parfois.

PITRA
PITRA
6 années il y a

Salut l’Ami, merci pour cette belle initiative, merci pour tout ce que tu es. Au plaisir de faire ta connaissance.

idealgoal
6 années il y a

Merci de rayonner Le Positif autour de toi ! David. Merci de rendre hommage à cet acteur génereux et talentueux !

Un film devrait te plaire que je te recommande si tu ne l’as pas vu et qui montre COMBIEN NOUS PRÉFÉRONS SURVIVRE ENSEMBLE plutôt que de nous faire la guerre, lorsqu’on ne se laisse pas submerger par les mensonges des lobbies d’armements et de purs pouvoirs d’argent : « La Visite de la fanfare ».

Merci d’être là parmi nous et de communiquer avec des Intentions Positives.

Amicalement, Didier.

TERUIN Christie
TERUIN Christie
6 années il y a

Je te félicite David de cette belle initiative, le monde perd un « grand homme » un vague à l’äme, le monde va mal et on peut vouloir partir ce choix m’attriste mais je le respecte et le comprends pour en être passée par là. Tchao Robin et bon passage dans l’au-delà.

Bernadette
Bernadette
6 années il y a

Merci David pour ton hommage à Robin Williams ; merci pour ta joie et ta force de vie ; Merci pour l’entousiame que tu apportes à chacun et à tous.
Bernadette

Vevericka
Vevericka
6 années il y a

Merci pour la Putain de Magnifique Journée !
Faisons de notre Vie un rève et non du rève notre vie!
Pour que Chaque Jour Compte !
Merci pour tous vos sourires quotidiens, le sourire et le rire m’est un baume pour le coeur! MERCI ! MERCI !

bencherif
6 années il y a

oui moi c’est surtout avec matt damon ce film ma inspiré mais je vais essayé
par la vie est formidable fooorrrr midaaaable
tu étais formidable

Michelle Côté
Michelle Côté
6 années il y a

Malheureusement, dans ses entrevues (anciennes à Oprah et récentes à ET), il admettait être sous l’effet de drogues (cocaïne) et autres substances lors de ses tournages entre autre dans Mork and Mindy. En apparence très joyeux, comique mais à la fois profondément triste. Ce n’était que de l’actage! Ce que je puisse ajouter, nous n’avons guère besoin de substances pour avoir du plaisir, cet ingrédient, nous l’avons en nous-même : L’AMOUR . Citation bien connue: Aime ton prochain comme toi-même. D’abord apprendre à s’aimer…et ensuite le partager. Puis regarder les vidéos de David Laroche pour ceux et celles comme moi… Lire la suite »

david
5 années il y a

un artiste de moin c’est de jolies créations en moin en se monde….

ps les conferences de david laroch au top

Stéphanie
Stéphanie
5 années il y a

Ce que tu dis est juste magique! bravo!

0 0 voter
Évaluation de l'article
30
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This