1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,85/5 sur 199 votes)

Loading...

La pensée positive va vous déprimer

Alors bonjour à vous ici David Laroche de la série « Wake up calls », votre réveil quotidien pour secouer votre vie. Là, pour moi, c’est le réveil, c’est le jour qui se lève mais dans un contexte particulier puisque là je suis dans un avion en première classe. Je me suis dis que j’allais vous faire une vidéo pour vous partager 3 clés, 3 leçons que j’ai apprises de mon dernier voyage aux Etats-Unis.
La première chose c’est par rapport au bonheur. J’aimerais vous partager un truc qui m’a marqué, c’est le fait que être heureux, c’est pas ne pas avoir d’émotions négatives ou quoi que ce soit. Etre heureux, c’est transformer sa perception du monde pour développer une perception globale des choses. Développer une conscience beaucoup plus complète. Parce qu’en fait, les gens disent : « Ok, j’ai envie d’être optimiste, j’ai envie d’être positif » et en fait, ce j’ai réalisé encore plus que d’habitude, c’est que plus vous allez mettre votre attention et plus vous allez focaliser uniquement sur le positif, vu que la vie est constituée de polarité, au niveau atomique : positif-négatif ; au niveau électrique : positif-négatif. C’est constitué que de ça : positif-négatif, au niveau de la matière. Si vous montez au niveau de la lumière, vous passez de 0 à 1, c’est à dire oui-non, à 0 à 100, toute une variété de couleurs possibles. Et plus vous allez focaliser sur la côté 1, c’est à dire « Je veux que du bonheur, que des émotions positives, que des trucs agréables » qu’est-ce qu’il va se passer ? Vous allez forcément focaliser dans l’autre sens sur « J’y arrive pas, c’est dure, c’est pas possible ». C’est à dire qu’il va se passer que, si vous regardez dans le développement personnel c’est assez flagrant : les personnes essayent d’êtres positives et au moment où elles y arrivent pas, elles vont dire « Ahhh je suis nul, j’y arrive pas, je comprends pas pourquoi il m’arrive ce truc là ». Pourquoi ? Parce qu’en fait, vous c’est 0 ou 1. S’il y a 1% d’émotions désagréables, elles considèrent qu’elles n’ont pas réussies. Si vous êtes dans une palette de 0 à 100, vous n’êtes pas en train de dire « J’ai pas réussi », vous êtes en train de dire « Je suis à 99% de bien-être et je passe à 99,2 %, et YES ça c’est une réussite, je suis fier de moi ! ». Ça c’est une des première choses qui m’a marqué de ce voyage. La deuxième chose, c’est par rapport justement à Michael Beckwith qui partageait ça au niveau du bonheur. Si vous voulez justement accéder au vrai bonheur, il va falloir changer de perception. Prendre du recul, prendre conscience de l’émotion que vous vivez, l’accepter et regarder à quel point elle est grave ou pas, regarder à quel point elle va avoir un impact ou pas. Et généralement en observant, on va réaliser qu’en fait c’est vraiment dans notre tête. C’est qu’une perception et le truc là pourrait être complètement transformé et qu’en plus de ça, cette phrase de Marc Aurel : « Donne-moi la force d’accepter les choses qui sont, donne-moi la sérénité d’accepter les choses qui sont, donne -moi la force de changer celles que je peux, la sagesse de distinguer l’une de l’autre » et c’est ça le truc. Et s’il y avait une troisième chose que je retiens de ce voyage c’est le fils de Les Brown à qui je veux demander « Comment t’as eu cette voix si puissante et tout, est-ce que c’est inné ? » – il me dit : « Bah bien sûr j’ai un peu la voix de mon père, mais j’ai écouté les discours de Martin Luther King et j’ai répété, répété et répété et fait mes exercices. Il y a pas de secret à la réussite, je vois bien là ma vie, si je suis ici, là, il y a pas de secret. Donc quels sont les petits rituels que vous pouvez faire, développer de la discipline, pour réaliser vos rêves parce que vous pouvez le faire. C’est possible et ça commence maintenant. À demain, certainement pas dans l’avion, mais à demain.

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
8 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Jocelyne
4 années il y a

Sincèrement c’est un bonheur d’entendre cela pour commencer sa journée. Merci de partager les avancées de ta réflexion, cela est très aidant pour parcourir le chemin beaucoup plus vite. 🙂

Samuel
Samuel
4 années il y a

Très bonne vidéo, j’ai compris le fait d’avoir une autre perception… Mais c’est compliqué ! ! A demain !

PATRICK
4 années il y a

Salut David, Et s’il me reste 21 jours à vivre sur terre,comment je vais gérer le moment présent et l’intégrer au quotidien durant ces 21 jours??? au moment ou j’écris ce message,c’est ma dernière journée!! ces 21 jours m’ont amené plus de présence ,plus de ressentis,plus de conscience,plus de reconnaissance,de fierté pour Qui je Suis et cela m’amène à etre encore plus présent à tous ceux que j’ai croisé,et tu es dans ces personnes là!! Je t’offre ma reconnaissance infini pour tout ce que tu m’as apporté et ce que tu m’apportes présentement et ce que tu vas m’apporter dans »… Lire la suite »

aurore
4 années il y a

Merci pour cette nouvelle vidéo ! J’ai découvert les wake-up calls il y a plusieurs mois et aujourd’hui je suis heureuse de dire que je suis devenu une autre personne. Il ne suffit pas de comprendre le message des vidéos, il faut vivre l’expérience et sentir au fond de soi la transformation. J’essayais d’intellectualiser mon « pourquoi  » … aujourd’hui je le ressens, ce qui fait toute la différence. Je n’arrivais pas à trouver l’émotion nécessaire mais à force de suivre mon instinct j’ai enfin trouvé.

nelly
nelly
4 années il y a

Merci David ,de nous transmettre et répéter des choses tellement simples mais tellement difficiles à intégrer. Nelly.

Sébastien
Sébastien
4 années il y a

Très subtil et bien dit

Sandie
4 années il y a

En effet refouler ses pensées négatives c’est comme taper l’océan pour qu’il n’y ait pas de vagues. C’est penser que les vagues c’est pas bien, alors que c’est tout à fait naturel. Il se passe plein de choses dans la vie et nous en faisons l’expérience via la pensée.
La pensée change sans cesse.
Plus on va vouloir se débarrasser d’une pensée ou émotion négative, plus on va à l’encontre de la nature et du système et donc nous gardons plus longtemps une pensée qui serait partie si nous l’avions laissée faire.

RACHEL
RACHEL
4 années il y a

Très inspirant tout ça. Plutôt difficile à mettre en place, on ne va pas se mentir. 45 ans à se persuader de choses… Il n’y a plus qu’à. Merci en tout cas.

0 0 voter
Évaluation de l'article
8
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This