1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,30/5 sur 328 votes)

Loading...

La source ULTIME de la SOUFFRANCE !

Après les 2 ans de chimie.

Et voilà, « l’homme ou la femme avec qui je suis n’est pas que gentil et agréable. »

=================================

Salut ! J’espère que tu es en pleine forme. Que tu es prêt à passer au niveau supérieur et te créer la vie qui t’inspire.

Dans cette vidéo, je vais te parler de la source ultime de la souffrance. Tu t’es peut-être déjà demandé : « Comment ça se fait que je souffre, pourquoi souffre-t-on et qu’est-ce qui déclenche la souffrance ? »

Alors, le but de cette vidéo n’est pas de te faire un cours de trois heures ou cinq heures sur le sujet de la souffrance, car il y aurait beaucoup à dire. Mais il y a une source ultime et si je devais en choisir une qui crée la souffrance chez nous la voici. 

Avant de la dire et te faire un peu de surprise, c’est assez intéressant parce que comment cela se fait que dans le couple, on soit capable de souffrir, au niveau pro, niveau business, de carrière ou avec nos enfants et par rapport à la santé on est capable de souffrir. Je me suis beaucoup posé la question de : « Pourquoi souffre-t-on ? » Et d’ailleurs, je rappelle si tu ne le sais pas qu’à mes 15 ans, j’étais mal dans ma peau, envie me suicider et je me sentais nul dans chacun des 8 domaines de ma vie. 

J’ai cherché beaucoup de solutions pour augmenter ma confiance et sortir de ma timidité et j’ai trouvé de nombreuses stratégies. Et en travaillant avec les personnes, je me suis rendu compte en fait qu’il y a vraiment quelque chose qui revient à chaque fois. Et la phrase que je vais te donner ne vient pas de moi.

Je ne sais même pas de qui elle vient et je ne sais même pas si quelqu’un sais de qui elle vient ? Mais j’adore cette phrase et elle m’aide énormément dans les coachings quand j’accompagne une personne et de me dire : « La personne elle est exactement en train de faire cela. » Je vais la redire plusieurs fois pour être sûr que tu la comprennes et on va l’écrire en gros : « LA SOURCE DE LA SOUFFRANCE. »

« La source de la souffrance, c’est courir vers l’introuvable et fuir l’inévitable. » Je répète : « La source de la souffrance, c’est courir vers l’introuvable et fuir l’inévitable. » Je répète encore une troisième fois parce qu’on ne sait jamais : « La source de la souffrance c’est courir vers où je vais même me dépasser et faire tout pour trouver l’introuvable et fuir l’inévitable. »

Je vais l’expliquer cette fois :

– Alors qu’est-ce qui fait que je vais avoir des personnes qui me disent : « Ah je ne comprends pas et je n’arrive pas à être heureux en couple. » En fait, il y a plusieurs personnes, 90 % de sujets où la personne souffre en couple. D’une manière ou d’une autre,  bien sûr il n’y a pas que ce facteur-là s’en est un.

– Elle recherche quelque chose qui est introuvable, en gros, elle cherche à se mettre en couple avec un homme ou une femme qui va faire que la soutenir, qu’être d’accord avec elle ou avec lui, qui va être tout le temps sympa, à l’écoute avec uniquement les mêmes valeurs. Le sous-entendu, elle recherche un extra-terrestre. Et donc vu qu’elle cherche un être humain qui n’existe pas, elle est en train de courir vers l’introuvable. Courir de l’introuvable, cela peut être là personne qui justement enchaîne les relations et à chaque fois te dit : « Mais, je ne comprends pas parce que j’ai beau passé une relation à l’autre et cela fait le cinquième et je suis toujours avec des mauvaises personnes. » 

Je n’ai pas dit que tous les hommes se valaient heureusement, mais en tout cas la personne fuit quelque chose et recherche un homme qui n’existe pas, qui soit toujours en train de la soutenir, ou voir une femme qui soit toujours en train de la soutenir.

Parce qu’en fait la personne n’a pas compris et c’est que j’ai mis longtemps à comprendre que notre cerveau a besoin pour croître d’à la fois, d’une zone de challenge, une quantité de challenge et une quantité de soutien. C’est-à-dire à la fois une zone confortable et une zone inconfortable parce que notre cerveau a besoin de cela.

De même, la personne va courir en cherchant un projet professionnel qui va être  que confortable qu’agréable. Et vu que les personnes ont associé, souffrir égale mauvais et plaisir égale bien.  Alors que la réalité c’est beaucoup plus complexe que cela.

Quand tu es passionné par un sport, tu vis souffrance et plaisir. Pourtant c’est juste pour toi. Quand tu aimes un projet professionnel, tu vis les deux (souffrance et plaisir) et cela a du sens pour toi.

Dans mon cas, j’adore le coaching et la réalisation des vidéos. Je suis passionnée par accompagner les êtres humains. De nombreuses fois, c’est difficile, fatigant, dur et je ne sais pas comment faire. 

Donc, c’est inconfortable, mais cela a du sens pour moi. Et donc, les personnes qui recherchent un projet professionnel, qui ne soit que plaisant, court vers l’introuvable, souffre et fuit l’inévitable. Cela veut dire que quand la personne réalise après les deux ans de chimie, c’est très ennuyant, car l’homme et la femme avec qui je suis n’est pas que gentil et agréable.

Du coup, réalise cela et fuit l’inévitable, c’est d’avoir quelqu’un qui a les deux parties ou alors fuit le projet dès qu’elle s’est rendu compte que c’est à la fois agréable et à la fois inconfortable et elle fuit.

Autrement dit : « une des clés, ce n’est pas la seule, mais une des clés pour arriver à être heureux et se créer la vie qui nous inspire n’est pas de fuir l’inconfort ni de courir absolument vers le confort », la clé de notre vie c’est d’avoir la bonne dose de confort et d’inconfort dans des choses qui ont du sens pour moi. Il y en a donc du sens pour toi.

Par exemple, pour moi, me dépasser pour aider une personne qui a été battue ou violée à transformer sa vie. Parfois c’est difficile parce que chaque personne est différente et a son histoire. Il y a plusieurs fois où je me suis dit : « Comment on va faire ? » Ce n’est pas confortable, mais pour moi cela a profondément du sens d’aider une femme qui est bloquée depuis 10 ans à transformer un évènement comme cela. 

J’ai pu accompagner une maman qui a perdu son enfant à 8 ans qui était déprimée depuis 8 ans et en une heure et demie, l’aider à transformer cela. Ce n’est pas évident, des fois je vais être sur scène devant 20 000 personnes à faire un coaching, c’est inconfortable, mais cela a du sens pour moi.

Voyager avec des valises de 32 kg et des fois voyager avec 8 valises partout dans le monde de 32 kg. C’est dur et des fois, on se fait mal au dos, mais cela a du sens pour moi d’aller interviewer des gens qui m’inspirent. 

Par contre il y a plusieurs choses qui sont très intéressantes et qui ont du sens pour d’autres personnes et qui n’ont pas du sens pour moi.

Donc la clé n’est pas de courir vers l’introuvable et de fuir à l’inévitable, mais c’est d’aller chercher des choses qui ont un confort et inconfort et qui ont du sens pour moi. 

Quand tu tombes amoureux, mais pas amoureux dans le sens « coup de foudre » parce que coup de foudre n’est pas tombé amoureux, c’est de l’alchimie et un fantasme un coup de foudre. Quand tu tombes amoureux réellement, c’est-à-dire qu’après trois-quatre ans que tu tombes amoureux. Quand tu tombes amoureux et que tu réalises : « J’aime la personne pour à la fois ce qui est agréable et pas. » Et bien, là c’est solide et cela te fait grandir. Là, tu es prêt à construire quelque chose des très utiles.

Quand tu tombes amoureux d’un projet, et comment tu sais que tu tombes amoureux ? Quand c’est vraiment difficile et que tu es là en train de dire « J’ai envie d’abandonner, mais que tu ne peux pas abandonner parce que c’est plus fort que toi. » Et quand c’est plus fort que toi, c’est le bon projet.

La source de la souffrance – courir vers l’introuvable, fuir l’inévitable – médite là-dessus et si cette vidéo elle t’a plu, clique sur j’aime, partage-là, car il y a plusieurs personnes qui nous disent :  »heureusement que j’ai mon ami qui a partagé la vidéo et j’ai vu la vidéo et cela m’a fait passer ma vie à un autre niveau. » « Les partages » transforment des vies et tu peux y participer.

Maintenant, si tu as n’importe quelle question, mets-le, en commentaire ou dis-moi simplement ce que tu penses, tu vis ou comment tu te sens. Je lis les commentaires et on avance ensemble. On est là pour se dépasser.

Passe à l’action !

Merci à toi de me suivre, on avance ensemble à très vite.

========================

Si tu as envie d’aller plus loin, j’ai réalisé la vidéo qui s’appelle : « Les cinq erreurs que la majorité d’entre nous font.  » Et qui va nous causer l’échec de nos projets, nos rêves et notre réussite. Une seule de ces cinq erreurs va t’empêcher littéralement de réussir et d’être pleinement heureux.

Clique sur le lien de la description et va voir la vidéo c’est un indispensable. Je te dis à très vite !

On avance ensemble. Cette année c’est notre année, c’est parti !

 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This