1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,21/5 sur 295 votes)

Loading...

Le pouvoir de l’évolution constante – #WUC 122

Alors bonjour à vous ici David Laroche de la série « Wake up calls », votre réveil quotidien pour secouer votre vie et vous aider à réaliser la vie de vos rêves, obtenir les résultats que vous voulez. Donc aujourd’hui je voudrais vous parler d’un truc qui est l’un des secrets de ma réussite, c’est les petits pas, mais surtout la constante évolution. Je parle souvent des petits pas souvent comme l’idée d’aller se challenger, là ce serait plus comme après-coup d’avoir comme habitude l’évolution.
Le mot clé que vous devez avoir en tête, c’est « évolution, évolution, évolution, évolution ». Je m’en fou des erreurs, je m’en fou d’échouer, je m’en fou de mal faire. La seule chose qui m’intéresse, c’est mettre de plus en plus mon attention et mon focus sur « évoluer ». Regardez : les gens vont voir vos résultats à court terme en disant : ça marche, ça marche pas. Mais si vous savez où vous allez, si vous connaissez vos rêves, vos buts, à partir du moment où chaque fois que vous faites quelque chose c’est un peu mieux que la veille, la fois précédente, c’est mathématique : vous allez réussir. Et plus vous vous concentrez sur l’évolution, plus votre système nerveux, il est branché réussite parce que si votre objectif, n’est pas le résultat mais l’évolution, vous êtes voué à réussir. Les études montrent que plus vous êtes branché sur la réussite, plus vous êtes dans le sentiment de réussite, plus votre niveau d’estime de vous-même augmente et plus vous êtes prêt à réussir des plus grandes choses. C’est pour ça que le résultat, j’en ai rien à foutre. C’est pour ça que je vous dis : l’objectif d’un objectif n’est pas d’être atteint. L’objectif d’un objectif est de vous donner la première action en cohérence avec la direction que vous voulez. C’est à dire que l’objectif vous donne une direction, pas l’atteinte. Et à partir de la direction, mettre en place une action et ensuite évoluer, évoluer, évoluer, évoluer parce que si je dis : « Je veux avoir cet entretient d'embauche » ou « cet appartement », ça, ça ne dépend pas de moi, je vais pouvoir me mettre dans ma pleine forme, il peut se passer plein de choses qui ne dépendent pas de moi. Si mon objectif c’est évoluer, si mon objectif c’est m’impliquer, qui peut m'empêcher de faire ça ? Du coup je vais être dans le bien être, dans le bien être, dans le bien être, valider que je réussis, je réussis, je réussis et avant même que les gens aient eu le temps de finir leur phrase pour vous critiquer, vous êtes déjà plus la même personne. C’est à dire que leur critique sont devenues obsolètes. Les gens qui m’ont dit « David, mais tes vidéos là, les premières, ne les publie pas, elles sont trop moches, elles sont trop nulles, c’est la première image qui compte » j’ai dis « Peut-être que c’est la première image qui compte, mais c’est la meilleur chose que je peux faire aujourd’hui ». Ils m’ont dit « Oui, mais tu peux faire mieux, tu pourrais plus t’entraîner, tu pourrais apprendre ton texte ». Regardez, imaginons que ma vidéo, elle était, allez pour leur faire plaisir, à 60 % de ce que j’aurais pu faire. C’est à dire qu’il y a 40 % de marge d’erreur que j’aurais pu faire autrement. Sauf que j’en ai refait une, j’en ai refait une, j’en ai refait une, et ben à votre avis, même si un an après, j’étais toujours à 60 % de mes compétences et de mes capacités, sauf que est-ce que je suis la même personne ? 60 % un an après de ce que je fais, c’est peut-être l’équivalent de 4 fois meilleur que 100 % un an plus tôt. Donc ces personnes là m’ont dit 2-3 ans après : « Wouah putain , c’est incroyable ta progression, c’est incroyable comme j’adore tes vidéos, comment tu fais pour avoir des vidéos si puissantes, comment tu fais pour être si à l’aise, comment tu fais pour en faire autant ? » Pourquoi ? Parce que c’est devenu juste une évidence pour moi de parler à une caméra, parce que je m’imagine que je suis avec vous, j’imagine que je sors de l’écran comme ça et je suis avec vous, et je peux vous parler, je peux vous aider, je peux vous inspirer et je suis complètement dissocié du fait que c’est une machine à qui je parle, j’imagine que je vous parle. J’ai appris à poser mes yeux, j’ai appris à vous regarder droit dans les yeux, pour vous voir, pour vous imaginer derrière l’écran et du coup, je me lève et j’ai l’impression juste d’entretenir une discussion avec vous. M’habituer à pas avoir vos feedback réels mais les imaginer, imaginer vos réactions, comme on a fait quand on était enfant. C’est devenu un muscle et forcément aujourd’hui je suis une machine à faire des vidéos et je suis à l’aise et je me sens bien. Avant, je me disais : « Est-ce que c’est bien ce que tu dis ? Est-ce que tu l’as dis de la bonne façon ? Est-ce que t’as le droit à l’erreur ? ». Donc l’idée c’est d’évoluer. À chaque fois, je me dis : « Ok, qu’est-ce que tu peux changer dans ta vidéo ? » je m’oblige pas à ce qu’elle soit meilleure, je me concentre sur qu’elle soit meilleure. Chacune de mes prises de parole, pareil, je me trouve un petit truc à changer, un petit truc à améliorer. Ça peut être le silence, ça peut être la voix, la posture, le sourire. Là, par exemple, j’allais juste demander un billet de train. Vous imaginez, c’est un truc simple. Je me suis dis : « Ok, t’expérimentes d’y aller dans une super énergie, la patate ». Qu’est-ce qu’il s’est passé ? La réaction est différente et c’est ça qui m’intéresse. Là je vais à la radio, je vais expérimenter une nouvelle énergie, une nouvelle forme d’énergie. Est-ce que ce sera mieux ou pas ? J’en ai rien à faire, mais je mets mon attention sur « évolution ». Faites ça, évoluez, aidez les autres à évoluer, partagez cette vidéo, et je vous dis à demain, ou dans le programme avancé. Salut.
0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
4 Commentaires
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Nicolas
Nicolas
4 années il y a

Bravo David,

Cette vidéo est pour moi, une des meilleures !
L’évolution constante, un des leviers de réussite majeur, sans préoccupation de l’échec ou du rejet.
Elle pousse à une quantité d’action plus conséquente, en donnant une importance plus relative aux résultats.
Elle permet un certain lâché prise, d’être moins dépendant et de garder son cap en toute circonstance.
Un état d’esprit très américain.

Ne change rien ! Continue ces WUC c’est un plaisirs de les voir chaque matin ! Gratitude !

Merci. Bon courage.

Line
Line
4 années il y a

Wow! Wow! Wow! David c’est toute un message, tu viens de me booster… Merci! Bonne journée!

Jérémy Brouche
Jérémy Brouche
4 années il y a

Excellente vidéo 🙂 ça rejoint ce que Terry Orlyck disait (il a travaillé avec de nombreux champions du monde et champions olympiques) dans « en quête d’excellence ». Il disait « toujours étape par étape » mais évolution constante c’est encore plus parlant. Là concrètement pour chaque entraînement de tennis je sais ce que je dois travailler.. Et on s’en fout du résultat.. Si c’est pas bon je continuerai à travailler ça au prochain entraînement, si c’est bon alors il y aura autre chose à travailler il y aura de toute façon toujours des perspectives d’évolution. Bravo en tout cas pour cette vidéo. Hâte… Lire la suite »

caron
caron
4 années il y a

LOVE
C’est parti pour une journée magique

0 0 voter
Évaluation de l'article
4
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This