1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,60/5 sur 500 votes)

Loading...

Ma philosophie de vie

Bonjour à vous ! J’espère que vous êtes en pleine forme et que vous allez bien.

Pour ma part, je suis rempli de gratitude parce que je viens d’envoyer justement un email de gratitude et de remerciement à quelqu’un qui, il y a 5 ans, m’a beaucoup inspiré.

C’était un mentor pour moi et a contribué à faire de moi l’homme que je suis. Je lui ai partagé une citation qui m’inspire au quotidien et qui m’aide à devenir l’homme que je suis aujourd’hui. C’est une phrase de Winston Churchill qui dit : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Je suis fasciné par la conscience, les cerveaux, les neurosciences et la physique quantique. Plus, je recherche là-dedans ,et plus, le scientifiques avancent sur ce sujet-là, plus, on se rend bien compte que l’on ne vit pas dans une réalité mais dans notre réalité ; on vit concrètement  dans nos perceptions. Ce qui fait qu’on souffre ou non d’une situation n’est pas le fait de vivre la situation mais le fait qu’on ait une perception ou une autre perception.

C’est incroyable de voir que deux personnes dans la même situation peuvent avoir des perceptions totalement différentes : l’une va avoir des perceptions de croissance et d’opportunités, l’autre va avoir une perception de perte, de culpabilité, de peur et de souffrance face à la même adversité.

J’aime cette phrase de Winston Churchill pour me rappeler que dans chaque difficulté, il y a une opportunité à la hauteur de cette difficulté. Que peut-être elle est difficile à voir, qu’elle est mal emballée, mais je suis persuadé qu’il existe un diamant au plus profond de chaque chose même si cela paraît insignifiant, mauvais, moche, pué, même si cela a l’apparence d’une saleté, je suis persuadé qu’au fond, il y a un diamant ou un joyau à chercher.

Ce qui est étonnant avec le champ des perceptions, c’est que, dès lors qu’on est persuadé que dans chaque situation il y a un cadeau, on crée ce cadeau. La frontière entre le placebo, ce que l’on s’est inventé et qui prend vie, et ce qui était vraiment réel et compliqué.

C’est d’ailleurs pour cela qu’en physique quantique, on se rend compte que quelque part on peut réécrire et transformer son passé, dans le sens où dès lors que je transforme mes perceptions de ce qu’était mon passé, je commence à voir mon passé autrement, et quand je commence à voir un passé, comme un passé inspirant, un passé où j’ai reçu de l’amour sous une certaine forme, alors c’est plus facile de croire en mon futur.

Donc je voudrais à nouveau vous partager cette phrase : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

Dans votre vie quotidienne, est-ce-que vous entrainez vos yeux et vos sens à voir le cadeau dans chaque situation ? Est-ce-que vous suivez plutôt le courant de la plupart des gens, en ce moment, qui préfèrent voir les problèmes de la crise, des attentats et de la politique ?

Moi je crois en un monde de paix, je crois le fait que je puisse être en paix, peu importe les circonstances extérieures. Je crois en cette utopie qui va devenir et devient ma réalité, parce que, dès lors que j’y crois dès que je crois, je la transpire et j’attire des gens qui sont dans la même réalité que moi, qui pensent de la même façon que moi, qui agissent de la même façon que moi et donc je finis par vivre cette réalité et je crois en cela.

Mais pour arriver à vivre cette réalité, cela me demande chaque jour de lire et d’être cohérent avec ce que j’enseigne. Comme aujourd’hui, écrire des lettres de gratitude pour mon mentor, parce que je sais aujourd’hui que donner quelque chose à quelqu’un c’est le donner à soi-même. Il n’est pas nécessaire d’avoir des choses en retour, des gens donnent pour recevoir des autres personnes.

Ce que l’on sait aujourd’hui c’est que : donner nous permet de recevoir instantanément au niveau biochimique ; dès lors que j’apporte de la valeur aux gens, je me nourris moi-même, j’ai été nourri après avoir écrit cette lettre de gratitude.

Au final, je n’aurais jamais fait cette vidéo, si je n’avais pas écrit cette lettre de gratitude à cette personne qui m’a inspirée.

Je vous invite à utiliser les choses que je vous partage, ce que je vous enseigne, ce que vous lisez, ce que vous apprenez, vos intuitions, et de devenir cet optimiste qui croit en la vie, qui croit en lui même, qui croit en les autres êtres humains, qui croit en la fraternité, qui croit en l’humanité, qui croit dans les possibilités, qui croit dans le fait que chaque chose est possible, qui croit  en la phrase de Walt Disney : « What you can dream, you can live », « Ce dont je peux rêver, je peux le vivre » , qui croit que dès lors que je ne sais pas ce qui est possible ou non, alors autant agir comme si tout est possible.

Voilà la philosophie dans laquelle je rentre et je suis impressionné de voir la vie que j’ai pu créer grâce à cela. Merci à vous, partagez cette vidéo si elle vous inspire et surtout on avance ensemble !

5
1
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
5 1 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This