1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,50/5 sur 500 votes)

Loading...

MAL DANS MA PEAU – Comment t’en SORTIR quand tu te sens AU PLUS BAS ?

Je me rappelle quand j’étais pas bien dans ma peau, j’avais l’impression qu’il n’y avait pas de solution, j’avais l’impression que je ne pouvais pas changer ma vie. Et c’est facile quand t’es dans ce mode là, de tourner en rond, de tourner en boucle, et que ça soit finalement de pire en pire. Qu’est ce que ça te ferait d’utiliser le plus gros challenge de ta vie au service d’autres personnes ?

Clairement ce n’est pas évident de ces évènements comme ça, évènements difficiles qui nous challengent; et surtout quand on est en plein dedans, ça nous paraît obscur en fait. Ton présent ne définit pas ton futur, et ton passé ne définit pas ton présent. Peu importe à quel point ça a été dur, peu importe à quel point ça te paraît dur, ton futur n’est pas défini par ce qu’il se passe. Et donc, le changement commence par le fait de s’imaginer un futur qui soit différent. Et donc j’aimerai déjà que tu prennes le temps de t’imaginer, dans un an, trois ans, cinq ans, dix ans, vingt ans, où tu te sens mieux, où tu es plus à l’aise, où tu es plus confiant. La vie c’est comme un grand frère ou une grande sœur qui nous aime profondément. Et pour moi un grand frère ou une grande sœur qui nous aime profondément, elle nous fait vivre parfois des choses qui ne sont pas confortable et pas agréable. Mais si on t’aime profondément, on te fait vivre des choses pour te faire grandir. Imaginons que tu as le choix entre pilule bleue ou pilule rouge. Si tu prends la pilule bleue, eh ben on va te dire que des choses agréables; et la pilule rouge, on va te dire des choses agréables mais on va aussi te dire des choses désagréables. Si tu prends la pilule bleue, ta vie ne change pas; mais si tu prends la pilule rouge, on va te dire des choses désagréables mais que tu as besoin d’entendre pour te développer, pour te renforcer et pour t’aider à réaliser tes rêves. Et tu as la garantie que si tu acceptes d’entendre cette remarque, eh ben tu vas réaliser ton rêve. Tu choisis quoi ? Pilule bleue ou pilule rouge ? Mettez moi en commentaire quelle pilule tu choisis, tu choisis la pilule bleue ou tu choisis la pilule rouge. Pilule bleue ? Une vie de confort, une vie où tu n ‘es pas critiquée, une vie où c’est agréable. Pilule rouge ? Tu es critiqué mais tu apprends de ça, tu grandis de ça, tu développes ton caractère, tu développes ta personnalité. En fait, il y a des grandes chances tu vois que même si tu ne vois pas aujourd’hui pourquoi tu as vécu ça et tu as l’impression de, peut être vivre une injustice, de dire mais j’ai vécu un harcèlement, il y a des êtres humains sur cette terre qui sont méchants, qui ne sont pas biens. Et je n’ai pas envie de débattre là dessus, mais ce que je peux te dire avec certitude, c’est qu’après avoir réalisé plus de 300 interviews de gens, comme un parcours exceptionnel, aucun d’entre eux n’a eu une vie facile, aucun d’entre n’a eu que des gens pour l’encourager, aucun d’entre eux n’a eu des parents pour être toujours là à leur dire, à lui dire, tu vas y arriver. Ce que je peux te dire c’est que 100% des gens que j’interviewe et je rencontre, ils ont vécu leur difficulté et certains, c’est une difficulté en terme de santé, d’autres c’est une difficulté en terme de relation, d’autres ils ont perdu un enfant, d’autres ils ont été critiqué, certains ils ont été violé, certains ils ont été battu, certains c’est un mélange de tout ça; certains ce n’est pas quelque chose de gros aux yeux des autres, mais c’est une vraie souffrance à l’intérieur. Tu vois moi, en réalité même si je ne m’en rendais pas compte à l’époque, j’avais des parents qui m’aimaient, je n’ai pas grandi dans la pauvreté, mes parents n’étaient pas dans le luxe, mais j’ai eu de quoi manger, j’ai eu des études, et pourtant j’étais très mal dans ma peau. Mais ce que je peux te dire, c’est que 100% des gens que j’ai interviewé, ils ont vécu leur difficulté, ils ont su les transformer. Qu’est ce que ça te ferait de pouvoir te relever, te dépasser et un jour de pouvoir dans les bras quelqu’un qui a vécu un harcèlement et lui dire  » écoute, j’ai vécu la même chose que toi, peut être pareille, moins pire, ou différent, mais je me suis relevé « . Qu’est ce que ça te ferait d’utiliser le plus gros challenge de ta vie au service d’autres personnes ? La beauté dans notre vie c’est d’utiliser les évènements de notre vie au service d’autres personnes. Tu peux continuer de perpétrer l’histoire mentale de – j’ai vécu un harcèlement, et du coup j’ai perdu confiance en moi. Et si tu racontes cette histoire pendant les trente prochaines années, il y a des grandes chances, grandes chances que ça soit ta vie. Mais je te propose de raconter une nouvelle histoire; il y a six ans ou il y a deux ans ou il y a un an ou il y a six mois, j’ai vécu ce que je pensais être du harcèlement. En commençant à t’autoriser à dire je pensais que c’est du harcèlement, tu vas ouvrir la possibilité que c’est peut être que c’en ‘était pas, peut être que c’était différent. Et j’ai pas envie de débattre mais si c’en était, si ça vous met en colère, à la limite c’est une bonne nouvelle parce que, des fois j’ai aidé des personnes qui, en leur disant ça, qui étaient tellement en position de victime, que leur dire que ça leur appartenait de changer leur vie, ça les agaçait. Et j’ai eu des personnes qui m’ont dit :  » David ça m’a agacé ce que tu m’as dit il y a deux ans, mais merci, merci « , parce que, en fait le problème c’est que je ne suis pas entrain de dire que c’est bien ce qu’ils ont fait, et que je suis entrain de dire que ceux qui font du harcèlement c’est bien, mais je suis entrain de dire, arrêtons la discussion de parler de ce que les autres font; et commençons à prendre soin de notre vie et créons une vie de dingue. Moi je suis persuadé que tout ce qui nous arrive, mais absolument tout ce qui nous arrive: les parents qu’on a eu, le corps qu’on a eu, l’enfance qu’on a eu, les collègues qu’on a eu, les amis qu’on a eu, tout ce qu’on a eu, je suis persuadé , c’est ma conviction profonde, et je suis ok si tu n’es pas d’accord avec ça; ma conviction profonde c’est que tout ce qu’on a vécu est là pour nous servir, est là pour nous aider à vivre une vie de dingue. J’ai aidé aujourd’hui des centaines de personnes qui ont perdu un enfant, qui ont été violées, qui ont été battues, qui ont fait faillite, à utiliser les évènements les plus durs de leur vie pour créer une vie de dingue et je compte bien me battre pour passer ce message à des dizaines de millions de personnes que peu importe l’enfance que tu as eue, peu importe les difficultés que tu as eues, tu peux vivre une vie de malade ! Et une vie de malade c’est pas seulement une vie où tout a été facile, ou une vie où tes parents ils ont toujours été là pour toi, mais ce n’est pas une vie où t’as eu forcément des parents riches, agréables, ou la bonne enfance. Pour moi une vie de malade c’est une vie où tu utilises ce que tu as vécu pour créer une vie de malade. Et je comprends que ça te dérange mais c’est vraiment le message que j’ai envie véhiculer, on peut se créer une vie de dingue, point final.
Et ne pas être d’accord avec l’idée que notre enfance puisse être un opportunité, ça voudrait dire que quelqu’un qui a vécu une enfance difficile, eh ben il n’a pas de choix, ça voudrait dire que quelqu’un qui a vécu une enfance difficile, il doit avoir une vie de merde. Heureusement que des personnes comme Opra, elle nous montre qu’on peut avoir vécu une enfance horrible, challengeante, violée, battue, et aujourd’hui elle nous montre qu’on peut avoir vécu ça et transformer sa vie. Je ne suis pas entrain de dire que c’est facile d’avoir une enfance difficile, je ne suis pas entrain de dire que je soutiens les personnes qui battent ou violent, à aucun moment.
Il existe de l’espoir pour chaque personne, je crois qu’il existe de l’espoir pour sept milliard de personnes, peu importe l’enfance. Je ne suis pas entrain de dire que toutes les enfances se valent, je ne suis pas entrain de dire que tous les corps se valent, je ne suis pas entrain de dire que c’est facile ou agréable, je suis entrain de dire que tout ceux qui nous écoutent, il y a la possibilité de vivre une vie de dingue peu importe ton enfance, et c’est ça le message que j’ai envie de partager. Ce que je vais t’inviter à ouvrir comme case, c’est que peut être ce harcèlement était un tremplin dans ta vie, peut être ce harcèlement scolaire ça va être le déclencheur pour aller faire des choses pour justement des gens qui ont du mal à prendre confiance en eux, pour justement des personnes qui ont des difficultés, sauf se sentent mal. Tu vois dans ma scolarité, plusieurs fois, j’ai eu l’impression d’être ridiculisé; je me rappelle une fois j’étais au collège et, il y avait un jeune qui était – un des jeunes qui avait la classe, qui était cool, et je sais plus quelle remarque il me fait et j’ai voulu me défendre et j’ai voulu, ce jour là oser lui mettre un coup de poing mais j’étais tellement pas à l’aise que, au moment où j’ai essayé de lui mettre un coup de poing dans le ventre, j’ai perdu toute ma force dans le bras, et j’ai du taper comme si je tapais contre un oreiller, j’avais aucune force, je tapais au niveau de son ventre, il n’y avait plus rien et il s’est moqué, ce que je comprend, puisqu’il n’y avait rien; tellement je n’étais pas à l’aise avec me défendre moi même, me protéger moi même. Avec du recul, je remercie chaque personne qui ont été dur avec moi, parce que je ne serai pas le dixième de qui je suis. L’adversité rend plus fort, et parfois le harcèlement ça rend plus fort. Et je sais que ce n’est pas évident quand tu le vis, et que tu ne comprends pas pourquoi tu l’as vécu. Mais il existe des millions d’enfants, millions d’adolescents, millions de personnes qui vivent une forme de harcèlement et qui ont besoin de gens comme toi pour se relever, pour apprendre comment leur parler, pour apprendre à les aider; et donc utilise ton adversité en mission de vie, utilise tes problèmes en message, utilise ta souffrance pour connecter à ce qu’il y a à l’intérieur de toi, prends, connecte-toi à cette rage, utilise cette rage pour te relever, utilise cette rage pour te dire je vais aller aider des personnes, utilise cette rage pour te dire j’ai envie de construire une vie de dingue, je ne vais pas laisser leurs remarques, leurs critiques, leurs gestes dicter ma vie. J’ai une putin de vie, vivre sur terre c’est un truc de dingue, je suis en vie, j’ai la chance d’être en vie, je ne vais pas laisser ce qui s’est passé il y a six ans dicter ma vie, j’ai une vie, je vais vivre une vie de dingue, pour moi, pour mes parents, pour les autres jeunes qui vivent un harcèlement. Et je vais faire partie des gens qui disent que oui le harcèlement c’est dur, oui ce n’est pas évident, mais on peut vivre un harcèlement et on peut transformer sa vie, et on peut vivre une vie de dingue.
Je vais terminer avec ça, comme dit Einstein, dans la vie tout est un miracle ou rien n’est un miracle c’est toi qui choisis.

0
0
votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 votes
Évaluation de l'article
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x
Share This