1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,60/5 sur 450 votes)

Loading...

Mes rêves prennent trop de temps !

Déjà, je comprends parfaitement que tu puisses des fois te dire : à quoi bon mettre toute cette énergie, cet investissement, ce temps, cet argent pour avoir un résultat dès fois dans trois, quatre, cinq, dix ans? Tu n’es pas la seule personne dans ce cas là, il y a plein de personnes. Peut-être que c’est pour le sport, peut-être que c’est l’entrepreneuriat, c’est peut-être développer une compétence, un jeu, les échecs quoi que ce soit. Ou face à l’énormité de ce qui a à faire, je peux me dire : ça me démotive d’avance en fait.

Je vois beaucoup de personnes dans mes formations qui me disent : tout ça à faire pour devenir un meilleur communiquant, tout ça à faire pour mieux gérer mes émotions, tout ce temps pour attendre d’avoir des résultats.

Mais ce qui est intéressant de se demander c’est plutôt de faire dans l’autre sens et de se dire est-ce qu’il y a des choses que tu voulais il y a peut-être 2 ans, 3 ans qui mettait 2 ans, 3 ans à faire que t’avais envie de réaliser c’est peut-être de se dire il y a 3 ans, mais j’avais envie de me mettre au sport. Tu t’es dit : non c’est trop d’énergie, c’est trop de temps avant d’avoir les résultats. Aujourd’hui, trois ans après, si tu t’y étais mis t’aurais le résultat de ce truc-là et au final en trois ans, ça n’a pas été plus confortable de ne pas le faire, ça n’a pas été plus rapide ou plus long de ne pas le faire. Le temps s’est écoulé et aujourd’hui tu n’as pas les résultats que tu aurais voulu.

La question ce n’est pas de se fouetter parce que c’est parfait et d’avoir de l’amour pour soi-même et de la gratitude en se disant : ce que j’ai fait, je l’ai fait parce que c’était important pour moi, c’était juste pour moi. C’est plutôt de prendre le cadeau que la vie donne et de s’enrichir de cela en se disant : tiens, aujourd’hui, maintenant, je passe à la même décision qu’il y a trois ans.

Est-ce que j’ai envie aujourd’hui d’attendre trois ans et me dire finalement si je m’étais mis au sport il y a trois ans donc aujourd’hui j’aurais le corps que je voulais, ou si je m’étais lancé dans l’entrepreneuriat il y a trois ans donc aujourd’hui j’aurais l’entreprise que je veux ou alors les compétences que je veux.

C’est ça en fait la vraie question aujourd’hui : le temps va de toute façon s’écouler et le confort et l’inconfort j’en aurai quoique je fasse. La question c’est que : est-ce que je vais laisser la vie choisir les challenges de ma vie, les problèmes de ma vie, ou est-ce que j’ai envie d’être la personne qui choisit les problèmes de ma vie?

Dans tous les cas, j’aurai des difficultés. Soit c’est les autres qui mettront des problèmes dans ma vie, ou c’est moi qui le décide. Peut-être que là, la question c’est de se dire : dans 3 ans, t’as envie de te dire quoi? Dans trois ans, t’as envie de te dire : je n’ai toujours pas le corps que je voulais, je n’ai toujours pas l’entreprise que je voulais, je n’ai toujours pas développé les compétences que je voulais, je suis toujours en train de m’insulter à l’intérieur de ma tête ou de mal me parler ou de me détester ou de me fouetter. Ou est-ce que j’ai envie de devenir cet homme, cette femme qui arrive à mieux s’aimer et qui a développé le corps qu’il voulait.

En fait, ça commence par maintenant se rendre compte que de toute façon le temps s’écoulera et que la bonne question c’est qu’est-ce que tu désires au plus profond de ton coeur en fait. Est-ce que t’as envie dans trois ans de te dire : ça a été inconfortable, mais je l’ai fait et je suis devenue la personne que je voulais.

Il y a autre chose que je voulais te dire c’est que : on pourrait penser que le résultat on l’aura à la fin, mais en fait le résultat de faire ce qui est important pour soi, on l’a au quotidien. Pouvoir se coucher chaque soir malgré l’inconfort j’ai pris soin de mon corps, ou alors j’ai pris soin de mon entreprise, ou alors je me suis entraîné à mieux communiquer malgré l’inconfort dans mon couple, dans mes relations.

La récompense d’être fière de soi chaque soir, c’est à soi qu’on l’a fait. Je considère que le but d’un objectif ce n’est pas d’être atteint. Le but d’un objectif c’est de me donner de l’énergie au quotidien pour me donner l’envie d’avancer et d’être fière de moi chaque jour. C’est l’idée des petits pas.

Donc encore une fois, la vraie question c’est dans 3 ans, 5 ans, 10 ans, qu’est-ce que t’as envie de te dire? Est-ce que t’as envie de te dire, il y a 10 ans , sous prétexte que ça te paraissait long et compliqué je n’ai rien fait? Ou est-ce que t’as envie de te dire j’ai senti cette flamme en moi de me dire je vais démarrer pour m’honorer.

En plus de te rendre compte qu’en le faisant, c’est peut-être un ami qui va avoir envie de le faire, c’est peut-être une rencontre que tu vas avoir dans 5 ans qui va se dire s’il peut le faire, je peux le faire.

C’est comme ça que, petit à petit, ma vie a changé. Ça me paraissait énormissime de passer de timide à confiant ou de mal de ma peau à quelqu’un qui s’aime. Mais c’est un peu comme une plante qui grandit chaque jour. Tu ne la vois peut-être pas grandir, mais avec du recul, tu te dis : j’ai bien fait de m’en occuper.

Donc je pense que ça vaut le coup là de prendre une décision et de se dire : de toute façon c’est inconfortable. Quitte à vivre, dans l’inconfort autant être fière de moi et m’honorer et inspirer les autres.

Voilà ce que je voulais te dire.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This