1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,83/5 sur 152 votes)

Loading...

Philippe Gabilliet – Carré magique de la vie

Philippe Gabillet : Ce que je trouve un peu faiblard, dans ce qu’on appelle la pensée positive au sens anglo-saxon du terme, c’est quand on vous dit : « quand on veut, on peut ». Non, ce n’est pas si évident que ça. Parfois on veut, mais on ne peut pas.

David Laroche : On ne peut pas tout de suite.

Philippe Gabillet : Pas tout de suite… Un objectif, en gros, ce n’est pas sacré. Il faut savoir, à un moment donné, pour maintenir son énergie, accepter sans états d’âme de changer son objectif. En revanche, ce sur quoi il faut être clair, et ça c’est une vraie distinction, c’est sur la ligne de mire intérieure. Quand vous avez un fusil à lunette, votre cible peut changer, mais il faut que vos soyez bien en alignement avec votre lunette et le point de mire qui est dedans, lui, doit être clair. Notre point de mire intérieurement à nous, c’est quoi ? C’est notre désir fondamental, nos valeurs, c’est ce qu’on cherche vraiment. Ça, c’est d’ailleurs la vraie question. La vraie question pour nous tous, c’est : « Qu’est-ce que je veux vraiment ? ». Et ce n’est pas évident de répondre à cette question-là. C’est : « Qu’est-ce que je veux devenir ? », « Qu’est-ce que je veux obtenir ? », « Qu’est-ce que je veux réaliser ? »…

David Laroche : Ce que je peux apporter.

Philippe Gabillet : Et : « Qu’est-ce que je veux comprendre ? ». Il y a quatre verbes fondamentaux dans la langue française : avoir, être, faire et savoir. Donc, notre devenir en tant qu’individu se structure autour de ces quatre notions : devenir, obtenir, réaliser et comprendre. Ce qui fait une vie, c’est ce qu’on est devenu, ce qu’on a obtenu, ce qu’on a réalisé et ce qu’on a compris ou pas. Voilà. C’est le carré magique.

0
0
voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Share This