1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Vous avez aussi le droit à la gratitude !

Pensez-vous avoir le droit à la gratitude ? Que vous vous jugiez heureux ou non, quel que soit votre niveau de réussite ou d’excellence, il est important de réaliser que nous avons tous droit à la gratitude ! Certains pensent ne pas avoir suffisamment de légitimité pour y prétendre. Pourtant c’est un fait : tous, nous y avons le droit ! 

Beaucoup de personnes se disent heureuses. Cependant, elles ne se donnent pas le droit d’éprouver de la gratitude. Elles pensent qu’elles ne font pas assez bien, qu’elles ne donnent pas assez, qu’elles doivent être les meilleures, mais qu’elles n’y parviennent pas. Alors, elles se bloquent et décident que la gratitude n’est pas faite pour elles. Mais pourquoi n’y auraient-elles pas droit ? Voyons ensemble les raisons pour lesquelles tout le monde a le droit à la gratitude.  

Prendre conscience de ses programmes

Nous avons tous des règles qui nous ont été inculquées dès le plus jeune âge. Ce sont des sortes de programmes qui définissent notre droit à être heureux ou non. Il est intéressant de s’observer et de noter les règles qui nous régissent. 

N’hésitez pas à prendre un carnet et à vous observer sur plusieurs jours. Notez chacune des règles que vous remarquez et vous réaliserez bien vite que certaines d’entre elles vous font mettre la barre très haut et vous font fixer des objectifs très difficiles à atteindre. 

D’autres règles au contraire sont extrêmement faciles à appliquer et vous font rester dans l’ingratitude, car vous ne réalisez pas l’effort fourni et vous restez en permanence dans votre zone de confort.

Si votre programme est d’être toujours le meilleur, vous serez amené à vouloir vous surpasser et à grandir toujours plus. C’est un très bon programme en soi et il est important de le conserver et de l’entretenir. 

Seulement, il est bon d’en prendre conscience, car ce genre de règle peut vite se retourner contre vous. Si vous comptez être sans arrêt le meilleur, vous ne vous donnerez pas le droit à la gratitude lorsque vous échouerez ou que vous vous reposerez. Il en résultera une vie stressante, voire oppressante.

Nous avons tous droit à la gratitude

Prenez conscience d’une chose : nous avons tous le droit à la gratitude ! Peu importe ce que nous faisons, ce que nous vivons, ce que nous disons ou ce qu’on nous a dit, nous avons tous le droit à la gratitude. 

Nous y avons le droit 24H/24. Cela ne veut bien sûr pas dire qu’il faut être dans la gratitude sans arrêt. Cela signifie simplement que nous y avons le droit à tout moment. 

Il faut savoir que peu importe qui vous êtes, vous êtes assez. Vous êtes assez tel que vous êtes, quels que soient votre physique, vos réussites ou vos échecs : vous êtes assez. Alors il n’y a aucune raison que vous ne puissiez pas prétendre à la gratitude. 

Quelques fois, on rencontre des personnes qui refusent la gratitude pour des raisons qui leur échappent. Par exemple, lorsqu’une personne aimée décède, beaucoup de personnes pensent qu’elles n’ont pas le droit à la gratitude, car elles ont été programmées pour souffrir lors de tels évènements. De ce fait, elles croient qu’être dans la gratitude dans ces moments douloureux veut dire qu’elles n’aimaient pas la personne défunte. 

Bien souvent, nous dépassons nos propres limites que ce soit en réussissant un challenge, en parlant devant un public, en gagnant une compétition, etc. Pourtant, nous nous disons que nous aurions dû faire mieux et nous nous interdisons de ressentir de la gratitude. Nous pensons que ce que nous avons fait n’est pas assez, même si nous obtenons les félicitations de notre entourage. 

Mais alors, pourquoi s’interdire la gratitude ? Et si la réponse se trouvait du côté de notre cerveau ? 

Notre cerveau : cet organe non fini

Saviez-vous que nous naissons non finis ? D’un point de vue neurologique, cela signifie que nous naissons dans un espace où tout est possible. Les animaux eux naissent finis, c’est-à-dire qu’ils savent déjà où se trouve la limite de leur esprit, alors que nous ne le savons pas. 

Le mauvais côté, c’est que nous ne savons pas faire grand-chose à la naissance, mais le bon côté c’est qu’en grandissant, nous sommes capables de repousser les limites de ce qui est possible. Il est donc infini de croître et de grandir lorsque l’on est un petit être humain.  

Le plus gros challenge d’un perfectionniste, c’est de se donner le droit à la gratitude ! Qui nous sommes est généralement lié à l’éducation que nous avons reçue et aux expériences que nous avons vécues. C’est ainsi que des programmes se sont imprimés dans notre cerveau et que nous pensons que certains comportements nous permettent d’être aimés.

En réalité, l’être humain cherche à être aimé à tout prix. On pourrait même dire qu’il aime être aimé ! À votre avis, pourquoi tant de personnes aspirent à être riches et célèbres ? Pour recevoir de l’amour bien sûr. Cette recherche de l’amour commence dès la toute petite enfance où on apprend à se faire aimer de ses parents puis de son entourage.

Apprendre à lutter contre l’ingratitude

Pour se donner le droit à la gratitude, il serait bon de casser les codes, n’est-ce pas ? Commencez par vous répéter plusieurs fois : « J’ai le droit d’être dans la gratitude. » Mais aussi : « J’ai le droit à l’erreur, à l’échec, à l’imperfection, au doute, à la colère, à ne pas savoir, à être nul et à être critiqué. » Car oui, vous avez le droit d’être qui vous êtes tout autant que vous avez le droit de ressentir de la gratitude et d’être extraordinaire !

Être dans la gratitude ouvre des portes. C’est pourquoi il est bon de se répéter le plus souvent possible que vous avez le droit à la gratitude, peu importe ce que vous avez fait, peu importe ce que vous n’avez pas fait, peu importe ce que vous avez dit, peu importe ce que vous n’avez pas dit, peu importe ce qu’on vous a dit, peu importe ce qu’on ne vous a pas dit, vous avez le droit d’être dans la gratitude. 

Tout le monde a le droit d’être dans la gratitude, tout le monde mérite d’être aimé, tout le monde mérite de s’aimer. 

Peut-être faites-vous partie de ces personnes toujours positives et optimistes. Dans ce cas, vous vous demandez certainement ce qu’un tel article sur le droit à la gratitude peut bien vous apporter. Mais si vous recherchez au plus profond de vous, vous trouverez certainement des zones d’ombres où vous ne laissez pas de place à la gratitude. 

Peut-être êtes-vous perfectionniste et activez-vous régulièrement les programmes d’ingratitude face à l’échec ? Peut-être souhaitez-vous vivre en permanence dans la gratitude et ressentez-vous de l’ingratitude quand ce n’est pas le cas ? Oui, c’est un comble, mais cela arrive bien plus souvent qu’on ne le croit.

Ne jamais s’interdire d’être dans la gratitude

À présent, posez-vous cette question : « où est-ce que dans mon quotidien je ne me donne pas le droit à la gratitude ? » Vous serez certainement surpris de constater tous ces petits aspects de votre vie où vous vivez dans l’ingratitude sans le savoir. 

Parfois, on s’interdit même d’être dans la gratitude à cause de simples pensées. Par exemple, si une personne a des pensées de violence contre quelqu’un de son entourage, celle-ci va probablement se sentir coupable et ira peut-être même jusqu’à se croire violente par nature. Alors, elle s’enfermera dans la culpabilité et s’interdira d’éprouver de la gratitude. 

Beaucoup de personnes s’interdisent également la gratitude depuis leur enfance, car elles ont développé le sentiment que leur père ou leur mère était insatisfait d’elles. Ou alors, elles pensent ne pas faire partie d’une norme socialement acceptable, par exemple en étant homosexuelles ou en ayant des rêves jugés fous.

Pourtant, nous avons tous quelque chose d’unique qu’il est important de reconnaître et d’accepter. En s’assumant pleinement, il sera plus aisé de ressentir de la gratitude. 

Apprendre à exprimer sa gratitude

Maintenant, respirez profondément et répétez-vous régulièrement comme un mantra : « J’ai le droit à la gratitude, peu importe ce que j’ai fait, peu importe ce que je n’ai pas fait, peu importe ce que j’ai dit, peu importe ce que je n’ai pas dit, peu importe ce qu’on m’a dit, peu importe ce qu’on ne m’a pas dit, j’ai le droit d’être dans la gratitude. »

Pour que la gratitude devienne une habitude, voici un exercice simple à réaliser chaque soir. Notez dans un carnet trois raisons pour lesquelles vous pouvez éprouver de la gratitude qui vous sont arrivées dans la journée. 

La première raison par rapport à une situation donnée, la seconde concernant une personne pour laquelle vous éprouvez de la gratitude et la troisième pour une chose ou un objet qui vous aide au quotidien.

Lors de cet exercice quotidien, il est nécessaire de ressentir pleinement la gratitude vous envahir pour chacun des trois points. Fermez les yeux et pensez-y jusqu’à vous sentir envahi par ce sentiment de gratitude

Ce qu’il faut retenir

Vous avez désormais compris pourquoi il est si important de développer une véritable gratitude d’être qui vous êtes. Posez donc les fouets et cessez de vous faire tant de reproches. Ne vous critiquez plus avec autant de véhémence et laissez tomber les normes sociales. 

Souvenez-vous que pour se donner le droit à la gratitude, il est nécessaire de :

  • prendre conscience de ses programmes ;
  • réaliser que nous avons toutes et tous droit à la gratitude ;
  • savoir que notre cerveau nous incite à repousser nos limites ;
  • apprendre à combattre l’ingratitude ;
  • ne jamais s’interdire de ressentir de la gratitude ;
  • pouvoir exprimer librement sa gratitude.

Se donner le droit à la gratitude va vous permettre de vous dépasser et vous faire grandir. Pour cela, il va falloir mettre en place certaines actions. C’est pourquoi toute l’équipe de David Laroche a conçu 28 jours pour activer le pouvoir de la gratitude (https://acces.davidlaroche.fr/f28jgratitude-seule-1), un programme de formation très complet pour vous permettre de passer au niveau supérieur de votre vie grâce à la gratitude.

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This