1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5,00/5 sur 1 votes)

Loading...

Comment vivre le moment présent

On entend de plus en plus parler de l’importance de vivre le moment présent, d’être connecté à ce qui est en train d’arriver ici et maintenant. 

 

Au départ, j’avais du mal à comprendre cette notion : pour moi, nous étions forcément, constamment dans le moment présent. Mais j’ai pris conscience qu’à plusieurs moments de ma vie, je pensais être présent alors que mon esprit était en train de vagabonder.

 

Nous avons cette capacité magique de pouvoir revoir des moments de notre passé ou bien à nous projeter dans le futur pour faire des projets. Pour autant, il est important de savoir se recentrer sur le moment présent pour en profiter, et pour ne pas passer à côté de nos vies. 

 

C’est en profitant de l’instant présent que l’on apprécie ce qui est en train de se passer, que l’on met de la valeur sur les moments que l’on est en train de vivre. 

 

Je vous partage aujourd’hui 7 clés qui vous aideront à vous ancrer dans le moment présent. C’est parti ! 

 

Respirer

 

C’est un conseil que je vous donne régulièrement dans mes vidéos, et pour cause : le fait de respirer est bon pour le corps et pour l’esprit. 

 

Nous avons beaucoup de réflexes de respiration qui nous permettent de nous sentir bien. Le soupire par exemple, nous aide à détendre le ventre et évite à notre estomac de se nouer. 

 

Lorsque vous sentez que vous commencez à vous agiter, stoppez ce que vous êtes en train de faire et respirez.

 

Prenez des grandes inspirations et expirations – qui ont la même durée. Vous pouvez inspirer en comptant jusqu’à 3, puis expirer en comptant jusqu’à 3 également. Concentrez-vous quelques secondes sur votre souffle, cela empêchera à votre esprit de se dissiper et vous aidera à reprendre pleinement possession de votre corps.  

 

 Développer la conscience des petits détails

 

Ce sont nos cinq sens qui nous aident à vivre l’instant présent : c’est en prenant le temps de penser à ce que nous voyons, ce que nous entendons, ce que nous sentons, ce que nous goûtons et touchons que nous percevons la réalité du moment. 

 

Lorsque l’on marche par exemple, il est facile de laisser nos pensées vagabonder. Dans ces moments-là, prenez le temps d’écouter le chant des oiseaux par exemple : cela vous reconnectera instantanément au présent. Vous pouvez aussi admirer ce qui vous entoure, remarquer une odeur particulière. 

 

Avant de monter sur scène, j’avais tendance à stresser très facilement – et donc à me projeter dans le futur : je m’imaginais sur scène et j’étais angoissé à l’idée que les choses puissent mal se passer. Pour me débarrasser de cette peur, je faisais un exercice très simple. 

 

Je prenais un moment pour me concentrer sur : 

  • 3 choses que je voyais
  • 3 choses que j’entendais
  • 3 choses que je pouvais sentir

 

En faisant cet exercice, vous remarquerez que votre esprit se recentre sur l’instant présent, sur les émotions que vous êtes en train de vivre. Il vous permet de maîtriser le moment présent. 

 

Il est selon moi très important d’avoir cette capacité à replonger dans nos souvenirs inspirants pour en tirer des leçons par exemple, ou bien de se projeter dans l’avenir pour comprendre ce que vous souhaitez créer, votre vision de la vie. Mais cette capacité à vivre le moment présent vous permet d’apprécier chaque moment que la vie a à nous offrir.

 

Revenir sur les sensations corporelles

 

Les sensations que nous ressentons à travers notre corps nous font revenir instantanément dans le présent. 

 

Par exemple, lorsqu’on reçoit une gifle, peu importe ce que nous étions en train de faire ou bien ce à quoi nous étions en train de penser, cela nous stoppe dans nos pensées et nous ramène dans le présent. La même chose se produit lorsqu’on se cogne le pied dans la table basse par exemple. 

 

Voilà pourquoi on a tendance à se pincer pour être certain de ne pas être dans un rêve : les sensations nous ancrent dans le moment présent. 

 

Respirer

 

La 4ème clé pour vivre dans l’instant présent, c’est de respirer. Je sais qu’il s’agissait de mon premier conseil, mais je tiens à le répéter puisque c’est le plus important de tous, le seul qu’il faut retenir ! 

 

J’aurais d’ailleurs pu écrire un article entier uniquement sur l’importance de respirer – parce que c’est la base ! Tout ce que vous lirez ou entendrez qui traite du bien-être aura forcément comme base la respiration. Si vous pratiquez le yoga, la méditation, le tir à l’arc, les arts martiaux, etc : vous savez que l’importance de la respiration est ce que l’on enseigne en premier. Pourquoi ? Parce que c’est la respiration qui nous permet de trouver notre équilibre. 

 

Alors prenez le temps de bien respirer. Si vous avez du mal à vous concentrer, à réfléchir, si vous vous sentez anxieux ou bien stressé, respirez en pleine conscience, aidez votre cerveau à s’oxygéner pour mieux se calmer. Vous vous sentirez instantanément apaisé. 

 

Ralentir

 

J’avais pour habitude d’être toujours dans l’action, de toujours tout faire à 100%, de penser à plein de choses en même temps et de travailler sur plusieurs projets en parallèle. Au début, tout fonctionnait puisque l’excitation me donnait l’adrénaline et l’énergie nécessaires pour être partout à la fois. 

 

Le problème, c’est qu’il s’agit d’un rythme qui n’est pas tenable sur la durée : le corps finit par s’épuiser, par dire stop. Dans mon cas, je sentais qu’il fallait que je ralentisse car je commençais à tomber malade : rhume, mal de dos – je sentais que je devais appuyer sur le frein car mon corps m’en donnait le signal. 

 

Aujourd’hui, j’ai appris à identifier ces signaux et dès que je sens le surmenage et la fatigue arriver, j’ai conscience que je dois calmer le rythme. Cela ne veut pas dire que je dois tout arrêter, ne plus travailler pour le reste de la journée et aller à la plage. Cela signifie simplement que je dois prendre le temps de respirer, de me calmer, puis de recommencer à travailler de manière plus zen et plus saine. Sans cela, je sais que je ne vais pas tenir sur la durée. 

 

Ce temps que vous avez la sensation de perdre en essayant de vous calmer et en prenant quelques instants pour vous, c’est en réalité du temps de gagné puisque vous évitez le surmenage, les erreurs, le stress et la fatigue. 

 

Le proverbe <i>« Qui veut aller loin ménage sa monture »</i> prend tout son sens ici : préservez-vous et sachez profiter du moment présent, car c’est au final ce qui vous aidera à atteindre vos objectifs. 

 

Lâcher l’impatience

 

La 6ème clé que je peux vous donner vivre vivre dans l’instant présent, c’est de vous libérer de votre impatience. 

 

L’impatience, c’est l’illusion que ce qui va nous arriver plus tard est mieux que ce qui nous arrive aujourd’hui. Que ce qui nous attend sera plus agréable, plus confortable. 

 

Sachez apprécier le moment présent, prenez conscience qu’il y a des très belles choses autour de vous. 

 

Développer sa gratitude

 

Mon dernier conseil pour vivre dans l’instant présent, c’est de développer votre gratitude. 

 

La gratitude, c’est le remède à l’impatience. Développer sa gratitude, c’est apprendre à aimer ce que la vie vous donne dans toute situation. Car dans toute situation, il y a du positif, des choses à apprendre, à découvrir et à aimer – même si vous ne vous en rendez pas compte sur le moment. 

 

Il m’est arrivé il y a quelques temps de vivre une situation très inconfortable, un événement qui m’éloignait de mes objectifs et de mes rêves, et que j’aurais préféré ne pas avoir à vivre puisque j’ai eu la sensation qu’il ne m’avait rien apporté de bon. 

 

Avec du recul, j’ai pris conscience que pendant cette période, mes proches ont été d’un soutien sans faille. Je me suis senti plus entouré et aimé que d’habitude – j’ai eu plus de preuves d’amour dans cette période désagréable, que dans un moment où tout va bien. 

 

C’est précisément ce qui m’a permis de me dire qu’il y a du bon dans toute situation, et de revenir dans le présent au lieu de ressasser cette période désagréable. 

 

Vivre dans le moment présent, c’est la capacité de savoir apprécier la vie sur l’on a, ce qui nous entoure, ce qui se passe ici et maintenant. Plus vous vous entrainerez à le faire – plus cela deviendra facile pour vous de vous ancrer dans le présent.

 

On avance ensemble ! 

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This