1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5,00/5 sur 1 votes)

Loading...

La gratitude, qu’est-ce que c’est ?

la reconnaissance

Si vous vous intéressez au développement personnel depuis un certain temps, vous avez forcément entendu parler de la gratitude. Mais au fait, qu’est-ce que la gratitude ? Il s’agit de la compétence et de la capacité à savoir dire : merci ! Vous pouvez de ce fait remercier la vie, les personnes ou les objets qui vous entourent et les circonstances qui ont fait de vous la personne que vous êtes aujourd’hui.

En développant votre gratitude, vous serez en mesure d’apprécier tout ce que vous avez déjà et de profiter pleinement de votre vie telle qu’elle est. N’est-ce pas magique ? À présent, voyons comment définir la gratitude, puis découvrons les quatre niveaux de la gratitude ainsi que ses quatre dimensions afin d’être en pleine mesure de la comprendre et de l’intégrer à votre vie quotidienne.

Définition de la gratitude

Entrons dès à présent dans le vif du sujet en nous posant la question : qu’est-ce que la gratitude ? Il s’agit en réalité de la capacité à voir son passé comme parfait. Attention, comprenez bien le sens du mot parfait : cela signifie que la dose de souffrance et la dose de plaisir étaient savamment équilibrées et que ce que nous avons vécu était ce que nous avions besoin de vivre pour faire de nous les personnes que nous sommes aujourd’hui.

Pour grandir, il est nécessaire de mélanger le plaisir et la souffrance . Vous savez, c’est comme en électricité où le positif et le négatif sont tous les deux nécessaires pour créer un courant électrique. La gratitude, ce n’est pas remercier le plaisir uniquement, mais c’est remercier l’ensemble des facteurs qui nous ont amenés là où nous en sommes.

On peut alors remercier la vie pour ce qu’elle nous a apporté et ainsi se sentir chanceux. Développer la gratitude, c’est développer la capacité à désirer ce que l’on a déjà. Ainsi, la vie, ou l’Univers si vous préférez, nous aide à obtenir plus de ce que l’on a déjà et de ce que l’on aime. En réalité, éprouver de la gratitude est un mélange de désir, de considération qu’il s’agit d’une norme pour nous et de reconnaissance pour cela.

Enfin, voici une recette détonante pour avoir une vie magique :

  • savoir ce que l’on veut ;
  • lâcher prise ;
  • éprouver de la gratitude pour ce que l’on a déjà.

Les 4 niveaux de gratitude

Voyons à présent quels sont les quatre niveaux de la gratitude afin que vous puissiez déterminer où vous en êtes et quelle est la prochaine étape à franchir pour une amélioration continue.

L’ingratitude

Le premier niveau de gratitude est en réalité l’ingratitude. Mais qu’est-ce que l’ingratitude ? Il s’agit du fait de croire que ce que vous avez actuellement n’est pas bon pour vous et que votre vie n’est pas parfaite.

Si vous êtes malade, vous pouvez penser que votre corps n’est pas parfait. Si votre couple bat de l’aile, vous pouvez croire que vous n’êtes pas avec la bonne personne. Vous pouvez encore croire que vous n’avez pas eu les bons parents ou croire que vous n’avez pas le bon président ou croire que vous ne vivez pas dans la bonne société, etc.

Bref, vivre dans l’ingratitude, c’est croire que votre vie actuelle n’est pas la bonne pour vous. Il est important d’insister sur le fait qu’il s’agit d’une croyance, car comme nous l’avons déjà évoqué, chaque événement de votre vie, qu’il s’agisse de plaisir ou de souffrance, était nécessaire. Il est donc important d’avoir de la gratitude pour tous les aspects de votre vie.

On voit souvent des personnes transformées grâce à la gratitude, alors qu’elles ont vécu des choses abominables : licenciement, faillite, viol, humiliation… Pourtant dès lors que ces personnes parviennent à se connecter à la gratitude, elles s’ouvrent et changent radicalement. C’est bien la preuve que la gratitude concerne tout le monde et qu’il n’y a rien dans l’univers pour lequel on ne puisse pas avoir de la gratitude.

L’émotion de la gratitude

L’émotion de gratitude ne dure qu’un cours laps de temps et fait partie d’un cycle dans lequel on ne ressent de la gratitude que brièvement. Par exemple, si vous sortez d’une réunion houleuse et que vous ressentez du stress, vous allez prendre l’air un instant et à ce moment, vous ressentez de la gratitude pour cette courte pause que vous vous accordez dans une journée très chargée.

Se connecter à l’émotion de gratitude, même quelques secondes, est déjà une grande étape, car plus on se connecte à l’émotion, plus on pourra y revenir facilement et rapidement en créant une « autoroute neuronale ».

En effet, la gratitude est une séquence neurologique et il est bon de renforcer ses connexions neuronales en se connectant à l’émotion de gratitude le plus souvent possible. Pour cela, il suffit de mettre de l’attention sur ce qui provoque de la gratitude dans sa vie.

Comme vous l’avez compris, plus vous vous connecterez à l’émotion de gratitude, plus vous créerez de connexions neuronales capables de vous faire ressentir de la gratitude. Ainsi, vous parviendrez rapidement au troisième niveau qui est l’humeur de gratitude.

L’humeur de gratitude

L’humeur de gratitude est quant à elle plus durable que l’émotion. Il ne s’agit pas de ressentir de la gratitude, mais d’en avoir le potentiel. En d’autres termes : c’est la capacité à accéder à la gratitude très rapidement.

L’humeur est comme un socle à la gratitude. Celui-ci est déterminé par notre patrimoine génétique, par notre éducation et par notre capacité à se connecter rapidement.

Une fois que vous aurez atteint l’humeur de gratitude, vous deviendrez rapidement addict ! Et une fois que vous serez addict, vous serez fin prêt à passer au quatrième niveau de gratitude qui est le trait de caractère.

Le trait de caractère

Alors, qu’est-ce qu’un trait de caractère ? Celui-ci a quelque chose de formidable, car il est en quelque sorte l’autopilote de votre gratitude. Grâce à lui, vous n’aurez même plus besoin de réfléchir pour vous connecter à la gratitude, elle viendra spontanément à vous.

Vous savez, on décrit généralement les personnes par leur trait de caractère principal. Vous direz par exemple d’une personne ayant la capacité de se mettre rapidement en colère qu’elle est colérique ou d’une personne qui a tendance à mentir qu’elle est menteuse, etc. Bien sûr, ces personnes ne sont pas que colériques ou que menteuses, mais c’est leur trait de caractère principal qui les définit.

En développant un trait de caractère, on crée les circuits chimiques et neurologiques qui nous rendent addicts. En devenant accro à la gratitude, vous n’aurez pas de difficulté à voir en quoi une épreuve peut être bénéfique pour vous.

Bien sûr, lors d’une difficulté, une personne qui a développé le trait de caractère de la gratitude va certainement passer par un certain mal-être s’il rencontre une difficulté majeure. Mais plus le trait de caractère sera ancré, plus cette personne rebondira rapidement et verra l’opportunité qui s’ouvre à lui plutôt que la difficulté.

Les 4 dimensions de la gratitude

la gratitude

Maintenant que vous connaissez les quatre niveaux de gratitude, découvrons ensemble quelles en sont les quatre dimensions afin de pouvoir rentrer plus en profondeur sur le sujet de la gratitude.

L’intensité

Vous l’avez sûrement compris, quand on parle d’intensité, il s’agit de celle avec laquelle vous ressentez la gratitude envahir tout votre corps. C’est ainsi que vous pourrez déterminer si vous vous connectez à un grand ou à un petit niveau de gratitude.

En effet, il y a une différence entre reconnaître que l’on a de la chance et pleurer de gratitude en remerciant l’Univers, Dieu, la Science ou la Médecine, par exemple, pour ce que l’on reçoit.

La fréquence

Une fois que vous avez déterminé avec quelle intensité vous êtes capable de vous connecter à la gratitude, faites attention à la fréquence à laquelle vous le faites. Certaines personnes s’y connectent rarement, mais avec beaucoup d’intensité, tandis que d’autres s’y connectent souvent avec une moindre intensité.

Comme nous l’avons vu plus haut, il est important de ressentir fréquemment de la gratitude. C’est ainsi que nos connexions neuronales vont se créer et que nous pourrons accéder à la gratitude à un haut niveau.

L’étendue

Cette fois, il s’agit de savoir si vous ressentez de la gratitude pour un seul ou plusieurs aspects de votre vie, ce qui est déjà très bien, ou si vous êtes capable d’étendre votre gratitude à une zone plus large.

Demandez-vous pour qui ou quoi vous avez de la gratitude. Vos enfants, vos parents, vos amis ? Ou éprouvez-vous également de la gratitude pour d’autres aspects, peut-être moins confortables, de votre quotidien ?

La densité

Enfin, la dernière dimension de la gratitude est la densité. C’est-à-dire, que vous êtes capable de voir au-delà des apparences pour remercier toute la chaîne mise en mouvement dans la réalisation de l’objet ou l’évènement pour lequel vous avez de la gratitude.

Par exemple, si vous êtes reconnaissant de posséder un objet qui vous aide au quotidien, vous ressentez probablement de la gratitude pour lui. Mais avez-vous conscience de toutes les personnes que cela implique : le fabricant, le vendeur, le transporteur, etc. La densité est donc la capacité à ressentir de la gratitude pour une multitude de personnes et de facteurs qui vous ont amenés jusqu’ici.

En bref

Alors, qu’est-ce que la gratitude ? Ce n’est pas être à 100 % dans le plaisir et dans la gratitude. C’est savoir apprécier le chemin que nous empruntons et le rythme de notre vie. C’est comprendre que notre passé est parfait tel qu’il est, car il a fait de nous les personnes que nous sommes à présent.

Tel un muscle, la gratitude se travaille. Ainsi nous serons capables de franchir ses différents niveaux qui sont :

  • l’ingratitude ;
  • l’émotion de gratitude ;
  • l’humeur de gratitude ;
  • le trait de caractère.

Pour y parvenir, ne vous demandez plus : « comment je me sens ? », mais plutôt : « qu’est-ce qui crée de la gratitude dans ma vie ? ».

Enfin, veillez à ne pas vous enfermer dans la gratitude conditionnelle, c’est-à-dire avoir de la gratitude uniquement si les éléments vous sont favorables. Tentez également d’éprouver de la gratitude inconditionnelle, même si vous êtes dans une situation inconfortable nous vous invitons à activer le pouvoir de la gratitude

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5,00/5 sur 1 votes)

Loading...

Maintenant la partie plus importante : VOUS!!

Votre opinion est ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

 

Alors que retenez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vivre le moment présent | 7 clés | David Laroche - […] dans l’instant présent, c’est de développer votre gratitude. Vous pouvez jeter un regard sur ce qu’est la gratitude afin…

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This