1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,50/5 sur 12 votes)

Loading...

Comment se débarrasser de son égo

Se libérer de son égo

L’égo, c’est la représentation consciente que l’on a de soi-même. C’est une partie de notre identité, de ce que nous pensons être à chaque fois que nous nous identifions à quelque chose.

Dès que l’on se compare à quelqu’un, que l’on souhaite argumenter pour prouver que l’on a raison, à chaque comportement où l’on va vouloir montrer sa supériorité à l’autre ou bien prouver que l’on a plus de connaissances, on va mobiliser notre égo. Alors pourquoi autant de personnes souhaitent s’en débarrasser ?

Car l’égo nous pousse à toujours nous sentir supérieur aux autres. Si vous êtes dans une démarche de développement personnel, si vous voulez vous reconnecter à vous-même, alors vous allez avoir besoin de parfois faire taire votre égo.

Comprendre que seul l’égo veut tuer l’égo

Si vous souhaitez tuer votre égo, vous allez devoir commencer par essayer de le comprendre, de savoir d’où il vient et pourquoi il existe. Sans comprendre son origine et sa raison d’être, il vous sera impossible de vous en débarrasser – ou de le faire taire lorsque cela est nécessaire. Apprenez à le connaître, à l’accepter comme une partie de vous à part entière.

Reconnaître la partie de soi qui est en train d’agir

Apprenez ensuite à déceler lorsque votre égo prend le dessus. Par exemple, quand vous êtes en train d’essayer de prouver que vous avez raison, essayez de comprendre ce qui est en train de se jouer à l’intérieur de vous pour mieux vous superviser.

Dans ces moments-là, il y a deux parties en vous : la partie qui se sent délaissée et qui veut exister, qui impose sa présence, qui vous fait interagir de manière différente avec les autres – et la partie qui est en paix avec ce qui est en train de se jouer, qui est calme, sereine.

La prochaine fois que vous serez dans ce genre de situation, entraînez-vous et essayez d’apprendre à reconnaître quelle partie de vous est en train de prédominer l’autre, de remarquer lorsque votre égo prend le dessus. C’est ce qui va vous permettre ensuite de vous en détacher et d’éloigner de cette partie de vous.

Se désidentifier de ses pensées

Se désidentifier de ses pensées

Énormément de personnes s’attachent à leurs pensées, aux conversations qu’elles ont en elles-mêmes. Pourtant, ces pensées ne vous définissent pas.Imaginez-les comme des stations de radio, qui sont émises tout autour de vous mais qui ne vous appartiennent pas. La seule radio qui vous appartient, c’est celle sur laquelle vous décidez de vous connecter.

Nos pensées fonctionnent exactement de la même manière : nous sommes constamment submergés par tout un flot de pensées, mais ces pensées qui traversent notre esprit ne définissent pas qui nous sommes, elles ne nous appartiennent pas. Nous n’avons pas à les écouter, à leur accorder de l’importance ou à les nourrir.

C’est à vous de décider sur quelles pensées vous portez votre attention, et c’est justement cette attention qui va leur permettre de se développer. Si vous décider de vous concentrer sur les pensées qui vous viennent de votre égo : la comparaison, l’exagération de soi, ou au contraire la minimisation – vous allez les faire grossir, et elles seront encore plus présentes en vous.

Prenez conscience que vos pensées ne déterminent pas qui vous êtes, qu’elles ne sont qu’une petite partie de vous dont vous pouvez vous détacher – cela va vous aider à vous calmer et à vous apaiser. La première étape consiste donc à vous aider à accepter que l’égo fait partie de vous, la seconde vous permet de le reconnaître, de savoir lorsqu’il prend le dessus.

Au lieu d’essayer de lutter contre lui, de le repousser et de chasser les pensées qu’il amène avec lui, acceptez qu’il soit présent, qu’une partie de vous tente parfois de prendre le dessus.Admettez que ces pensées ne sont qu’une partie de vous, qu’elles ne définissent pas la personne que vous êtes le reste du temps.

Prendre conscience que l’éco a une intention positive

Lorsque votre égo prend le dessus, quand il essaye de prouver que vous avez raison, quand vous vous comparez à d’autres personnes, quand vous vous sentez supérieur : c’est parce qu’il essaye de vous protéger. Il essaye de préserver l’identité que vous avez créée. Non pas pour le simple plaisir d’écraser les autres, mais pour prouver que vous existez.

L’égo participe à la création de notre identité, et je ne suis pas certain que s’en débarrasser totalement serait réellement bénéfique. Par exemple, je suis sûr qu’il y a certains projets que vous avez réalisé uniquement par égo.

Il peut s’agir d’une performance sportive, de faire quelque chose qui vous faisait peur ou bien qui était tout simplement en dehors de votre zone de confort. Votre égo vous a poussé à le réaliser et à vous prouver que vous en étiez capable.

Acceptez que votre égo peut parfois vous aider à vous dépasser. Il nous pousse parfois à faire des choses qui nous aident à avoir confiance en nous, ou bien à inspirer d’autres personnes et à les motiver à réaliser leurs rêves.

L’égo a une intention qui est positive – mais sa façon de s’exprimer n’est pas toujours la plus adaptée. Voyez l’égo comme un patron d’entreprise : il est garant que tout se passe bien, que l’entreprise tourne, que personne ne vienne marcher sur les platebandes et qu’elle reste première dans son domaine.

Dès que les choses ne se passent pas comme prévu, il panique et devient beaucoup trop présent. Acceptez cette partie de vous, qui est là pour vous protéger et vous aider.

Se désidentifier de ce que l’on pense être

Ce qui construit et nourrit notre égo – et ce qui nous empêche d’évoluer, c’est ce que nous pensons être. Par exemple, vous vous voyez comme une personne douée aux échecs et très à l’aise dans les relations avec les autres.

Si quelqu’un vous fait sentir que vous n’êtes pas si à l’aise dans vos interactions sociales, ou remet en cause vos compétences aux échecs, votre égo va prendre le dessus et essayer de vous défendre.

Il va avoir besoin de faire sentir que vous êtes effectivement ce que vous pensez être, il va tout faire pour le prouver autour de vous. Pour maîtriser cet aspect de vous, il faut vous désidentifier de ce que vous pensez être.

Prenez conscience que l’image que vous avez de vous-même n’est qu’une image, elle n’est qu’une partie de vous. Désidentifiez-vous de vos croyancex, vos diplômes et votre statut social. Reconnectez-vous à votre cœur, à votre vraie nature.

Vous avez de la valeur en tant que personne. Apprenez à vous connaître, découvrez votre vraie nature. Plus vous serez connecté à vous-même, moins vous aurez de peurs et moins votre égo prendra le dessus – puisqu’il aura de moins en moins de choses à défendre aux yeux des autres.

L’idée, c’est de ne plus agir en réaction à ce que l’on pense être, et de se reconnecter à notre vraie nature.

Se féliciter, se remercier et s’aimer

Dès lors que vous serez en capacité de remarquer lorsque votre égo prend le dessus, regardez cette partie de vous avec bienveillance. Prenez le recul nécessaire pour vous demander si c’est de cette façon que vous souhaitez vous comporter et interagir avec les autres ou si vous avez besoin d’une amélioration continue.

Est-ce que vous pourriez vous exprimer d’une manière différente, plus douce pour vous-même et pour les personnes qui vous entourent ?

Apprenez à vous connaître vraiment, et apprenez à connaître et à apprécier l’autre tel qu’il est. Vous vous rendrez compte que les personnes qui vous entourent de sont pas meilleures que vous, et que vous n’êtes pas meilleures qu’elles non plus. Chaque personne est différente, chaque personne attend des choses différentes de la vie.

Vous n’avez pas à vous sentir supérieur, ni à prouver quoi que ce soit – ni à vous, ni aux autres. Vous êtes une personne géniale. Plus vous vous aimerez comme vous êtes, moins votre égo aura besoin de prendre le dessus et vous aurez confiance en vous-même.

Et, donc pour surmonter votre égo et vous en passer, David et son équipe vous appelle à la confiance en soi à travers le programme LE DÉFI DES 7 JOURS. Cliquer ICI pour accéder à ce programme est conçu pour vous aider à développer la confiance en vous.

 

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4,50/5 sur 12 votes)

Loading...

Maintenant la partie plus importante : VOUS!!

Votre opinion est ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

 

Alors que retenez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Kevin Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Kevin
Invité
Kevin

1-ne pas s’identifier à ses pensées!
2-être bienveillant
3-avoir confiance
4-ne pas se comparer

Share This