1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (Soyez le premier à voter)

Loading...

Comment prendre une bonne décision ? 8 techniques qui vont vous aider

L’une des questions qui revient le plus fréquemment lors de coachings ou de séminaires en développement personnel, c’est : comment prendre une bonne décision ? Il est possible que vous vous posiez actuellement cette question ou que vous vous la soyez posée un jour. En effet, il peut être très stressant de se trouver confronté à un choix

 

La peur de prendre une mauvaise décision devient envahissante et finalement on ne sait plus quelle direction prendre dans la vie. Heureusement, il existe des moyens de prendre une bonne décision. Voici 8 techniques qui vous aideront à faire le bon choix.    

 

Technique n° 1 : Célébrer le fait d’avoir un choix à faire

 

Lorsque vous devez prendre une décision, plutôt que de vous apitoyer sur votre sort, soyez reconnaissant d’avoir la chance de vous retrouver face à un choix. 

 

Commencez par célébrer les différents chemins qui s’offrent à vous et par prendre conscience que tout le monde n’a pas cette chance. Généralement, quand un choix se présente à vous, c’est que vous devez décider entre deux choses que vous aimez. Quel luxe !   

 

Ce qu’on ne réalise pas souvent, c’est que les choix sont la conséquence de nos victoires du passé. Nous avons appris, nous avons progressé, nous avons vécu des évènements forts durant lesquels nous n’avons eu aucun choix à faire, car tout nous était imposé. 

 

Alors si aujourd’hui nous devons faire un choix, c’est grâce à notre persévérance. Cela vaut la peine d’être célébré, n’est-ce pas ? 

 

Technique n° 2 : Penser à long terme pour prendre une bonne décision

 

Face à une décision importante, l’idéal est de savoir prendre du recul et de penser sur le long terme. Il est nécessaire de prendre conscience que ce qui compte réellement, ce ne sont pas les fluctuations de la vie à court terme, mais le cumul de toutes nos décisions sur le long terme. Prendre une bonne ou une mauvaise décision à court terme n’est pas si grave.

Cependant, le cumul de nos décisions nous orientera sur des trajectoires différentes et aura des conséquences importantes sur le cours de notre vie. Il vaut mieux savoir se projeter dans le futur et se demander si le choix que nous nous apprêtons à faire aura les répercussions attendues dans la vie que l’on a envie de se créer. 

 

Ainsi, face à un choix, demandez-vous si la solution vers laquelle vous penchez va dans le sens que vous voulez donner à votre vie ou s’il ne s’agit que de l’illusion d’un petit plaisir à court terme, qui pourrait avoir de mauvaises répercussions dans le futur. 

 

Pour prendre la bonne décision, demandez-vous ceci : « Plus tard, serai-je fier de mon choix ? ». Lors de décisions importantes, vous pouvez même inverser les choses et vous demander si à la fin de votre vie, vous allez regretter ou applaudir cette décision.

 

Technique n° 3 : Libérez-vous de la charge associée à la mauvaise décision

 

Penchons-nous d’abord sur ce qu’est une mauvaise décision. Il s’agit simplement du fait de percevoir plus d’inconvénients que d’avantages à choisir telle ou telle chose. Mais en réalité, il n’y a jamais plus d’avantages ni d’inconvénients, il n’y a que des perceptions subjectives. Car finalement, tout est susceptible de nous faire grandir ! 

 

L’un des moyens paradoxaux de prendre une bonne décision est de voir les bénéfices de prendre une mauvaise décision. Imaginez-vous faire le mauvais choix : quelle leçon en tireriez-vous ? 

 

Il est important de distinguer la différence entre « vouloir avoir » et « vouloir devenir ». Le premier cas est stressant, car il s’agit de gagner ou au moins d’éviter de perdre. Le second cas mise sur le long terme. Lorsque l’on veut devenir, on ne pense plus en termes de bonne ou mauvaise décision, on pense en termes d’expérience à acquérir. « Vouloir devenir » fait partie de l’état d’esprit du décideur.  

 

Technique n° 4 : Faites des mauvais choix

 

Comment pouvez-vous espérer faire de bons choix si vous n’avez jamais fait de mauvais choix ? Ne jamais oser prendre une décision, qu’elle soit bonne ou mauvaise, bloque le système d’apprentissage. Le cerveau se retrouve alors sclérosé et incapable de faire des choix, aussi petits soient-ils. 

 

Alors, n’hésitez pas à prendre les mauvaises décisions et n’ayez plus peur de faire de mauvais choix. C’est ainsi que vous apprendrez à prendre une bonne décision lorsqu’un choix fatidique se présentera à vous. C’est ainsi que l’on apprend à devenir un décideur ! 

 

Technique n° 5 : Intégrez des éléments rationnels

 

Quand on hésite entre deux choix, la meilleure solution pour prendre une bonne décision est d’intégrer les éléments rationnels. Ainsi, le système nerveux parvient plus facilement à faire la balance entre les avantages et les inconvénients de chaque partie.

 

Souvent, la bonne décision vient du cœur et établir une telle liste des pours et des contres ne fait que nous embrouiller davantage. Dans ce cas, il est important d’écouter son cœur, car il sait que tout est équilibré et il sait pourquoi vous êtes sur terre et quelle est la décision à prendre pour vous accomplir pleinement.

Technique n° 6 : Écoutez votre cœur

 

Comme nous venons de l’évoquer dans la technique précédente, il est primordial de savoir écouter son cœur. Pour ce faire, vous devez vous entraîner à ressentir votre cœur et à être centré. 

 

La meilleure façon d’être centré, c’est de ne pas être dans l’illusion qu’une des deux décisions sera magique et que l’autre sera catastrophique. Ainsi, vous vous rendrez compte que tout est équilibré et que, quelle que soit votre décision finale, vous ne ferez qu’apprendre et avancer. 

 

Mais comment écouter correctement son cœur ? La technique suivante vous en dira plus !

 

Technique n° 7 : Écouter votre corps

 

Pour savoir ce que dit son cœur, il faut avant tout écouter son corps. Vous devez vous observer et apprendre à vous connaître. Par exemple, la plupart des gens penchent légèrement le corps vers l’avant quand leur cœur dit « oui » et vers l’arrière quand leur cœur dit « non ». 

 

La prochaine fois que vous serez face à un choix, prenez quelques instants pour vous observer. Si votre corps se balance légèrement d’avant en arrière ou si votre gorge se serre ou s’ouvre, vous aurez alors quelques indications sur la manière dont vous réagissez et dont vous pouvez vous servir de votre langage corporel pour prendre la bonne décision.

 

D’autres signes corporels peuvent vous alerter sur la préférence de votre cœur. Êtes-vous plutôt tendu ou relâché ? Est-ce que votre ventre se contracte ou sentez-vous votre plexus solaire s’ouvrir ? Ressentez-vous une montée d’énergie ou une baisse d’énergie ? Votre corps est l’instrument de votre cœur, écoutez-le !

Technique n° 8 : Ouvrez le champ des possibles

 

Enfin, la dernière technique pour prendre une bonne décision est de rester ouvert à d’autres choix. Nous sommes parfois tellement focalisés sur la solution A ou B que nous ne voyons pas qu’il existe une solution C, qui nous conviendrait peut-être mieux encore. 

 

Quelques fois aussi, la meilleure décision est justement de ne pas prendre de décisions ou de repousser la prise de décision à une date ultérieure. On peut également décider de mixer deux solutions pour en créer une troisième plus adéquate. Car finalement, tout est possible !

 

Alors, la prochaine fois qu’un choix se présentera à vous, respirez ! Prenez une grande inspiration par le nez en gonflant le ventre et la poitrine et expulsez l’air par le ventre puis par les poumons. Ce simple geste calmera votre mental et vous reconnectera à votre corps. 

 

Ce qu’il faut retenir

 

Êtes-vous prêt à prendre une bonne décision ? Revoyons ensemble les 8 techniques qui vous aideront à avoir l’esprit suffisamment clair pour faire le bon choix :

  • 1. Célébrer le fait de pouvoir faire un choix : vous avez de la chance d’avoir le choix et de pouvoir prendre librement une décision. Profitez-en ! ;
  • 2. Penser sur le long terme : si vous vous projetez vers l’avenir et que vous vous demandez si plus tard vous allez approuver ce choix, alors vous êtes sur la bonne direction ;
  • 3. Libérez-vous de la charge associée à la mauvaise décision : en voyant ce que chaque choix peut vous apporter et ce que vous pouvez en apprendre, vous les considérerez bien différemment ;
  • 4. Faites des mauvais choix : allez-y, n’ayez pas peur, c’est comme cela qu’on apprend de ses erreurs et qu’on se forge une mentalité de décideur ;
  • 5. Intégrez des éléments rationnels : en pesant les avantages et les inconvénients de chaque solution, on y voit souvent plus clair ;
  • 6. Écoutez votre cœur : il sait ce qui est bon pour vous ! ;
  • 7. Écouter votre corps : il est l’instrument du cœur et vous donnera de précieuses indications ;
  • 8. Ouvrez le champ des possibles : la meilleure solution n’est pas toujours celle que l’on croit !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Une seule de ces 5 erreurs suffit à vous empêcher de réussir

Recevez dès maintenant une vidéo gratuite pour éviter de les commettre en remplissant le formulaire ci-dessous

C'est bon ! Vous devriez recevoir la vidéo par e-mail dans quelques instants :)

Share This